Haut de la page

Le baume à lèvres French Kiss de Caudalie : mon avis!

Je vous retrouve aujourd’hui après quelques jours d’absence (je suis désolée, je travaille sur plusieurs projets en ce moment et j’essaye d’avancer un peu l’organisation de mon appartement pour ne pas encore avoir des cartons 1 an après avoir déménagé !) pour vous parler d’un produit que j’attendais avec impatience: le baume à lèvres French Kiss de Caudalie. Une petite nouveauté concoctée par la marque cette marque soin que j’affectionne et pour laquelle j’avais envie de consacrer un revue détaillée. Si j’étais plus impatiente de découvrir cette dernière, je dois vous avouer que malheureusement, j’ai été plutôt déçue et de ce fait, cette revue ne va pas être aussi positive que ce que je pensais de prime abord! Je vous explique pourquoi…

Caudalie est une marque à la base spécialisée en skincare que j’aime beaucoup : la gamme Vinosource est très appréciée par ma peau déshydratée et à part l’Eau de beauté que je n’apprécie pas (je la trouve trop agressive pour ma peau réactive), j’ai rarement été déçue par les références proposées qui sont toujours très sensorielles et qui remplisse très bien leur mission. Ce n’est pas une marque BIO mais cette dernière utilise des actifs végétaux, dont bien sûr les extraits de pépin de raisin qui font partie de son essence même. Commençons donc par le positif concernant ces petits baumes à lèvres : ils sont formulés sans huile minérale et sans phenoxyethanol et on y retrouve au contraire des huiles végétales (ricin, tournesol), des extraits végétaux (pépin de raisin, aloe vera) et de la cire d’abeille. Une compo dans l’ensemble très honorable et clean avec des actifs capables de nourrir les lèvres et de les protéger.

Côté packaging, j’aime plutôt ! Il s’agit d’un très mignon petit pot qui comporte un bouchon en bois. Enfin… Là je dois vous avouer que j’ai un doute. Je n’arrive pas à savoir si il s’agit véritablement de bois ou d’un plastique ayant l’apparence du bois… Ce doute n’est peut être pas légitime mais j’ai l’impression que ce bouchon est extrêmement léger pour en être… Mystère. Il n’empêche que le petit pot en lui-même est en plastique ce qui le rend plus facile à transporter avec soi. Bien que… niveau hygiène c’est plutôt moyen et il s’agit finalement plus d’un baume qu’on dépose dans sa salle de bain. Mais disons que si on se concentre sur l’apparence de ce packaging: c’est pas mal.

Le baume à lèvres French Kiss se décline en 3 versions/teintes : Innocence (un rose pâle dans lequel on retrouve des notes d’agrumes adoucies par un pointe de vanille), Séduction (un rose plus soutenu, assez sucré et je dirais un peu vanillé mais dont le parfum est un poil chimique) et Addiction (un bordeaux infusé de notes de fruits « rouges », assez acidulées qui me rappellent le cassis ou la groseille).
Alors vous allez me dire: packaging plutôt chouettes, ingrédients naturels plutôt bien sélectionnés (bien qu’ils ne soient pas particulièrement originaux mais passons), trois teintes pour répondre aux envies de chacune, où est le problème ?
A vrai dire il y en a plusieurs…
Commençons par la texture: ces baumes sont extrêmement DURS. Mais quand je dis durs (= solides), je n’exagère pas. Vous aurez beau passer votre doigt 20 fois dans le pot pour essayer de réchauffer cette dernière afin de l’appliquer c’est mission impossible. Vous remarquerez que pour en prélever, vous n’y arriverez pas comme ça. Et pour preuve avec ces swatches lorsque j’ai essayé de passer mon doigt sur ces 3 teintes:
Si vous vous en servez ainsi la texture est si fine que je ne vois pas comment elle peut réparer vos lèvres ou en prendre soin. Les pigments ne se détachent pas, ni tous les actifs visiblement.
J’ai donc essayé de casser la matière en « appuyant » fort dessus. j’ai du m’y reprendre à plusieurs fois, j’ai même utilisé le manche d’un pinceau afin de la rendre plus crémeuse et enfin pouvoir la prélever correctement. L’essai s’est révélé être plus prometteur :
Ce qui me tue c’est que sur les visuels officiels de la marque, la texture a l’air tellement plus facile à travailler, tellement plus gourmande… la réalité est toute autre.
Parce qu’en chauffant la matière du bout du doigt, on ne prélève rien et les lèvres ne sont pas suffisamment nourries ni recouvertes de pigments mais avec la seconde solution, si elles sont alors correctement recouvertes, la matière a tendance à se balader sur les dents… Le calvaire: trouver la juste dose du « ni trop, ni trop peu ». Non mais on parle ici de baume à lèvres, d’un produit normalement facile et hyper pratique d’utilisation. Je ne pensais pas en arriver là!
Un autre point assez personnel me dérange beaucoup : si les parfumage sont dans l’ensemble plutôt agréables, une fois les baumes à lèvres posés, ils ont un goût assez désagréable en bouche… Le premier semble laisser des notes de bonbons à l’orange hyper chimique en bouche, le second des notes un peu amères que je trouve franchement dérangeantes et le dernier des notes de fruits rouges également un peu chimiques mais disons que ça passe encore. J’aurais voulu d’un soin soit apporté à ce niveau là car un baume qui laisse des notes amères en bouche, pour ma part c’est rédhibitoire.
Enfin, je termine par la texture qui s’est, selon moi, avérée être trop « cireuse ». Elle se sent sur les lèvres, elle est épaisse voire même pâteuse et si elle donne l’impression d’envelopper les lèvres dans un cocon, j’ai franchement eu l’impression qu’elles allaient étouffer.
Voici le rendu de chaque teinte sur les lèvres (prélevées après avoir fait du gloubiboulga avec la matière sinon ces photos auraient été inutiles tant la différence de couleur était infime) : on commence avec Innocence :
Puis Séduction :
Puis Addiction :
 
Franchement, j’aurais aimé vous dire que je les apprécie mais je reste sur ma faim et les points négatifs abordés pèsent tout de même assez lourd face aux quelques points positifs. Alors malheureusement… je dirais que ce sont des produits que je ne vous recommande pas, si vous n’êtes pas adepte des textures assez épaisses et qui laissent un arrière-goût en bouche. Je suis déçue !

Quel est votre baume à lèvres préféré?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article

2 commentaires pour “Le baume à lèvres French Kiss de Caudalie : mon avis!”

    Posté par le 29 septembre 2017 à 6:36

    Oh moi je les aimais biens mais c’est vrai que si on galère à mettre son baume à lèvre ça ne sert pas à grand chose, en tous cas le packaging est canon je trouve !
    Gros bisous
    http://lilouuuu.com

    Répondre



    Posté par le 29 septembre 2017 à 17:02

    Article hyper complet ! Ils me faisaient envie mais après avoir lu attentivement ton post, on va passer son tour…
    Bises,

    Répondre



Reagir


 

Powered by Wordpress & Designed by Th2Designer.com