Haut de la page

Ma crise capillaire et mon test de la marque Aménaïde

amenaide1

Je vous l’ai déjà dit plusieurs fois mais en matière de soins capillaires, je ne suis absolument pas fidèle.. Je change quasiment à chaque fois que je termine mes flacons car j’aime découvrir de nouveaux produits et partager mes expériences avec vous! Récemment, c’est la marque Aménaïde qui m’a proposé de tester ses produits et qui m’a lancé un challenge assez drôle : vous parler d’une crise capillaire que j’ai pu vivre afin de pouvoir l’illustrer.

Et contrairement à ce que certaines croient, ma crise capillaire ne se résume pas dans le fait que j’ai les cheveux rouges car ça, ce n’est pas du tout une crise d’adolescence refoulée mais c’est bien par envie que j’arbore une chevelure de cette couleur depuis bientôt 3 ans. Je sais, c’est étrange mais c’est comme ça! En revanche, j’ai réussi à trouver ce dont je souhaitais vous parler très rapidement : mes frisottis. C’est l’illustratrice de talent, Faustine qui a donc mis en scène ma petite aventure capillaire désastreuse et croyez-moi, c’est du lourd! 🙂

lodoesmakeup1

Je me bas contre mes frisottis depuis plusieurs années. Il faut dire que j’ai les cheveux fins et dès que la pluie ou l’humidité pointent le bout de leur nez, je suis bonne pour ressemble à un caniche. Je le constate moins depuis que j’ai les cheveux longs et que leur propre poids a tendance à les tirer vers le bas mais je vous laisse imaginer la fois où, vers 14 ans j’ai voulu me faire une frange. Je l’ai maudite pendant plusieurs mois et je ne m’aventurerai plus jamais sur ce terrain là car les jours de pluie, la fameuse frange que j’avais passé 15 minutes à parfaitement « brushinguer » le matin ressemblait à des petits tire-bouchons en fin de journée. Horreur.

Malgré mes cheveux longs, il y a bien un phénomène que je n’ai jamais réussi à contrer : les petits frisottis qui s’installent régulièrement sur le haut de mon crâne. Mais qu’est ce que j’ai bien pu faire pour mériter ça?! A chaque fois que j’ai envie de me faire des chignons ou des queues de cheval bien tendus sur le haut de mon crâne, si le résultat me plait pendant 2 minutes, il y a toujours des petits cheveux qui finissent par dépasser. Et c’est là que débarque mon second-moi, la kamikaze du cheveux qui a toujours des idées brillantes. Ou pas. (aheum)

lodoesmakeup2

Comme vous l’aurez compris, un matin j’ai eu la bonne idée de me munir d’une brosse à dent (propre, je vous rassure) et de mon flacon de laque. Je me suis dit que si la laque seule n’arrivait pas à plaquer ces petits frisottis, les poils denses de la brosse à dents arriverait probablement à les discipliner. Et si cette méthode fonctionne pendant une dizaine de minutes, elle n’est pas très maline car malheureusement, les frisottis rebelles finissent par ressortir et on se retrouve avec des mèches extrêmement plaquées et lustrées accompagnées, dans mon cas, de petits tire-bouchons encore plus définis! Yayyyy ! Ce matin-là, j’avais gagné le droit de repasser sous la douche.

D’ailleurs, avant de passer à ma revue des produits Aménaïde, si vous aussi vous avez déjà eu des expériences capillaires catastrophiques, n’hésitez pas à les partager en commentaire, je pense que ça pourrait être assez drôle ! 🙂

Même si je ne fais pas partie de celles qui sont contre les silicones (vous pouvez constater que je n’ai pas les cheveux les plus naturels au monde, j’utilise des masques et des soins siliconés qui me font le plus grand bien puisque mes cheveux ne sont ni cassant, ni ternes, ni fouchus, ni en mauvaise santé, bien au contraire et leur longueur prouve que tout va bien) je sais que beaucoup font de plus en plus attention à la compo des produits qu’elles utilisent et j’ai donc décidé de tester les produits Aménaïde car peu de marques proposent des soins sans silicones donc pourquoi pas tenter une nouvelle expérience!

Créée par une passionnée de soins capillaires, la créatrice, Stéphanie a mis au point des produits doux aux ingrédients sains et bénéfiques venant tout droit des Antilles et ce pour tous types de cheveux. La gamme proposée est assez concise puisqu’on y retrouve :

– Le gommage Bouleversant
Le shampooing Bichonnant
– L’après Shampooing Dorlotant
– La crème Virevoltante

Tous ces produits ont été formulés sans silicones, sans huile minérale ou PEG, sans parabens et possèdent une base lavante douce (car sans tensio-actifs sulfatés). Stéphanie a voulu sa gamme de soin gourmande car pour elle soins « naturels » ne riment pas automatiquement avec « manque de plaisir ». Alors il faut aimer mais nous en reparlerons un peu plus tard.

Elle a imaginé 5 rituels qui correspondent à tous les types de cheveux. Par exemple, moi j’ai les racines normales et les pointes à tendance sèche alors le rituel N°4 me convient le mieux. Vous pouvez faire un  diagnostique capillaire gratuit sur le site d’Aménaïde.

Voici le mien :

Rituel 4
Racines normales + Fibres sèches et/ou dénaturées
Tous les 4-5 jours / En alternance, 1 fois sur 2 :
1. Shampooing (nettoyage 2 min + rinçage)
2. Après-Shampooing (application 1 min + rinçage)
3. Crème (en cas de fourches : sur les pointes, sans rinçage)

Et :

1. Après-Shampooing (nettoyage 2 min + rinçage)
2. Crème (en cas de fourches : sur les pointes, sans rinçage)

Puis tous les 15 jours
1. Gommage (exfoliation 2 min + rinçage)
2. Shampooing (nettoyage 2 min + rinçage)
3. Crème (pose 10 min + rinçage)

Comme vous pouvez le voir, on retrouve la méthode du No Poo hyper populaire aux States (= no shamPOO) qui consiste à troquer son shampoing par son après-shampoing pour moins agresser le cheveu. Cette méthode a été pensée pour les cheveux secs, crépus et bouclés. On retrouve également depuis un moment la méthode du Low Poo qui engendre le faire de ses laver les cheveux avec des shampoings sans sulfates et en évitant d’en faire tous les 2 jours. Les soins Amenaïde se basent principalement sur cette méthode.

Je n’ai pas totalement respecté ce rituel pour plusieurs raisons :
– le gommage ne me tente pas. Sa base est vraiment trop grasse et avec mes cheveux rouges, je lutte déjà bien assez pour faire en sorte que les pigments restent en place alors si je m’amuse à ajouter un gommage à ma routine capillaire, je vous raconte pas l’angoisse lorsque j’aurai peu à peu décapé ma couleur. No way, ce n’est pas fait pour moi.
– l’odeur du shampoing est beaucoup trop entêtante pour moi.  La cannelle prend le dessus et certes c’est assez gourmand mais ce n’est pas quelque chose que j’apprécie alors je n’arrive pas à me forcer à l’utiliser.

amenaide shampoing

J’ai également trouvé qu’après son utilisation, il a avait tendance à alourdir mes cheveux car il est un peu trop riche. Il n’est donc pas fait pour moi non plus.

En revanche : l’après shampoing dorlotant et la crème virevoltante ont des parfums plus doux et je trouve leurs textures plus agréables. L’après shampoing est vraiment chouette pour conserver l’hydratation au niveau des longueurs et j’ai utilisé la crème peut se laisser poser avant d’aller sous la douche pour ré-hydratater les pointes. Ces deux produits se rincent facilement et ce sont ceux qui m’ont le plus plu.

Malheureusement j’ai été moyennement convaincue par la gamme de produits car je pense que cette méthode du low poo n’est pas faite pour moi : lorsque j’utiliser l’après shampoing en tant que shampoing, je trouve que mes cheveux ont moins de volume et ne se coiffent pas aussi facilement que d’habitude. Ils sont définitivement plus lourds et ayant des cheveux fins, ça se remarque très rapidement. Peut-être que leurs textures riches seraient plus adaptées à des cheveux crépus ou bouclés. D’autant plus que pour moi, le plus important reste de prendre soin de ma couleur et non de supprimer les silicones et sulfates de ma routine.

J’aurai donc essayé des soins capillaires plus « clean » mais je ne pense pas que ça sera un nouveau facteur qui m’incitera à tester d’autres produits à l’avenir. Si vous recherchez de bons soins capillaires aux formules hyper naturelles, vous devriez vraiment vous pencher sur leur cas : les odeurs risquent de vous plaire si vous appréciez celles qui sont gourmandes et un peu épicées et même si ces produits ne moussent pas ou très peu, ils se rincent relativement facilement. Mais comme pour beaucoup de produits naturels, leur prix reste assez élevé puisqu’on tourne autour des 19€ pour un tube de 200ml. Si vous souhaitez tester un rituel, vous pouvez opter pour un pack ou pour les formats de 50ml qui sont plus économiques ! 🙂

 Lien utile : la boutique Aménaïde

 

Avez-vous déjà testé ou adopté la méthode du no-poo ou low-poo?
Privilégiez-vous les formules plus « clean » en matière de soins capillaires?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article

15 commentaires pour “Ma crise capillaire et mon test de la marque Aménaïde”

    Posté par
    A.
    le 14 octobre 2014 à 19:44

    La crème virevoltante me tente beaucoup. Je suis passée depuis un bon moment au bio pour les cheveux, mais je cherche encore un soin sans rincage donc je vais peut-être tester celui-ci.
    Merci pour l’article et j’ai trouvé les illustrations vraiment sympa ^^

    Répondre



    Posté par le 14 octobre 2014 à 19:45

    Je ne connaissais pas cette marque, mais les produits on l’air plutôt sympa.

    Répondre



    Posté par
    Soif
    le 14 octobre 2014 à 19:59

    Je n’utilise que des produits Léonor Greyl ou Chrisophe Robin, alors cette petite marque est faite pour moi !
    Je tente sans aucun souci vu les « petits » prix.
    Merci

    Répondre



    Posté par
    Pinkepsed
    le 14 octobre 2014 à 20:19

    Hello,

    J’adore les dessins de Faustine, ils sont super sympa !

    J’ai jamais essayé le low/no poo… Et comme j’ai un peu le même type de cheveux que toi (fin et sans volume), je crois que je vais pas essayer de sitôt…

    A bientôt!

    Répondre



    Posté par le 14 octobre 2014 à 21:11

    J’ai vu traverser cette marque sur un blog je crois
    Je ne m’étais pas penchée plus que ça dessus
    Mais je dois dire que ton article a clairement attiré mon attention
    Bravo pour les illus, je vais aller me renseigner de plus près sur cette marque
    Les cheveux c’est un peu l’histoire de ma vie alors hein si je peux découvrir des autres marques cool pour eux pourquoi ps
    <3

    Répondre



    Posté par le 14 octobre 2014 à 23:52

    J’ai l’après shampoing dorlotant et je n’aime que son odeur
    Je le trouve inefficace sur mes cheveux secs
    Pas assez hydratant et il ne m’aide même pas à les démêler

    Répondre



    Posté par
    Lo2703Lp
    le 15 octobre 2014 à 1:33

    Je suis passé au shampoing sans sulfate et sans silicone il y a environ 2 ans et j’ai vu une différence. Certes le résultat n’est pas voyant immédiatement mais au bout de quelques mois, la différence est là ! Shampoing plus espacé, cheveux plus brian, pointe moins fourchue… Bref j’allais beaucoup moins chez le coiffeurs ! Certes la gamme de produits que tu nous presente on un coût, mais il correspond un peu près au tarif des autres marques similaire
    J’ai le même problème que toi avec les frisotis. Et je n’ai pas trouvé la solution miracle ( moi non plus >_<.)
    As tu essayé le shampoings et l'après shampoing de la marque Macadamia Natural Oil ? A l'heure actuelle, se sont les seul produit avec le meilleur rapport qualité/prix qui on "dompter" mes frisottis (se n'est pas révolutionnaire mais c'est un tout petit peu mieu).
    Je ne connaissais pas ces produits, mais grâce à ton article, je sais maintenant quel prochaine routine capillaire je vais acheter !
    J'ai hâte de tester leurs produits (en miniature pour commencer) mais je n'achèterai pas le gommage ! Je suis septique sur le faite d'exfolier le cuire chevelu. Et le programme pour se laver les cheveux… Je suis pas sûr que cela me convienne. Mais les produits m'intéresse (surtout que j'adore les senteurs sucré) !

    Merci pour cette découverte !

    Bisous

    Répondre



    Posté par
    emmanuelle emy
    le 15 octobre 2014 à 13:20

    Merci pour la découverte de cette marque.
    Je suis allée faire mon diagnostic sur le site. Ce qui me dérange un peu c’est que les produits soient les mêmes quelle que soit la nature des cheveux, seule la fréquence d’utilisation varie.

    Répondre



    Posté par le 16 octobre 2014 à 13:51

    Le no poo m’effraie un peu a vrai dire, ayant les cheveux super fins je pense pas que ça m’irait
    Je ne connaissais pas du tout cette marque, mais ces produits ont l’air plutôt sympa, c’est une bonne alternative et puis les prix sont plus que corrects, alors pourquoi pas 🙂

    Répondre



    Posté par le 17 octobre 2014 à 13:24

    Superbe les illustrations ^_^ J’essaie de faire attention aux composant mais aussi à mon porte feuille . En tout cas merci pour cette présentation bien complète.

    Répondre



    Posté par le 18 octobre 2014 à 14:52

    Hummm merci pour cette découverte laura, moi qui adore les produits pour les cheveux ça me donne bien envie de tester =)

    Bisous

    lafilleauxtalonshauts

    Répondre



    Posté par le 19 octobre 2014 à 11:24

    Le gommage des cheveux, je trouve ça aussi bizarre…

    Répondre



    Posté par
    Alexia
    le 19 octobre 2014 à 22:11

    Merci pour cette découverte je ne connaissais pas !

    Répondre



    Posté par le 16 novembre 2014 à 17:22

    C’est assez impressionnant les différences de réactions capillaires selon les produits 🙂
    j’ai les cheveux extrêmement fins (transparent à la lumière, coiffures irréalisables malgré une longueur importante) et les silicones ont un effet terrible sur mes cheveux. ils sont gras poisseux à la racine et en masque ils deviennent poreux dès la première utilisation. Comme quoi 🙂
    merci pour la review, je ne connaissais pas ces produits !

    Répondre



    Posté par
    TRAna
    le 17 novembre 2014 à 11:11

    J’ai déjà testé une méthode « No POO », avec Wen, qui fait un après-shampooing/démêlant qui ne « savonne » pas, mais nettoie, malgré mes cheveux gras en racine et sec en pointes. Ça marche quelques temps, une semaine, et je retourne ensuite à mes shampooings remplis de sulfates ^^’ Et puis de temps en temps je retourne à Wen. Honnêtement, ça leur fait du bien.

    Répondre



Reagir


 

Powered by Wordpress & Designed by Th2Designer.com