Haut de la page

La nouvelle palette Heavy Metals d’Urban Decay: mon avis!


Je dois vous avouer quelque chose que vous avez peut être même déjà remarqué si vous me suivez depuis un moment mais… 2017 n’aura pas été l’année où Urban Decay m’aura transcendée en matière de palettes de fards à paupières, loin de là. LE gros lancement de la marque (coucou la Naked Heat) ne m’a même pas donné envie de me pencher sur son cas car malgré l’engouement général pour les teintes aux sous-tons ultra chauds, je n’en suis pas fan. Enfin, il ne me viendrait pas à l’idée d’utiliser QUE ça. J’aime les incorporer à mes maquillages mais dès qu’on plonge uniquement dans une palette de teintes orangées, rouges et cuivrées je sais que ce n’est pas fait pour moi et que je vais avoir l’air plus fatiguée que jamais. Alors j’attendais impatiemment qu’il se passe quelque chose chez UD parce qu’en 2017, mis à part les fards liquides Moondust, je ne peux pas dire que j’ai fait de découvertes renversantes. Et puis là, comme une petite tape sur l’épaule inespérée, voilà que la palette Heavy Metals fait son apparition avant l’arrivée de 2018. Ces derniers jours, je me suis donc penchée sur son cas et je reviens donc partager avec vous mes impressions !

La palette Heavy Metals porte bien son nom puisqu’il s’agit d’une palette ne comportant que des fards à paupières métallisés. Non pas pailletés comme la palette Moondust mais bien au fini métallique ou « foil ». Hum… Ma curiosité est donc piquée. Parce que le fini métallique sur les yeux, j’aime quand même beaucoup ! Sur Instagram la créatrice de la marque, Wende Zomnir, avait même annoncé que les fards allaient être « the creamiest, most amazing, shiny metallics UD ever created. » (les fards métalliques les plus crémeux, incroyables et scintillants qu’Urban Decay ait jamais créés). Okay, vendu, je veux tester ça!

Sachant qu’il s’agit de « la plus rock des palettes Urban Decay », la marque a également travaillé sur un packaging assez original. Je n’en avais jamais vu d’identiques auparavant d’ailleurs. Comme vous pourrez le constater ici, il n’y a aucun capot protecteur à soulever: la palette a été glissée dans un écrin en plastique violet (effet miroir) et se présente donc sous forme de tablette. Pour la faire sortir, il faut donc la pousser un peu.

Je trouve que cette palette s’inspire un peu des palette de peinture sur lesquelles ont dispose les couleurs avec lesquelles on souhaite peindre. On retrouve à gauche une sélection de 10 teintes plutôt colorées et à droite 10 autres teintes plus neutres. Nous sommes donc sur un total de 20 teintes qui sont donc séparées par un miroir.

Je dois saluer l’originalité du produit mais malheureusement… La maladroite que je suis a déjà réussi à la faire tomber une fois (ouf, aucun fard ne s’est cassé) et en me maquillant, je me suis également fait quelques frayeurs. On se demande même où positionner ses doits pour l’agripper correctement (sans en mettre un dans un fard) ! Bon, la meilleure solution que j’ai trouvé c’est la sortir de son écrin, la poser et ne pas la manipuler. Ce n’est donc pas ultra pratique mais ça aurait pu être pire. J’avoue tout de même que je préfère tout de même le format classique de mes autres palettes !

La sélection de teintes est quand même hyper attirante : on y retrouve de jolies couleurs et une majorité de teintes que l’on pourra tout à fait incorporer à un maquillage quotidien !

Je préfère tout de même souligner que tout comme la Moondust, cette palette n’a pas vraiment de légitimité à être utilisée seule. Des fards mats ou en tout cas moins lumineux manquent pour réaliser un joli maquillage travaillé. Si vous décidez de vous en servir seule, vous risquez de vous transformer en star des années 80 en un rien de temps ! Ce n’est pas du tout quelque chose qui me dérange: au moins je sais qu’en y plongeant mes pinceaux, je pourrai obtenir un joli rendu lumineux. Il faut donc dégainer quelques fards mats avant de le faire!

Allez, c’est parti pour les swatches :

Je commence donc par la partie gauche avec Ground, Aluminium, Spandex, Dive, MetalHead:

Puis Punk Rock, Mullet, AMP, Twisted et Glamrock :

Passons ensuite à la partie de droite :

On y retrouve Bass, Glory, Demo, Starfire, Afterparty :

Et enfin AngelFire, Roadie, Maiden, Scream, Acoustic :

Une seule déception à noter : Metalhead qui manque CRUELLEMENT de pigmentation. Non mais franchement, pour obtenir un tel rendu sur le dos de la main, j’ai du prélever 3 fois de la matière. Pas d’accord. Et puis Dive n’est pas sensationnel non plus car plus épais que les autres teintes.

En revanche, tous les autres fards sont quand même très jolis. mention spéciale pour la partie de droite qui contient quelques fards extrêmement lumineux qui font chavirer mon petit coeur !

Concernant leur texture, je dois noter qu’il y a une amélioration car ce n’est pas un secret: la plupart des palettes Urban Decay (et des teintes métalliques précédemment proposées par la marque) peuvent faire des chutes très importantes (car beaucoup de ces fards avaient tendance à être assez secs et poudreux). Ici, ils sont un peu plus crémeux. Cela n’empêche que vous pourrez avoir quelques petites chutes donc il faut rester prudence et tapoter son pinceau.

Pour réaliser le maquillage ci-dessous, j’ai tout d’abord défini mon regard avec un fard marron clair, un marron moyen ainsi qu’un marron plus foncé en coin externe et je suis ensuite passée à l’application du superbe Roadie sur la paupière mobile. Sur le premier tiers de cette dernière j’ai opté pour Maiden et en coin interne, pour le sublime Acoustic. En ras-de-cil inférieur, j’ai répété l’opération en concentrant Roadie en coin externe puis en appliquant Maiden.

L’effet lumineux et métallisé (presque « foil » finalement) est au rendez-vous. Mais plus pour les teintes de la partie droite que celle de gauche dont certaines teintes se rapprochent plus de l’effet satiné intense. C’est dommage pour une palette qui se vante d’être ultra métallisée, j’aurai voulu le constater pour l’ensemble des fards !

C’est donc une palette assez réussie, qui se démarque un peu de ce que l’on peut retrouver dans d’autres marques mais qui reste très « Urban Decay » (je dis ça surtout pour la sélection de teintes qui me rappelle beaucoup certaines palettes Vice avec un vert, un turquoise, un bleu, un rose foncé intense, un violet, etc). Je dirais donc qu’elle me plait mais tous les points cités m’empêchent de dire que c’est un coup de coeur. Peut-être qu’avec le temps je deviens aussi plus difficile à satisfaire !

 

Lien utile : Palette Heavy Metals Urban Decay : 57,5€

Alors, que pensez-vous de cette palette? Elle vous tente ?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article

8 commentaires pour “La nouvelle palette Heavy Metals d’Urban Decay: mon avis!”

    Posté par le 7 janvier 2018 à 20:16

    Je l’aime bien cette palette, il y a des couleurs vraiment sympa, bien que le packaging ne soit pas hyper pratique, je pourrai l’acheter !
    Gros bisous
    http://lilouuuu.com

    Répondre



    Posté par le 7 janvier 2018 à 21:29

    Je dois t’avouer que je ne suis pas plus convaincue que ça par cette palette! J’ai l’impression que les fards de la partie de droite peuvent être retrouvés dans bien d’autres palettes, et la partie de gauche me fait beaucoup penser aux Vice. Dommage pour cette fois!
    Bisous 🙂

    Répondre



    Posté par le 8 janvier 2018 à 9:43

    Bonjour,
    merci beaucoup pour ce site ,il est magnifique

    Répondre



    Posté par le 8 janvier 2018 à 11:22

    Autant en photo, elle était prometteuse autant là, je reste sur ma faim. J’ai vraiment l’impression que la marque n’arrive plus à se renouveler…

    Pour le coup, je passe mon tour, le look est sympas mais au niveau des couleurs je trouve que cela manque d’originalité et le prix… OMG, je trouve qu’il n’est pas légitime.

    En tout cas merci pour cette chouette revue, toujours aussi honnête et transparente =)

    Bonne journée à toi

    Répondre



    Posté par
    Nathalie
    le 8 janvier 2018 à 14:08

    Quand on voit les couleurs je préfère de loin me prendre la palette masquerade de chez Juvia’s place … plus de produit plus pigmenté et moins chère ! 😉

    Répondre



    Posté par le 8 janvier 2018 à 21:55

    Cette palette est magnifique! Les fards son tous très jolis et ils ont l’air bien pigmentés. On peut vraiment faire beaucoup de combinaison avec le nombre de fards qu’elle possède!

    Bise

    Répondre



    Posté par
    Elodie Galés
    le 11 janvier 2018 à 15:29

    J’adore !!!
    Elle m’a fait de l’oeil et j’ai craqué.
    Je suis faible lol.
    Il est vrai que le format n’ai vraiment pas pratique mais à l’intérieur des vrais pépites.
    Cela reste mon avis à vous de juger.

    Répondre



    Posté par le 11 janvier 2018 à 17:53

    Je trouve cette palette vraiment trop jolie

    Répondre



Reagir


 

Powered by Wordpress & Designed by Th2Designer.com