Haut de la page

Poison Rose, la palette de rouges à lèvres en poudre signée NARS x Erdem


J’ai déjà eu l’occasion de vous le dire, je ne suis initialement pas une fan de palettes pour les lèvres. Et pourtant j’ai aujourd’hui décidé de me pencher sur le cas de la nouvelle palette de rouges à lèvres en poudre Poison Rose signée NARS x Erdem. Si vous avez loupé mon premier article concernant cette collaboration, je vous invite à le consulter juste ici puisque je vous parle en détail de cette dernière (et je vous présente également les 6 rouges à lèvres « classiques » qui la composent). Je vous précise de nouveau que cette collection est déjà disponible aux UK  mais il faudra attendre le 1er mai pour la voir faire son apparition en France (au Bon Marché, au Printemps Haussmann, aux Galeries Lafayette Haussmann et sur le site internet de NARS) puis le 1er juin chez Sephora.

Parmi tous les produits proposés on y retrouve donc également cette palette de rouges à lèvres en… poudre! Ce n’est pas la première de ce type qui voit le jour, souvenez-vous de la collection Olympia’s Wonderland de Lancôme présentée ici. Même si j’appréciais plutôt son rendu, vous avez été nombreuses à me dire que le rendu assez flouté ne vous plaisait pas tant que cela. Et je peux comprendre pourquoi ! Bon je dois vous avouer que cette idée m’a amusée 30 secondes et je suis ensuite passée à autre chose: le format assez large de la palette ne la rendait pas facile à transporter (malgré le fait qu’elle soit très jolie et qu’il s’agisse d’un véritable objet de collection).

Mais alors que dit NARS de cette nouvelle palette Poison Rose pour les lèvres ? Il s’agit d’une palette innovante qui contient une base crémeuse, un pinceau précision ainsi que 4 teintes de poudres pour les lèvres allant d’un nude à un rouge intense en passant par un rose et un fard au fini métallique. Les termes « texture légère à la couvrance modulable et facile à travailler » sont évoqués et le fini promis est mat ! Cette palette NARS x Erdem serait odnc écclectique, excentrique et énigmatique !

Côté packaging inutile de préciser que c’est très beau : la palette est compacte, bien plus facile à transporter que celle de Lancôme. Les fards à lèvres sont également plus larges. On retrouve des motifs fleuris sur la palette mais également sur le petit plastique protecteur qui recouvre les fards (oui, je n’ai toujours pas réussi à le mettre à la poubelle. Il ne gêne personne, je vais le garder. #excuse #ilestjustejoli).

Dans cette palette en édition limitée, on retrouve donc :
– La base (Lip Priming Balm) en teinte Nude -> crème
– Le fard poudre Zira (un rose gold métallique)
– Le fard poudre Calypso (un nude foncé légèrement mauve)
– Le fard poudre Damask (un rose fuchsia)
– Le fard poudre Ottoman (un rouge soutenu)

Ces fards ne sont pas des fards classiques (=à paupières), en tout cas, vous ne pourrez pas vraiment les détourner car leur texture est assez sèche (telle de la craie) mais pourtant un peu cireuse. Elle n’a pas été pensée pour se dégrader sur les yeux.

Evidemment, le point négatif de ce produit c’est qu’au lieu de devoir transporter votre tube de rouge à lèvres vous allez devoir transporter la palette. Et le pinceau associé. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus pratique. La marque a pensé à ajouter un petit capuchon protecteur pour ne pas que la pointe du pinceau tâche tout votre sac à main mais je dois vous avouer que j’aurais préféré retrouver un emplacement au coeur de la palette pour l’y glisser et ne pas passer mon temps à le chercher au fond de mon sac.

Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser (pour beaucoup les poudres pour les lèvres évoquent naturellement quelque chose d’assez sec et assez difficile à utiliser), ces fards s’appliquent facilement et de façon assez précise par dessus la base. Car une chose est sûre, vous ne pourrez pas les porter seuls, la base crémeuse se révèle rapidement être indispensable. Mais lorsqu’on les dépose au dessus de cette dernière, le rendu n’est absolument pas cartonné. Il est extrêmement mat mais plutôt homogène. Plus que lors de mon précédent test de la palette Lancôme d’ailleurs. Mais si vous aimez les contours extrêmement définis, vous risquez d’être déçue car ils sont plus difficiles à obtenir qu’avec une crème.

Le pinceau précis et condensé offre une application concentrée et impeccable. Je n’ai eu aucun souci de ce côté là. Bien sûr, si c’est un pinceau que vous souhaitez glisser dans votre sac pour changer de couleur à votre guise, vous aurez au moins besoin d’une lingette démaquillante pour retirer l’excédent de pigment qui se sera déposé sur les poils.

Côté application on commence donc par déposer la base, on utilise ensuite le pinceau pour appliquer le rouge à lèvre en poudre de son choix (on peut les combiner, réaliser des ombré lips etc) et le tour est joué.

Par exemple, j’ai décidé d’ajouter une touche de la poudre lumineuse au centre des lèvres sur la photo ci-dessous :

J’ai été très étonnée de constater que contrairement à certaines textures ultra mattes, ces fards à lèvres ne sont pas déshydratants lorsqu’on les applique par dessus la base. Il ne marquent pas les zones de déshydratation, ne créent pas des petites peaux mortes en cours de journée. Alors oui, ils marquent un peu plus les ridules mais rien de dramatique. Je ne peux pas dire qu’il s’agisse du produit le plus confortable au monde: il ne tiraille pas mais en même temps, il ne déshydrate pas. On sent une texture un peu sèche sur les lèvres mais qui ne déshydrate pas pour autant donc ça reste assez « inerte ».
Seul petit point étrange: j’ai porté la teinte rouge récemment et en cours de journée, je voulais voir quelle était sa tenue, j’ai remarqué qu’elle avait complètement viré. C’est à dire que le matin, le rouge était celui présenté sur mon swatch et à 12h j’avais une teinte rouge avec des sous-tons de couleur violine (qui étaient très marqués) sur les lèvres. Alors là… Mystère mais attention du coup, je pense qu’en fonction des lèvres et peut être du pH certaines couleurs sont amenées à évoluer.

Sinon côté tenue je dois dire que j’ai été agréablement surprise: ils résistent lorsque l’on boit et même lorsque l’on mange. Une petite retouche serait idéale après un repas mais pas indispensable si vraiment vous n’en avez pas la possibilité (et si vous n’avez pas mangé un repas trop trop gras).

Bref, je dois dire que je suis agréablement surprise: ce n’est pas le produit le plus idéal pour des retouches en cours de journée car vous devez transporter la palette+ le pinceau (au doigt le rendu est vraiment un peu flou, pas hyper précis). La texture n’est pas désagréable, juste différente et je rendu très sympa. Du coup, contre toute attente, je valide!

Lien utile : Collection NARS x ERDEM « Strange Flowers » disponible en mai en Grands Magasins et sur le site de NARS puis le 1er juin chez Sephora !
Cette palette est vendue 49$ aux Etats-Unis donc je pense qu’elle sera proposée au prix de 45€ en France (à confirmer)

Que pensez-vous de cette collection NARS x Erdem?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article

2 commentaires pour “Poison Rose, la palette de rouges à lèvres en poudre signée NARS x Erdem”

    Posté par le 26 avril 2018 à 16:34

    Je ne sais pas pourquoi mais moi, je n’aime pas les Palettes de Rouges à Lèvres, de fards j’adore ! Mais des rouge à lèvres en palette, j’ai du mal !

    Répondre



    Posté par le 26 avril 2018 à 17:00

    Coucou Laura. Ça y est, je suis devenue très curieuse. Non seulement cette palette est sublime (on peut difficilement dire le contraire) mais je n’ai jamais testé des fards poudre sur les lèvres et je suis agréablement surprise de ton avis. Je pense aussi qu’il doit y avoir une question de ph pour expliquer la changement de teinte mais en tout cas, les couleurs des swatch sont superbes. Merci pour cette revue et belle journée.

    Répondre



Reagir


 

Powered by Wordpress & Designed by Th2Designer.com