Haut de la page

J’ai (dé)testé : le fond de teint Kill Cover de CLIO!

Vous le savez mais depuis quelques mois je suis vraiment dans une phase « k-beauty » à fond et j’ai envie de tester tous les produits que je ne connais pas encore. Autant vous dire qu’il y a du boulot ! Puisque je ne savais pas trop par où commencer lorsque YesStyle m’a proposé de sélectionner des produits sur le site, j’ai bien sûr essayé de chercher des recommandations et le fond de teint Kill Cover de la marque CLIO est souvent ressorti. Sur son packaging on peut lire « Highest Wear Foundation » alors j’ai eu envie de me pencher sur son cas!


Commençons par un point important: contrairement à beaucoup de produits coréens qui sont relativement abordables, ce n’est pas le cas de ce produit qui coûte tout de même 31€50. Oui, ce n’est pas hors-de-prix non plus mais c’est vraiment plus cher que des produits Etude House par exemple.

Voici ce que la marque en dit (en gros) : il s’agit d’une texture fine qui délivre une haute couvrance. C’est un fond de teint qui contient des silicones, ces derniers mélangés aux pigments permettraient de lisser les traits et couvrir les imperfections. CLIO promet une application parfaite, sans démarcations et une longue tenue.

Ca donne envie. Mais sincèrement… La réalité est toute autre!

Commençons par le packaging : tout ce qu’il y a de plus classique, il contient une pompe (pratique!) et est en verre. Rien à dire de particulier à ce niveau là !

Malheureusement, la gamme de teintes est très restreinte, comme pour beaucoup de fonds de teint coréens. Il me semble que seules 3 teintes sont disponibles, j’ai opté pour la plus claire, la #2 en ayant peur qu’elle soit trop foncée pour moi (j’ai tendance à me diriger vers les teintes #1) mais finalement, elle est très claire.

Cette dernière est même un poil trop claire pour moi mais une fois mon bronzer, mon blush appliqués, l’ensemble me convient.

Dernier point important à noter car je ne l’ai pas encore fait: ce fond de teint contient un SPF de 50.

Voici donc un petit swatch sur le dos de ma main :

Lorsque je l’ai swatché, je n’ai pas trouvé la couvrance si dingue que ça, elle est forte certes mais pas totale.

Je vais commencer par les photos avant/après pour ensuite pour parler de mon avis concernant ce produit:

Cliquez ici pour zoomer.

Cliquez ici pour zoomer

Je ne suis pas persuadée que cela ressort parfaitement sur mes photos ci-dessous alors je vais vous proposer une photo « zoom » pour que vous puissiez comprendre mes propos qui vont suivre:

Je n’ai jamais vu un fond de teint faire autant de démarcations sur la peau. Ci-dessus il a été appliqué au pinceau mais au doigt, c’est la même chose et à l’éponge, le rendu est un petit peu plus satisfaisant mais pas extraordinaire non plus. Et j’ai oublié de préciser que la veille au soir j’avais effectué un gommage donc ma peau était parfaitement préparée à recevoir du fond de teint!

En fait, cette texture glisse (je pense qu’elle est trop siliconée et un peu trop grasse) mais a du mal à se fixer et marque toutes les zones de déshydratation sur son passage. Au fur et à mesure, elle en créée de nouvelles également (après avoir légèrement poudré mon teint, j’ai réalisé qu’il y avait des mini patchs sur mon menton, chose qui ne m’arrive JAMAIS).

La couvrance est assez forte mais pas parfaite non plus puisque par endroits mes rouges ressortent un  petit peu en transparence (je pense notamment au nez, aux ailes du nez et aux pommettes). Mais ce qui m’a vraiment dérangée c’est qu’il s’agit d’un fond de teint qui se sent sur la peau. Et franchement, il n’est pas très agréable à porter. Je dois dire que j’en attendais beaucoup et qu’il m’a déçue.

Bref, si comme moi vous avez la peau sèche ou déshydratée, je ne vous le recommande pas. Mais à vrai dire, je ne le recommande pas aux autres types de peaux non plus : la texture n’est pas agréable à travailler et un fond de teint qui marque autant les petites irrégularités de texture doit être catastrophique sur une peau qui présente par exemple des boutons ou des cicatrices. Et en plus, ne faisant pas les choses à moitié, j’ai commandé d’autres références de produits pour le teint dans la gamme Kill Cover puisque d’autres formules existent… Bon, disons que cela me permettra de vous en reparler mais ce premier test n’est vraiment pas concluant! Espérons que les autres formules le seront un peu plus !

Lien utile (ou pas) : Fond de teint Kill Cover – CLIO : 31,50€

Quels sont vos fonds de teints coréens préférés?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article

3 commentaires pour “J’ai (dé)testé : le fond de teint Kill Cover de CLIO!”

    Posté par
    Lyth
    le 26 juin 2018 à 19:23

    Hello Laura !
    Ah je zieute sur les produits de la gamme depuis un moment et je voulais me prendre la cushion… C’est toujours en attente mais ton article est du coup intrigant ! Je suis surprise ^^ . Par contre je ne me rends pas bien compte sur tes photos, je les trouve jolies xD !
    Sinon c’est Kill Cover, pas l’inverse « Cover Kill » 😉
    Tu as le concealer de la gamme ?? J’aimerais beaucoup ton avis dessus aussi…

    Répondre



      Posté par
      LOdoesmakeup
      le 26 juin 2018 à 21:14

      Hello! Ahah merci que tu me l’as précisé, encore une erreur liée à la fatigue !
      En fait ce fond de teint marque beaucoup et laisse des traces derrière lui 🙁
      Je n’ai pas encore testé l’anticernes mais je l’ai donc affaire à suivre De
      Bisous !

      Répondre



    Posté par le 28 juin 2018 à 21:00

    Ca a l’air très effet en effet !

    Répondre



Reagir


 

Powered by Wordpress & Designed by Th2Designer.com