maquillage Mascara Produits reçus pour revue Revue swatches

J’ai testé le mascara venu des Enfers: le Lash King de Majolica Majorca

mai 3, 2018

J’ai déjà eu l’occasion de vous le dire mais en ce moment je suis à fond dans la k-beauty, je teste plein de produits coréens mais aussi quelques produits japonais! Et aujourd’hui je reviens vous parler du mascara Lash King de Majolica Majorca, une marque très connue au Japon (qui appartient au groupe Shiseido) et qui propose notamment des mascaras. Le Lash king est l’un de ses best-sellers et c’est pour cette raison que j’ai souhaité le tester. Pour info, c’est une marque qui n’est pas trop onéreuse, je dirais même au contraire que ces produits sont assez accessibles puisque les mascaras coûtent autour de 1200/1300 yens soit 9/10€. Les revendeurs le proposent à un prix un peu plus élevé, par exemple sur YesStyle il est à 17,90$ soit environ 15€ mais il reste tout de même accessible. J’adore tester les mascaras et j’avais vraiment hâte de me pencher sur son cas. C’est désormais chose faite et autant vous dire que… ce mascara ne touchera plus jamais mes cils. Jamais. Ce produit est tout droit venu des Enfers et m’a provoqué une grosse frayeur. Je vous explique pourquoi !

Le truc lorsque l’on teste des produits venus d’ailleurs c’est qu’on ne comprend pas ce qu’il est indiqué sur le packaging. Surtout lorsque c’est écrit en japonais (sachant que je ne comprends/lis pas cette langue évidemment). J’ai pu trouver ce mascara sur le site de YesStyle donc je me suis fiée à la fiche produit et au fait qu’il s’agisse d’un produit très populaire.

Voici ce que la marque en dit :

Allonge intensément les cils et les recourbe grâce à sa formule enrichie en fibres. Ces fibres de 5mm permettent de densifier les cils fins tout en créant une frange plus épaisse qui ne coulera pas, peu importe la température extérieure. Il s’agit d’un mascara waterproof résistant à la transpiration et aux larmes. 

Le packaging est détaillé, très compact, facile à transporter et dans l’ensemble réussi ! Je vous présente ici la teinte noire (BK999).

La brosse de ce mascara est assez classique en poils rapprochés seulement on retrouve à sa surface des petits « filaments » qui sont en fait les fibres évoqués par la marque ci-dessus. Théoriquement ces fibres sont censées allonger et apporter du volume. J’ai bien dit théoriquement.

J’avais une petite inquiétude lors de la première application : que ces fibres tombent dans mes yeux. Bon il s’avère que ça n’a pas du tout été le cas, ce qui est plutôt un bon point.

Lorsque j’ai appliqué ce mascara, son parfum m’a un peu étonnée. Hyper chimique, il n’est pas fleuri ou poudré, il me rappelle au contraire une odeur de dissolvant, d’alcool ou même d’essence. C’est hyper étrange, très marqué et je dois vous avouer que ce n’est pas très rassurant de rapprocher ça de ses yeux.

La texture glisse et s’applique facilement mais sèche assez rapidement. C’est un mascara avec lequel vous pourrez appliquer 2 couches mais guère plus car la texture devenant assez sèche, vous vous rendrez compte qu’il peut après ça regrouper un peu les cils entre-eux. En appliquant deux couches, je dois dire que le rendu est plus allongeant que volumisant: le fini est donc assez naturel. Et autant vous die que l’aspect cils densifiés et volume intense… Je ne le vois pas. En fait ce mascara n’apporte pas du tout de volume. De plus les petites fibres peuvent provoquer l’apparitions de petits paquets. C’est dommage !

Voici donc l’avant-après :

Cliquez ici pour zoomer

Et le rendu du mascara :

Cliquez ici pour zoomer

Le souci avec ce mascara c’est qu’il est assez imperceptible et léger après l’application mais au bout de quelques heures, j’ai commencer à sentir mes yeux qui fatiguaient. Peut-être que le parfum très étrange les a un peu déshydratés mais j’ai ressenti le besoin de me démaquiller.

Quand la marque indique que ce mascara est waterproof, c’est bien pire que ça. Pour le démaquiller il faudra vous armer d’une baguette magique, ce n’est pas possible autrement. Autant vous dire que mon eau micellaire habituelle n’a servi à rien, j’ai ensuite essayé d’utiliser un démaquillant biphasé et à part l’effriter, il n’a pas servi à grand chose non plus. Durant ce processus j’ai des petites miettes de mascara qui tombaient un peu partout sur les joues et dans les yeux, je vous laisse imaginer comme c’est agréable. Je me suis finalement munie d’une huile démaquillante (même si je déteste me démaquiller les yeux ainsi car ils sont hyper sensibles) et.. Même problème. Le mascara s’effritait, ne se démaquillait pas. J’ai pu constater que j’avais toujours du mascara qui ne voulait pas partir au niveau du ras-des-cils et en vous racontant tout ça, j’en étais déjà à mon 4 ou 5ème cil perdu dans la bataille.

Alors je veux bien que le climat dans les pays asiatiques soit particulièrement humide mais c’est la première fois que je suis confrontée à un mascara qui refuse d’être démaquillé. Ca a été horrible car après 10 minutes de démaquillage j’avais les yeux rouges, qui au passage avaient reçu une dizaine de miettes de mascara, perdu des cils, bref… Autant vous dire que là je dis non.

Vous l’aurez compris, ce n’est pas un mascara que je vous recommande, à vrai dire, cela faisait longtemps que je ne m’étais pas servi d’un produit qui m’a autant déçue. Je sais qu’il s’agit d’un bestseller mais honnêtement… J’ai du mal à comprendre pourquoi.

Son rendu n’a rien d’extraordinaire, son parfum est franchement douteux (je ne le recommande pas pour les yeux sensibles), d’autant plus qu’il faut visiblement s’armer d’un démaquillant magique pour le retirer car tous ceux que j’avais à disposition n’ont pas réussi à en venir à bout correctement. Ce n’était pas une expérience agréable donc je vous conseillerai vivement de passer votre tour s’il vous tentait ! Je sais que le mascara c’est un peu comme le fond de teint, c’est un produit assez « personnel » que l’on peut apprécier ou non mais au moins vous aurez tous les éléments à disposition grâce à ma revue !

Lien utile : Mascara Lash King – Majolica Majorca : 17,90$ soit environ 15€

Connaissiez-vous ce mascara Lash King?
Si vous l’avez déjà testé, qu’en avez-vous pensé ?

Guerlain Produits reçus pour revue Revue rouge à lèvres swatches

KissKiss LoveLove, le Rouge Attrape-Coeurs de Guerlain

mai 2, 2018

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter des rouges à lèvres printaniers : les KissKiss LoveLove de Guerlain. Depuis mon article concernant la palette Gold en fin d’année dernière, je ne vous avais pas parlé des dernières créations de la Maison alors je vais corriger ça aujourd’hui !

Je trouve ça un peu étonnant qu’une Maison telle que Guerlain propose des créations ultra « teenage » : comme vous allez pouvoir le voir ces rouges à lèvres KissKiss LoveLove en édition limitée possèdent un raisin en forme… de coeur ! Bon il faut dire que depuis la sortie de la gamme de maquillage La Petite Robe Noire, Guerlain avait un peu amorcé ce processus de lancements plus jeunes, plus fun et qui peuvent séduire les adolescentes. Plus que les adultes d’ailleurs ! Je trouve ça un peu étrange pour une marque qui ne proposait que des produits très luxueux mais je suppose que la concurrence se faisant de plus en plus rude dans l’industrie cosmétique, il faut bien que ces marques très traditionnelles puissent séduire de nouvelles consommatrices potentielles.

Ce rouge à lèvres KissKiss LoveLove (si on me demande, je déteste ce nom, je le trouve complètement planplan et presque un peu ridicule mais bon…) s’habille d’un écrin rose à reflets et se décline en 5 teintes. J’en ai 4 à vous présenter aujourd’hui. Si vous connaissez la gamme classique des KissKiss de Guerlain, vous savez peut être qu’ils possèdent normalement un écrin noir et les KissKiss Matte un écrin doré. Cette petite touche colorée et rose tout doux est appréciable !

Si vous suivez l’actualité cosmétique des marques Coréenne, ce raisin en forme de coeur vous rappellera très probablement les Heartful Cream Lipsticks d’Holika Holika (disponibles par ici) qui sont sortis il y a un moment déjà. Donc de ce côté là, Guerlain n’a rien inventé mais j’ai déjà eu l’occasion de souligner à de nombreuses reprises qu’une innovation ou une nouveauté coréenne est presque toujours reprises par de grandes marques en Europe.

Voici ce qu’en dit la marque :

Le rouge à lèvres KissKiss LoveLove Corail de Guerlain joue l’effet de surprise ce Printemps et se révèle sous la forme d’un cœur pour galber amoureusement les lèvres, les envelopper avec passion et épouser divinement l’arc de cupidon.   Alliance parfaite de couleur et de lumière, KissKiss est doté d’une couvrance idéale pour offrir un fini satiné et vibrant à la tenue impeccable.

Les lèvres retrouvent immédiatement rebondi et moelleux grâce à une formule enrichie de sphères d’acide hyaluronique repulpantes, elles restent hydratées et confortables grâce à la présence du beurre de mangue, et leur surface est belle et lisse grâce à l’huile de Commiphora.

Avec cette collection de rouges à lèvres on plonge immédiatement dans un univers girly : il faut apprécier mais pour ma part je ne les trouve pas désagréables à regarder, au contraire c’est une petite touche fantaisiste qui reste appréciable ! Je ne sais pas qui a sélectionné les noms des teintes mais je dois dire que cette personne aurait mieux fait de s’abstenir… C’est un détail mais tout de même, on parle de Guerlain et non de Too Faced :

#KK<3Coral #KK<3Red #KK<3Pink #KK<3Orange

Non vous ne rêvez pas 😀 En plus à chaque fois que je lis « KK » je pense à Kim Kardashian. Bref !

Voici donc le rendu de ces teintes, je n’ai pas la teinte Beige en ma possession !

De gauche à droite voici #KK<3Coral ; #KK<3Red ; #KK<3Pink ; #KK<3Orange

Et sur les lèvres:

#KK<3Coral

#KK<3Red

#KK<3Pink

#KK<3Orange

Côté application j’ai été surprise, j’étais persuadée qu’avec une forme de raisin pareille cela risquait d’être le parcours du combattant mais pas du tout ! Aucun souci à noter de ce côté là.

La texture est vraiment agréable, très proche de celle des KissKiss classique si vous la connaissez. Elle est assez fin, fond sur les lèvres et reste hydratante. Ces rouges à lèvres ne sont pas épais et ne tiraillent pas donc restent confortables. Leur fini est très crémeux, un peu glossy et lorsque cette couche glossy disparaît elle laisse derrière elle un voile coloré qui tient plutôt bien. Ils ne résistent pas à un repas mais je dirais que c’est assez classique pour un rouge à lèvres. J’apprécie tout particulièrement ce rouge qui est très lumineux et donne bonne mine mais également le Coral. Même la teinte Orange a réussi à me séduire alors que vous savez que je ne suis pas fan de ces teintes-ci !

Dans l’ensemble je dois dire que si on laisse de côté l’univers un peu trop girly du rouge à lèvres, ils sont réussis et agréables. Seul souci : quitte à investir dans un très joli rouge à lèvres assez onéreux (car ceux-là coûtent tout de même 36,95€ ce qui est très cher pour un rouge à lèvres « fantaisie »), je pense que j’opterai pour une autre option chez Guerlain. Je craquerais par exemple l’un des nouveaux Rouges G à la place (il faut d’ailleurs que je vous parle de cette gamme qui s’est refait une beauté et dont l’étui est désormais personnalisable !).
Si vous cherchez un dupe à plus petit prix, penchez-vous sur le cas des rouges à lèvres Holika Holika qui m’ont l’air vraiment similaires (et qui ne coûtent que 9$) !

Lien utile : Rouge à lèvres KissKiss LoveLove – Guerlain : 36,95€  ; également disponibles sur l’e-shop de Guerlain

Alors dites-moi, que pensez-vous de ces créations plus girly/teenage des grandes Maisons connues pour leurs cosmétiques luxueux  ?

 

Eyeliner maquillage NABLA Produits reçus pour revue Revue swatches

Les nouveaux Dazzle Liner de NABLA (collection Soul Blooming)

avril 30, 2018

Parfois j’ai l’impression d’être on FIRE. Hier je vous présentais la nouvelle palette Soul Blooming de NABLA Cosmetics et je vous ai indiqué que je vous reparlerai en détails des nouveaux Dazzle Liner de cette collection probablement mardi. Bon, nous sommes lundi et ma revue est prête à être publiée ce soir puisque j’ai fait le pont et que ce week-end long a été particulièrement productif ! Ce n’est pas plus mal puisque beaucoup d’entre vous m’ont indiqué que vous l’attendiez avec impatience pour découvrir ces nouvelles teintes!

Je pense que contrairement à ma très longue revue d’hier, celle-ci va être un peu plus courte. Tout simplement car je vous ai déjà parlé de ces liners liquides en détail par ici lorsque je vous avais présenté les teintes qui étaient sorties avec la palette Dreamy.

Pour celles qui l’auraient loupée, je vous propose un topo rapide : Ces liner liquides se présentent dans des tubes transparents qui dévoilent leur couleur, cette dernière étant presque toujours métallique. Contrairement à ceux de la collection Dreamy leur bouchon est de couleur gris bleuté et non plus rosegold ! Ce sont 4 nouvelles teintes qui verront le jour le 3 mai à 13h !

Leur applicateur est assez classique : très fin, il permet de tracer des lignes graphiques, très fines ou plus épaisses.

Comme je vous l’avais précisé dans mon dernier article, il faudra tout de même faire preuve d’une certaine dextérité pour le manier (c’est moins facile qu’un eyeliner feutre) mais il ne m’ont pas du tout donné de fil à retordre ! Au contraire, je les trouve très pigmentés, faciles à appliquer. En revanche ils ne se comportent pas tous de la même façon, je vais vous expliquer pourquoi !

Voici donc les 4 nouvelles teintes :


Royal Blood est un bleu roi foncé, Mantra un bronze foncé, Original Sin un superbe cuivré/rosegold (pourtant très différent du précédent issu de la collection Dreamy qui était quand à lui un peu plus doré et qui réfléchissait moins la lumière) et enfin Current Eden, une couleur très difficile à décrire puisqu’elle est duochrome et oscille entre le taupe/mauve et le turquoise très clair.

Dans mon article d’hier je vous montrait le rendu de deux de ces teintes associées à deux maquillages: voici donc Royal Blood :

Et Original Sin (quelle beauté !) :

Comme vous pourrez le constater Royal Blood & Mantra sont un peu moinsmétalliques que les deux autres même si ils dévoilent de jolis reflets colorés et possèdent un fini assez « vinyle ». Original Sin est définitivement mon coup de coeur, il faudra appliquer deux fines couches pour le rendre tout à fait opaque mais une fois qu’il sèche… Waouh !

La teinte Current Eden est sublime également mais attention, elle est un peu plus « aqueuse » que les autres teintes proposées ! Ses reflets ne se dévoilent que lorsqu’elle sèche car à l’application je dois vous avouer que je me suis demandé si j’appliquais vraiment le produit sur ma paupière. Mais il suffit d’attendre pour que la magie se produise et de se placer en face d’une source lumineuse pour voir apparaître ses superbes reflets bleutés. D’ailleurs c’est en lumière naturelle que ces derniers ressortent le mieux ! Et pssst, elle s’inspire beaucoup de la teinte Garden Gate de la palette mais inutile de vous dire que si vous appliquez ce liner par dessus le fard… Vous n’arriverez même pas à faire la différence ! (oui j’ai essayé.. !)
Bref, voici son rendu dans le creux de la paupière car j’avais déjà appliqué la teinte Royal Blood aujourd’hui :

Veuillez excuser cette application qui n’est pas parfaite, j’ai réalisé à l’instant que je n’avais pas pris cette teinte en photo et que je voulais vraiment vous montrer son rendu mais la lumière commençant à vraiment s’effacer j’ai voulu le faire vite! 🙈


Je dois dire que cette teinte est moins facile à porter au quotidien mais est vraiment unique et c’est pour cela que je la trouve dingue et que je vous la recommande. Je n’ai jamais trouvé de liners liquides aussi originaux dans d’autres marques!

C’est bien simple, je les aime tous et suivant vos préférences je pense que vous trouverez au moins une teinte qui vous donnera envie! Alors avis à celles qui aiment porter du liner liquide… Il faut se pencher sur le cas de ceux-là !

Lien utile : Dazzle Liner – Nabla Cosmetics : 11,90€ (prix à confirmer, je me fie à celui de précédentes éditions). 4 nouvelles teintes disponible à partir du 3 mai 2018.

Que pensez-vous de ces nouvelles teintes ?

maquillage NABLA Palettes Produits reçus pour revue Revue swatches

La nouvelle palette Soul Blooming de Nabla Cosmetics!

avril 29, 2018

Je sais que je m’apprête à vous proposer un article sur LE produit qui est littéralement en train de retourner Internet : la nouvelle palette Soul Blooming de NABLA Cosmetics. Il faut dire que cette petite marque italienne indépendante (et cruelty-free!) est en train de se faire un nom à vitesse grand V : j’ai eu l’occasion de la découvrir lors du lancement de la palette Dreamy (vous pourrez retrouver ma revue complète par ici) et comme beauuuucoup d’autres, j’ai eu un coup de coeur. Une véritable petite pépite qui a été out-of-stock pendant longtemps au point où certaines d’entre-vous m’ont même indiqué que vous avez vérifié sa disponibilité chez les différents revendeurs durant des jours. Bref, lors de ma revue de la palette Dreamy je vous avais indiqué que selon moi NABLA c’est le Zoeva d’il y a quelques années. La marque est en train de suivre le même chemin et les amateurs de la marque ne cessent de se multiplier ! C’est une excellente chose et comptez-sur moi pour continuer à vous en parler ! J’ai eu la chance de recevoir en avant-première la deuxième palette de fards à paupières pensée par la marque à savoir la palette Soul Blooming et je peux vous dire que je n’ai pas eu envie d’attendre une seule seconde avant de plonger mes pinceaux dedans. Le simple fait de devoir prendre des photos était presque frustrant mais j’ai réussi à résister et j’ai pu commencer à la tester ensuite afin de partager avec vous mes impressions. Pour info cette dernière sera disponible le 3 mai à 13h sur l’e-shop de la marque. Et comme vous vous en doutez les stocks seront limités donc si vous ne voulez pas avoir à patienter des semaines pour qu’elle soit de nouveau disponible il faudra foncer..

D’ailleurs ce n’est pas uniquement une palette qui compose cette collection : on retrouve à ses côtés 4 nouveaux Dazzle Liners (dont je vous ai déjà parlé dans cet article !) déclinés dans de nouvelles teintes. Ce sont des liners liquides colorés qui méritent le détour alors j’ai prévu de leur dédier un article également, je le mettrai en ligne très prochainement (probablement mardi !).

Revenons-donc au sujet d’intérêt du jour à savoir la Soul Blooming eyeshadow palette:

J’ai une confession à vous faire: lorsque j’ai découvert les fards qu’elle contenait sur le compte officiel de NABLA je dois vous avouer que je me suis dit « mouais…« . Je ne sais pas pourquoi cette harmonie ne m’a pas transportée : la présence d’un fard bleu lavande matte et celles de tons corail ont peut-être provoqué cette réticence. Il faut dire que je n’ai jamais croisé un seul fard bleuté matte qui a su me convaincre et je ne porte que très peu de tons s’approchant de la couleur corail. Mais c’est en ouvrant cette palette Soul Blooming que je me suis dit que finalement, elle allait peut être me plaire. Pourquoi? Car j’ai repéré des fards à effet « spéciaux » : un joli duochrome, deux fards lumineux qui m’ont directement donné envie de les appliquer et une harmonie qui, finalement, m’inspirait plus que je ne le pensais.

Côté packaging on retrouve une palette à l’imprimé fleuri qui nous plonge au coeur du printemps/été. Rien à redire, je la trouve très réussie et vraiment jolie. Elle ressemble tout à fait à la palette Dreamy en terme de format: elle contient 12 fards à paupières et un grand miroir qui s’avère être très pratique.

Lorsque j’ai commencé à swatcher ces fards, une chose m’a immédiatement plu : cette palette ne ressemble à aucune autre en ce moment. J’ai l’impression que toutes les marques nous proposent des tons chauds (des teintes orangées, cuivrées, rouges, j’en passe et des meilleures) ou des palettes inspiration « festival » et celle-ci se démarque vraiment grâce à cette harmonie originale qui donne envie d’opter de nouvelles associations de couleurs.


Et bien sûr, inutile de préciser que j’ai pu retrouver des fards très veloutés, extrêmement pigmentés et c’était un bonheur de découvrir leur rendu sur la peau. Et ce qui me plait vraiment chez NABLA c’est que les fards sont aussi faciles à travailler qu’ils en ont l’air et leur rendu sur la paupière est aussi beau que lorsqu’on les dépose sur le dos de sa main.

Allez, passons au focus sur chaque teinte :


Voici donc de gauche à droite : Honey Drip, GEA, Chamomile, Bolero :


(regardez moi les jolis reflets de Honey Drip, tantôt dorés tantôt roses)

Puis viennent Middle Karma, Garden Gate, Climbing Rose, Garçon :


Et enfin Anemone, Flowery, Philosophy, Caravaggio

Pour illustrer cet article j’ai réalisé deux maquillages très différents. Ces derniers vous montrent qu’il est vraiment possible d’associer des teintes très différentes dans cette palette !

J’ai commencé par balayer le fard Gea dans le creux puis j’ai opté pour la teinte Bolero en creux plus interne. J’ai également utilisé une touche du Flowery pour préparer l’arrivée de la teinte plus foncée pour laquelle j’allais opter. Au doigt, j’ai tapoté Anemone au doigt en coin externe car c’est un fard qui possède un plus joli rendu lorsqu’il est appliqué ainsi, au pinceau son rendu reste assez transparent. J’ai bien sûr voulu appliquer Garden Gate sur le reste de la paupière pour apporter cette touche bleuté/violette très féérique. En coin interne une touche du fard Philosophy qui possède de jolis reflets turquoises très clairs (et un peu roses aussi suivant la lumière). En ras-de-cil inférieur, un rappel de la teinte Gea en coin externe et une touche de Garden Gate.
Et bien sûr, un trait de liner bleu foncé (le Liner Royal Blood de la collection que je vous présenterai dans mon prochain article).


Voici un second maquillage beaucoup plus « chaud » et que j’ai adoré porter car j’opte bien plus souvent pour du liner noir mais je dois avouer que j’ai eu un coup de coeur pour cette superbe couleur métallique.


J’ai commencé par balayer Middle Karma dans le creux puis Cavaggio m’a aidé à accentuer le coin externe pour créer un look plus sombre. J’ai déposé la teinte Garçon sur le reste de la paupière, jusqu’au coin interne où j’ai ajouté une touche de Honey Drip (au doigt). Ce fard est dingue car il dévoile des reflets dorés ou roses. Le fard Boléro plus estival m’a permis de colorer le ras-de-cil inférieur et en liner j’ai donc opté pour la teinte Original Sin, de même je vous en reparle très vite!

Concernant les fards, les teintes mattes sont toutes égales, il n’y a vraiment rien à redire, je pense que les mattes de chez NABLA font partie de mes préférés.
Les fards métalliques sont également très réussis, je vous conseille de les travailler au doigt si vous voulez un rendu plus intense. En revanche les 2 fards pailletés (Honey Drip et Philosophy) nécessitent vraiment d’être travaillé au doigt pour éviter les chutes et dévoiler leur réelle couleur. Car en se munissant d’un pinceau synthétique, on peut bien sûr les appliquer mais ils joueront plus sur la transparence.

Je pense que vous l’aurez compris mais je suis conquise. Les fards sont d’une qualité incroyable, la sélection de couleurs me plait énormément et je pense que c’est une palette que je ne vais pas pouvoir quitter cet été!

Lien utile : Palette Soul Blooming – Nabla Cosmetics : 35,90€ (prix à confirmer, je me fie à celui de la Palette Dreamy). Disponible à partir du 3 mai 2018.

Alors, vous comptez craquer ?

Chanel maquillage Palettes Produits reçus pour revue Revue swatches

Les palettes Les Beiges Regard Belle Mine Naturelle de Chanel

avril 28, 2018

Lorsque j’ai l’occasion de vous présenter les quatuors de fards à paupières Chanel, je sais que j’ai toujours un commentaire qui revient « les palettes ne sont pas toutes égales ». Et c’est tout à fait vrai car j’ai déjà constaté que certaines d’entre-elles sont plus pigmentées, plus simples à travailler tandis que certaines harmonies manquent de pigmentation ou jouent tout simplement sur la transparence. Lorsque j’ai appris que la Maison sortait de nouvelles palettes « Regard belle mine naturelle » et qu’elles faisaient partie de la collection Les Beiges (dont j’ai déjà eu l’occasion de vous parler ici en 2015), j’ai immédiatement été intriguée. C’est une collection qui avait réussi à me séduire alors que pourtant l’effet « retour de vacances » ce n’est pas vraiment ce que je préfère en matière de makeup mais après avoir testé la poudre bronzante, force était de constater que son rendu était particulièrement joli. Ces nouvelles Palettes Regard Belle Mine Naturelle rejoignent donc la collection et se déclinent en 3 harmonies. Chacune d’entre elle contient 5 teintes « faciles à porter » qui permettent pourtant de créer plusieurs looks.

Voici ce qu’en dit la marque :

Ces palettes offrent un regard lumineux, frais, et reposé à toute heure de la journée.
Multi-usage, elles peuvent aussi bien s’utiliser comme fard à paupière, base, eye-liner ou pour structurer les sourcils. La texture soyeuse des fards facilite leur application quel que soit l’usage qui en est fait.

Le compact s’apparente tout à fait à ceux proposés pour le teint dans cette collection LES BEIGES et je le trouve très élégant. Plus estival, nude donc plutôt en vogue en ce moment, il est réussi! D’autant plus qu’il contient 5 fards à paupières dans un petit contenant que l’on peut facilement emporter avec soi en week-end. Certaines risquent de me dire « les fards sont vraiment très petits ». Ce n’est pas faux mais il s’agit aussi d’une illusion d’optique puisqu’on retrouve tout de même 4,5g de produit. Pour référence un fard full size de MAC pèse en contient 1,4g. On est donc sur un format plus petit mais ces fards pourront vous accompagner un moment tout de même.

Ce sont donc comme je vous le disais 3 harmonies qui sont proposées: Deep, Medium et Light.

Chaque palette se compose ainsi : le fard de « transition » (ou celui dont on peut se servir en « à plat ») est plus large que les autres et la sélection contient un dégradé de teintes pour réaliser un look complet. Les harmonies Deep et Medium contiennent des teintes mattes ainsi que des fards légèrement pailletés tandis que l’harmonie light mise sur des teintes plus satinées dans l’ensemble et aucun fard réellement mat.

Voici donc les 3 harmonies : (avec de gauche à droite Deep, Medium & Light) :

Et les fameux swatches avec l’harmonie Deep:

Puis la Medium :

Et enfin la Light:

Premier point très étonnant concernant ces palettes: les fards Chanel ont la réputation d’être assez « secs » puisqu’ils s’agit de fards cuits que nous pouvons retrouver dans les quatuors classiques. Ici, la marque a clairement travaillé sur une nouvelle formule plus veloutée, très douce et qui s’estompe facilement tout en ayant affaire à des textures plus pigmentées, qui dévoilent de jolies couleurs. Si vous utilisez des pinceaux très « fluffy » tels que des pinceaux estompeurs, évitez de trop les faire tourner dans vos fards car vous remarquerez qu’ils sont assez friables et cela pourrait également provoquer des chutes sous les yeux mais en règle générale, je trouve que cette nouvelle formule est franchement très réussie. Les mats s’appliquent de façon tout à fait uniforme, sans faire de patchs ou de traces.

J’apprécie également tout particulièrement ce mélange de finis qui se remarque beaucoup dans l’harmonie Deep et qui donne l’impression d’avoir affaire à plusieurs types de tissus. L’harmonie Medium possédant une majorité de mattes, elles s’adressera plutôt à celles qui aiment les maquillages naturels et sophistiqués. L’harmonie Light possède quant à elle des sous-tons très froids tirant vers le rose et le prune. Le fini des fards est également satiné comme je vous le disais voire un peu « frosty » pour certains.

Pour illustrer cet article j’ai eu envie de plonger mes pinceaux dans l’harmonie Deep car je la trouve particulièrement inspirante pour l’été et elle pourra ravir de nombreuses carnations :

J’ai commencé par balayer le fard marron moyen dans le creux de la paupière, j’ai ensuite appliqué le fard marron foncé en coin externe. Afin de réaliser un maquillage différent de ceux que je porte habituellement, j’ai appliqué à l’aide d’un pinceau plat mon anti-cernes. J’ai ensuite déposé le premier fard doré scintillant (le fard #2) en veillant à laisser un espace « vide » pour apporter un peu d’éclat et donner l’apparence d’un léger cut crease. Un petit rappel de couleurs en ras-de-cil inférieur et le tour était joué!

Alors qu’on se le dise: je trouve que le prix est encore une fois assez élevé pour une palette ne comportant que 5 fards à paupières. Cependant, je dois avouer que la marque a ici mis au point une texture agréable à travailler et les harmonies peuvent répondre aux envies de chacune (des sous-tons plutôt neutres, plutôt froids ou au contraire chauds). C’est la première dois que je suis confrontée à des fards aussi faciles à travailler chez Chanel et cela pourrait vraiment plaire à celles qui sont pressées le matin. De plus leur format compact permet tout de même de les transporter avec soi (attention à ne pas les faire voler dans votre trousse de makeup non plus car les fards sont un peu fragiles) et de réaliser plusieurs looks.

Leur tenue est bonne sur mes paupières « normales » mais je pense que si vous avez les paupières grasses vous devrez vous munir d’une bonne base.

Dans l’ensemble, je dois dire que ces palettes sont réussies ! Un peu chères certes mais c’est toujours le cas pour les fards à paupières Chanel alors je pense que seules les collectionneuses ou celles qui apprécient tout particulièrement la Maison auront envie de craquer. En tout cas, je pense que vous ne serez pas déçues.

Lien utile : Palettes Regard belle mine naturelle Les Beiges – Chanel (Healthy Glow Natural Eyeshadow Palettes) : Harmonie Medium déjà disponible chez Sephora, les deux autres harmonies sont disponibles en avant-première sur l’e-shop de Chanel mais devraient ensuite être vendues en parfumeries. 58 à 60€ selon les points de ventes

Que pensez-vous de ces nouvelles palettes de fards à paupières signées Chanel?

Edition Limitée maquillage Palettes Produits reçus pour revue Revue rouge à lèvres swatches

Poison Rose, la palette de rouges à lèvres en poudre signée NARS x Erdem

avril 25, 2018


J’ai déjà eu l’occasion de vous le dire, je ne suis initialement pas une fan de palettes pour les lèvres. Et pourtant j’ai aujourd’hui décidé de me pencher sur le cas de la nouvelle palette de rouges à lèvres en poudre Poison Rose signée NARS x Erdem. Si vous avez loupé mon premier article concernant cette collaboration, je vous invite à le consulter juste ici puisque je vous parle en détail de cette dernière (et je vous présente également les 6 rouges à lèvres « classiques » qui la composent). Je vous précise de nouveau que cette collection est déjà disponible aux UK  mais il faudra attendre le 1er mai pour la voir faire son apparition en France (au Bon Marché, au Printemps Haussmann, aux Galeries Lafayette Haussmann et sur le site internet de NARS) puis le 1er juin chez Sephora.

Parmi tous les produits proposés on y retrouve donc également cette palette de rouges à lèvres en… poudre! Ce n’est pas la première de ce type qui voit le jour, souvenez-vous de la collection Olympia’s Wonderland de Lancôme présentée ici. Même si j’appréciais plutôt son rendu, vous avez été nombreuses à me dire que le rendu assez flouté ne vous plaisait pas tant que cela. Et je peux comprendre pourquoi ! Bon je dois vous avouer que cette idée m’a amusée 30 secondes et je suis ensuite passée à autre chose: le format assez large de la palette ne la rendait pas facile à transporter (malgré le fait qu’elle soit très jolie et qu’il s’agisse d’un véritable objet de collection).

Mais alors que dit NARS de cette nouvelle palette Poison Rose pour les lèvres ? Il s’agit d’une palette innovante qui contient une base crémeuse, un pinceau précision ainsi que 4 teintes de poudres pour les lèvres allant d’un nude à un rouge intense en passant par un rose et un fard au fini métallique. Les termes « texture légère à la couvrance modulable et facile à travailler » sont évoqués et le fini promis est mat ! Cette palette NARS x Erdem serait odnc écclectique, excentrique et énigmatique !

Côté packaging inutile de préciser que c’est très beau : la palette est compacte, bien plus facile à transporter que celle de Lancôme. Les fards à lèvres sont également plus larges. On retrouve des motifs fleuris sur la palette mais également sur le petit plastique protecteur qui recouvre les fards (oui, je n’ai toujours pas réussi à le mettre à la poubelle. Il ne gêne personne, je vais le garder. #excuse #ilestjustejoli).

Dans cette palette en édition limitée, on retrouve donc :
– La base (Lip Priming Balm) en teinte Nude -> crème
– Le fard poudre Zira (un rose gold métallique)
– Le fard poudre Calypso (un nude foncé légèrement mauve)
– Le fard poudre Damask (un rose fuchsia)
– Le fard poudre Ottoman (un rouge soutenu)

Ces fards ne sont pas des fards classiques (=à paupières), en tout cas, vous ne pourrez pas vraiment les détourner car leur texture est assez sèche (telle de la craie) mais pourtant un peu cireuse. Elle n’a pas été pensée pour se dégrader sur les yeux.

Evidemment, le point négatif de ce produit c’est qu’au lieu de devoir transporter votre tube de rouge à lèvres vous allez devoir transporter la palette. Et le pinceau associé. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus pratique. La marque a pensé à ajouter un petit capuchon protecteur pour ne pas que la pointe du pinceau tâche tout votre sac à main mais je dois vous avouer que j’aurais préféré retrouver un emplacement au coeur de la palette pour l’y glisser et ne pas passer mon temps à le chercher au fond de mon sac.

Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser (pour beaucoup les poudres pour les lèvres évoquent naturellement quelque chose d’assez sec et assez difficile à utiliser), ces fards s’appliquent facilement et de façon assez précise par dessus la base. Car une chose est sûre, vous ne pourrez pas les porter seuls, la base crémeuse se révèle rapidement être indispensable. Mais lorsqu’on les dépose au dessus de cette dernière, le rendu n’est absolument pas cartonné. Il est extrêmement mat mais plutôt homogène. Plus que lors de mon précédent test de la palette Lancôme d’ailleurs. Mais si vous aimez les contours extrêmement définis, vous risquez d’être déçue car ils sont plus difficiles à obtenir qu’avec une crème.

Le pinceau précis et condensé offre une application concentrée et impeccable. Je n’ai eu aucun souci de ce côté là. Bien sûr, si c’est un pinceau que vous souhaitez glisser dans votre sac pour changer de couleur à votre guise, vous aurez au moins besoin d’une lingette démaquillante pour retirer l’excédent de pigment qui se sera déposé sur les poils.

Côté application on commence donc par déposer la base, on utilise ensuite le pinceau pour appliquer le rouge à lèvre en poudre de son choix (on peut les combiner, réaliser des ombré lips etc) et le tour est joué.

Par exemple, j’ai décidé d’ajouter une touche de la poudre lumineuse au centre des lèvres sur la photo ci-dessous :

J’ai été très étonnée de constater que contrairement à certaines textures ultra mattes, ces fards à lèvres ne sont pas déshydratants lorsqu’on les applique par dessus la base. Il ne marquent pas les zones de déshydratation, ne créent pas des petites peaux mortes en cours de journée. Alors oui, ils marquent un peu plus les ridules mais rien de dramatique. Je ne peux pas dire qu’il s’agisse du produit le plus confortable au monde: il ne tiraille pas mais en même temps, il ne déshydrate pas. On sent une texture un peu sèche sur les lèvres mais qui ne déshydrate pas pour autant donc ça reste assez « inerte ».
Seul petit point étrange: j’ai porté la teinte rouge récemment et en cours de journée, je voulais voir quelle était sa tenue, j’ai remarqué qu’elle avait complètement viré. C’est à dire que le matin, le rouge était celui présenté sur mon swatch et à 12h j’avais une teinte rouge avec des sous-tons de couleur violine (qui étaient très marqués) sur les lèvres. Alors là… Mystère mais attention du coup, je pense qu’en fonction des lèvres et peut être du pH certaines couleurs sont amenées à évoluer.

Sinon côté tenue je dois dire que j’ai été agréablement surprise: ils résistent lorsque l’on boit et même lorsque l’on mange. Une petite retouche serait idéale après un repas mais pas indispensable si vraiment vous n’en avez pas la possibilité (et si vous n’avez pas mangé un repas trop trop gras).

Bref, je dois dire que je suis agréablement surprise: ce n’est pas le produit le plus idéal pour des retouches en cours de journée car vous devez transporter la palette+ le pinceau (au doigt le rendu est vraiment un peu flou, pas hyper précis). La texture n’est pas désagréable, juste différente et je rendu très sympa. Du coup, contre toute attente, je valide!

Lien utile : Collection NARS x ERDEM « Strange Flowers » disponible en mai en Grands Magasins et sur le site de NARS puis le 1er juin chez Sephora !
Cette palette est vendue 49$ aux Etats-Unis donc je pense qu’elle sera proposée au prix de 45€ en France (à confirmer)

Que pensez-vous de cette collection NARS x Erdem?

By Terry maquillage Palettes Produits reçus pour revue Revue swatches

Les palettes Game Lighter Fun’tasia et Pixie Nude de BY TERRY

avril 22, 2018

Puisque les températures ont décidé de grimper plus vite que leur ombre, je pense que l’on peut dire que le printemps est bien installé et commence même à préparer l’arrivée de l’été. Qui dit saison estivale dit aussi envie de couleurs accrue et tout particulièrement en matière de maquillage : si je porte de façon très régulière des fards plutôt neutres, j’avoue qu’en cette saison j’aime bien opter pour une touche de couleur de temps en temps. Et aujourd’hui je reviens vous présenter les deux nouvelles palettes Game Lighter de By Terry, toutes deux issues de la collection Spring 2018 Fun’tasia. Deux déclinaisons sont proposées, l’une colorée et pastel portant le même nom, l’autre neutre et scintillante portant le nom de Pixie Nude. Ainsi, que vous préfériez les teintes neutres ou au contraires les accents colorés, vous pourrez y trouver votre bonheur. Rien ne vous empêche également de les associer si vous décidez de craquer pour les deux !

Voici ce qu’en dit la marque :
La  » it-palette  » de saison en édition limitée pour jouer du regard en couleurs pop assumées ou halos nude lumineux. Ces 5 duos de couleurs  » Mix and Match  » se prêtent à tous les jeux de make-up. Au centre, une couleur métallisée « highlight » sur-concentrée en prismes lumineux, à l’extérieur, une couleur mate-poudrée riche en pigments premium très fins.

Pour commencer, si un détail vous fait craquer, ça sera sans aucun doute le packaging de ces dernières: holographique (et je pèse mes mots car parfois les marques utilisent ce terme à toutes les sauces), il donne envie de les placer dans la catégorie “petites merveilles” de sa collection de maquillage. En effet, les reflets à leur surface changent de couleur selon l’inclinaison et c’est sublime à observer !

Chacune de ces palettes contient 10 fards à paupières et pourtant, elles ne sont pas trop larges ni trop épaisses à transporter, c’est tout le contraire. Compactes et résistantes, elles peuvent se glisser dans votre valise si vous partez ne serait-ce que pour un week-end sans vous forcer à transporter 1 kilo de makeup.

Revenons donc sur ces fards, comme je vous le disais, ils sont au nombre de 10 mais sont répartis de cette façon : les carrés plus larges présentent 5 teintes au fini matte, le cœur de chaque carré offre une teinte lumineuse et scintillante.

Commençons par l’harmonie Funtasia qui ravira les fan de couleurs. Les teintes mattes sont toutes pastel et vous permettront de jouer avec la couleur sans pour autant vous diriger vers des teintes néon, qui se remarquent des kilomètres à la ronde. Ces fards sont veloutés et se travaillent très bien mais gardez en tête qu’il s’agit ici de jouer avec un voile coloré. Et ainsi créer des halos colorés par exemple!

Au contraire, le cœur des carrés contient des fards très pigmentés, que je vous conseille vivement de travailler au doigt si vous voulez en tirer le meilleur rendu. Ils apparaîtront ainsi comme étant très lumineux et parfaitement uniformes. Autant vous dire que ce sont ces fards qui font battre mon petit cœur : ils sont métalliques et leur rendu est sublime. Non mais regardez-moi ça !

Cette palette peut être utilisée seule mais vous pouvez bien sûr l’associer à des fards plus foncés pour créer encore plus de dimension.

J’ai deux maquillages que j’ai pu porter récemment que je souhaitais vous montrer car ils sont très différents et ils illustrent le fait qu’on peut réaliser de nombreux looks avec cette palette ! Je craque tout particulièrement pour le premier maquillage que je vous présente, un mélange de rose et de violet (deux couleurs que je ne porte que très rarement) associées à des marrons en transition (dans le creux et en ras-de-cil inférieur) afin de rendre le tout plus harmonieux et idéal pour le quotidien.


J’ai tout d’abord utilisé un marron clair dans le creux puis j’ai balayé un marron moyen de façon plus précise. En coin externe j’ai opté pour un marron foncé. Au doigt j’ai ensuite appliqué la teinte violette sur le dernier tiers de la paupière et sur l’espace restant le rose. La transition s’est faite sans encombre !

En ras-de-cil inférieur, un rappel du marron clair puis un rappel également du rose puis du violet. Et en coin interne j’ai utilisé la teinte lumineuse du 3ème carré de la palette Game Lighter « Pixie Nude » que je vous présente ensuite. Regardez-moi cette luminosité !

Un autre look réalisé exclusivement avec la palette Fun’tasia cette fois-ci : j’ai commencé par balayer le vert pastel matte dans le creux large. J’ai ensuite appliqué le bleu scintillant sur la paupière mobile mais j’ai gardé le dernier tiers vide afin d’y apposer le kaki. J’ai utilisé un pinceau estompeur pour le ramener également dans le creux. En coin interne, une touche du jaune pastel matte et en ras-de-cil inférieur un rappel du vert pastel avec une touche du bleu scintillant :

Lien utile: Palette Game Lighter « Fun’tasia » – BY TERRY : 46€ sur l’e-shop de Sephora, 42€ sur l’e-shop officiel.

Même idée pour cette palette à l’harmonie plus neutre, les fards mattes possèdent un fini assez doux, offrent un voile de couleur tandis que les fards centraux sont plus intenses!

Mais alors si comme moi vous aimez les fards scintillants et métalliques vous allez adorer ceux-là… ! A travailler au doigt également pour un impact couleur superbe.

Pour réaliser ce maquillage j’ai utilisé le 4ème fard matte dans le creux et j’ai ensuite travaillé les deux marrons les plus foncés (le 3ème et le 5ème fard) en coin externe ainsi qu’en coin interne pour créer un halo matte. Au centre de la paupière, j’ai opté pour le 4ème fard lumineux, qui reflète parfaitement la lumière. En coin interne, j’ai de nouveau opté pour le joli fard clair (le 3ème), en petite touche.

Lien utile: Palette Game Lighter « Pixie Nude » – BY TERRY : 46€ sur l’e-shop de Sephora, 42€ sur l’e-shop officiel.

Et voilà, ce long article vous donne un tour d’horizon de ces petites pépites disponibles dans la collection Printemps 2018 de BY TERRY ! J’espère qu’il vous aura plu!

Quelles sont les palettes qui vous font envie en ce moment ? Et les couleurs que vous avez envie de porter ?

Haul Mode River Island vidéo

Haul : des bons plans sur River Island (+Try on !) 😍

avril 21, 2018

Ma dernier vidéo mode vous avait plu donc je vous retrouve aujourd’hui pour une nouvelle vidéo Haul / Try on où je vous montre mes derniers achats dénichés sur River Island ! Il y a des soldes en ce moment sur le site et j’ai pu faire de très bonnes affaires! Bon visionnage !

Les soldes sur River Island

Ce que j’ai acheté :
Robe verte foncée et noire
Haut marron/rouille
– Combi-short à fleurs : sold out 🙁 mais dispo dans d’autres couleurs !
Encore dispo par ici en version petite
Blouse noire et rouge
Blouse noire 2
Haut gris clair / crème élégant
Blouse noire avec un col à volants
Jean avec des volants sur une jambe
Bottines Chelsea roses

Pour info je porte cette bague !

Disclaimer : cette vidéo n’est pas sponsorisée 🙂

xxx
Laura

Highlighter Peripera Produits reçus pour revue Revue

Peripera et son Ink Highlighter à moins de 8€ !

avril 20, 2018

Dans ma dernière vidéo dans laquelle je vous présentais 3 TOPS et 3 FLOPS concernant des produits coréens testés récemment, je vous présentais le Ink Highlighter de Peripera en teinte 3 Beige Kitten Beam. Sachant que ce dernier m’a beaucoup plu et que j’en ai dit beaucoup de bien, je souhaitais également vous proposer une revue détaillée le concernant sur le blog afin que vous puissiez observer son rendu sur la peau en photo, ce qui est parfois plus parlant qu’en vidéo avec les lumières etc! Vous le savez mais je prends toutes mes photos en lumière naturelle afin que vous puissiez justement vous rendre compte des textures des produits que je vous présente.

Plus je me concentre sur des produits coréens, plus je me dis que décidément, ils sont vraiment forts pour formuler des produits. Les textures sont souvent agréables, les soins gorgés en actifs et on retrouve de nombreux produits à des prix très raisonnables. C’est le cas de l’highlighter que je vous présente aujourd’hui puisque ce dernier est proposé au prix de, tenez-vous bien, 8,90$ soit environ 7€ et des centimes. Et ce pour un flacon de 8g qui dure un certain temps: il est vrai que je trouve que les highlighters liquides que l’on retrouve dans des contenants de 30ml ou plus, on a toujours du mal à les terminer avant que la date d’expiration pointe le bout de son nez. Donc le produit m’a déjà laissé une très bonne première impression.

Le Ink Highlighter, ce n’est ni plus ni moins qu’un enlumineur crémeux que l’on peut appliquer sur les zones bombées du visage pour y apporter de l’éclat. Le packaging ressemble à un petit flacon d’encre (d’où le nom du produit), il est facile à transporter et je le trouve réussi car il ne fait pas cheap !

On y retrouve un embout mousse qui permet de déposer le produit directement sur la peau ou bien d’en prélever autant que l’on souhaite.

Sur son flacon on retrouve des reflets verts/roses qui m’ont un peu inquiétée lorsque je l’ai découvert: j’ai eu peur que cette teinte 3 Beige Kitten Beam laisse justement de tels reflets sur la peau. Je vous rassure, ce n’et pas du tout le cas. Au contraire, parmi les trois teintes proposées, celle-ci est la plus neutre. C’est pour cela que je l’ai choisie!

Pour info la teinte #001 Lavender Space Beam possède de légers reflets couleur lavande, la teinte #002 Pink Champagne Beam des sous-tons rosés et la #003 est celle que je vous présente.La texture crémeuse n’est absolument pas épaisse, elle s’étale facilement et se travaille à merveille ! Je vous recommande une application au doigt et d’ailleurs, j’ai remarqué que ce produit ne déplaçait jamais mon fond de teint ! Une fois que la texture sèche elle se fixe et ne bouge plus : sa tenue est vraiment très bonne et ses pigments ne ternissent pas en cours de journée.

Vous remarquerez sur mon swatch qu’il contient de toutes toutes petites paillettes qui n’apparaissent que lorsqu’on est sous une lumière directe. Le rendu est vraiment joli, lumineux mais pas métallique : il apporte de l’éclat en diffusant des milliers de petites nacres. Et franchement à moins de 8€ : je valide !

Cliquez ici pour zoomer!

Vous l’aurez compris, c’est la très jolie découverte de ce mois d’avril !

Lien utile : Ink Highlighter (ici en teinte 3) – Peripera : ~7,20€

Avez-vous des pépites à me recommander en matière de k-beauty ?

Edition Limitée Produits reçus pour revue Revue rouge à lèvres swatches Too Faced

Les rouges à lèvres Life is a Festival de Too Faced

avril 18, 2018

Je vais vous avouer quelque chose qui risque de m’attirer les foudres de certains mais malgré le fait que je sois blogueuse et active sur les réseaux sociaux, il y a des périodes qui me donnent particulièrement envie de me déconnecter. Celle qui a le don de m’épuiser en moins de 3 minutes: Coachella. Ou l’Art de mettre les concerts au second plan et les tenues les plus intrigantes sur le devant de la scène. Alors qu’on se le dise: je n’ai rien contre ces tenues de festival qui mélangent tattoos éphémères dorés et mini crop tops mais cette sur-enchère constante, ces photos qui se ressemblent toutes, ça a le don de me faire lever les yeux au ciel. Peut-être parce que je déteste la chaleur et que la simple idée de me retrouver au milieu du désert sous un soleil de plomb entourée de milliers de personnes ça me ferait presque hyper ventiler . Bref, que voulez-vous, c’est comme ça. Sauf qu’évidemment, cette mode du look « festival » qui sort un peu (beaucoup) de notre zone de confort et de nos tenues quotidiennes a inspirée les marques et elles ont ainsi imaginé des produits « festival/licorne/holographiques ». Et aujourd’hui, je reviens vous parler d’une nouveauté signée Too Faced, la collection Life is a Festival enfin, plus particulièrement les rouges à lèvres créés en édition limitée pour l’occasion. J’aimerais vous reparler de la palette notamment alors je vais essayer de préparer une revue prochainement !

Au coeur de cette collection on retrouve fonc une palette (vendue 43,5€),  4 gloss aux reflets changeants et magiques (22,5€), 1 bronzer/highlighter (33€), 2 sticks d’highlighters (29€), un highlighter arc-en-ciel (33€) et un spray de fixation dont je vous ai déjà parlé dans cette vidéo (26€).Mais revenons aux 4 rouges à lèvres (25€ l’unité), voici ce qu’en dit la marque:

Parez votre bouche de ce rouge à lèvres onctueux et lumineux pour un effet scintillant !
Disponible en 4 teintes colorées, ce rouge à lèvres crémeux offre une hydratation et un confort intense.

Ce qu’il n’est pas expliqué dans cette description, c’est qu’il s’agit de rouges à lèvres qui jouent sur des reflets colorés très différents les uns des autres et que la couleur que l’on aperçoit dans le raisin n’a pas grand chose à voir avec celle qui apparait sur les lèvres. Il s’agit en quelque sorte de rouges à lèvres « magiques » !

Il n’y a pas à dire, la collection est originale et n’a pas été pensée pour être portée au quotidien : il en est de même pour ces rouges à lèvres. Je ne sais pas vous mais lorsqu’il s’agit d’opter pour une excentricité dans mon makeup, je préfère déposer de la couleur sur mes paupières plutôt que sur mes lèvres. Ce n’est pas le cas pour tout le monde et une petite touche étonnante sur ces dernières peut parfois donner envie ! Mais une chose est sûre: ces rouges à lèvres ne sont pas des produits que vous allez dégainer facilement. A une exception près, je vais vous en reparler!

Lorsqu’on observe ces rouges à lèvres dans leur tube, on pourrait tout à bord croire que l’on a affaire à : un crème scintillant (Angel Tears), un bleu ciel nacré (Unicorn Tears), un violet anthracite (Mermaid Tears) et enfin un jaune poussin (Fairy Tears).

Il n’en est rien ! Comme mes swatches vont vous le montrer, leur rendu est tout à fait différent puisque :
Angel Tears est un pêche rosé pastel trèèèès doux, Unicorn Tears un bleu violet, Mermaid Tears un pourpre bleuté et enfin Fairy Tears un rose fuschia pastel :

Avant de partager avec vous mes impressions les concernant, voici leur rendu sur les lèvres. on commence avec Angel Tears:

Puis Unicorn Tears:

Mermaid Tears :


Et enfin Fairy Tears:

Bon je pense que mes photos parlent d’elle-mêmes: j’ai vite constaté que la texture de ces rouges à lèvres était très épaisse et difficile à travailler. A une exception près. Les deux teintes les plus claires à savoir Angel Tears et Fairy Tears font des paquets terribles à travailler sur les lèvres, Unicorn Tears est moins catastrophique mais le rendu n’est pas aussi régulier que je l’aurai souhaité. En revanche Mermaid Tears est la très belle surprise de la collection. Non seulement cette teinte se comporte très bien sur les lèvres, n’est pas épaisse et est confortable à porter mais en plus, lorsque je vous parlais d’une teinte que l’on dégainerait presque au quotidien, je faisais référence à cette dernière. Elle possède en effet des reflets bleutés mais qui restent assez faciles à assumer et son rendu est vraiment joli :

Alors bien sûr, je dois vous avouer que si le concept de ces produits vous tentent, je ne vous recommanderais que cette teinte-ci. A la limite Unicorn Tears si vous recherchez cette petite touche d’excentricité et que vous êtes prêtes à faire une concessions sur la qualité de la texture.

Je n’ai pas compris pourquoi le rendu des teintes était aussi inconsistant : la seule vraiment jolie est définitivement Mermaid Tears et je vous la recommande même car ce rouge à lèvres est original et très sympa à porter. Pour les autres… Je vous conseille de passer votre tour, vous risquez fortement d’être déçues.

Lien utile : Rouge à lèvres La Créme Mystical Lipstick – Too Faced : 25€

Ces nouveautés Life is a Festival de Too Faced vous tentent ?

Edition Limitée maquillage NARS Produits reçus pour revue Revue rouge à lèvres

Les rouges à lèvres de la collection NARS x ERDEM (+ swatches)

avril 16, 2018

Il y a des collaboration qui sont particulièrement attendues et je tenais absolument à vous parler de celle-ci le plus vite possible car je sais que dès qu’elle fera son apparition sur les corners et sur le site de NARS la mention « sold out » va apparaître en très peu de temps ! Je vous parle bien-sûr de la collaboration printemps/été 2018 NARS x ERDEM « Strange Flowers » qui… va faire sensation ! Et nul besoin de se munir d’une boule de cristal pour le dire.  Pour info, elle est sortie hier aux UK mais il faudra attendre le 1er mai pour la voir faire son apparition en France (au Bon Marché, au Printemps Haussmann, aux Galeries Lafayette Haussmann et sur le site internet de NARS par ici) puis le 1er juin chez Sephora. Un conseil : si cette collection vous plait, faites vite!

Ce sont 13 produits qui sont proposés dans cette belle collection capsule exclusive : de quoi maquiller les lèvres, les yeux et le teint dans des nuances romantiques, printanières et même assez mystérieuses, à l’image de l’univers du créateur canadien d’origine turque Erdem Moralioglu (qui a récemment collaboré avec H&M et dont les pièces se sont arrachées d’ailleurs). 13 produits, ça faisait beaucoup pour une seule revue alors j’ai préféré en prévoir plusieurs et je vais commencer aujourd’hui par un focus sur les 6 rouges à lèvres proposés !

Si on retrouve le packaging propre à la marque Nars, le créateur Erdem y a apposé sa signature esthétique grâce à des imprimés floraux qui lui sont propre. Et oui, le créateur est connu pour ses imprimés floraux si poétiques ! Vous savez à quel point j’aime les fleurs et ces imprimés m’ont littéralement fait chavirer le coeur.

Vous n’avez pas idée des détails qui se sont glissés dans tous ces produits: du packaging écrin si printanier aux couleurs mutées, je ne sais même pas par où commencer ! Je vous laisse donc observer la beauté de l’objet lorsqu’on le sort de son packaging en carton :

« C’était vraiment intéressant d’explorer mon univers esthétique en collaboration avec NARS et de voir jusqu’où nous pourrions pousser différents éléments à travers la couleur et le produit. »
Erdem Moralioglu

Ces collaborations sont souvent des secrets bien gardés : j’ai rencontré François NARS l’année dernière et autant vous dire qu’il n’a pas dévoilé à un seul moment ce qu’il se tramait avec le créateur de mode. Et pourtant cette collection a nécessité deux ans de fabrication !

Pour les lèvres, je vous disais donc que l’on retrouve 6 nouveaux rouges à lèvres (mais également une palette plus originale, je compte bien vous en reparler très prochainement).

Voici ce qu’en dit la marque, au programme : « six nouvelles teintes, une formule douce et crémeuse, allant du nude au plus vif, du pur au plus intense »

 

Cette palette de couleurs est particulièrement jolie: les deux rouges sont bien évidemment moins « originaux » mais toutes ces teintes de pourpre/mauve m’ont immédiatement donné envie de les essayer!

Une petite chose qui m’a surprise: dans cette collection une seule teinte est opaque et pigmentée (Blood Flower), les 5 autres jouent en effet complètement sur la transparence!

Passons donc aux swatches, je pourrai ainsi vous montrer leur rendu ! De gauche à droite voici Blood Flower, Moon Orchid, Larkspur, Voodoo Lily, Wild Flower, Carnal Carnation.

Blood Flower, Moon Orchid, Larkspur:

Puis Voodoo Lily, Wild Flower, Carnal Carnation :

Et puisque le rendu sur les lèvres est plus parlant: Blood Flower est un rouge cerise très lumineux !

Moon Orchid est un rose doux lumineux, effet baume à lèvres teinté :


Larkspur un jolie « Orchid » qui joue encore sur la transparence (c’est le cas pour toutes les teintes qui vont suivre) :


Voodoo Lily un mauve nude doux:


Wild Flower un prune pourpre foncé:

Et enfin Carnal Carnation un rouge framboise vitaminé :

Pour moi c’est du 50/50 : les teintes Blood Flower, Larkspur et Carnal Carnation sont superbes ! Au contraire, je trouve que Moon Orchid n’est pas très originale et on peut obtenir un rendu similaire avec un baume à lèvres teinté (d’autant plus que la matière marque un peu les petites ridules sur les lèvres), de même pour la teinte Voodoo Lily qui est assez difficile à discerner sur les lèvres (en revanche elle ne marque pas les ridules donc si vous appréciez ces couleurs très douces, pourquoi pas!) et enfin, Wild Flower n’a malheureusement pas un rendu homogène sur la bouche (et ce malgré un gommage préalable). Cette teinte-ci a tendance à faire des patches et c’est vraiment dommage car c’était prometteur !

Je dirais donc que pour la beauté de l’objet, si une teinte vous tente, vous pouvez foncer sur celles que je viens de vous recommander, en particulier Larkspur qui est vraiment très belle. Je regrette peut-être le choix de ce fini sheer qui domine la collection : les couleurs auraient été si jolies si elles avaient été opaques… Mais gardons en tête qu’il s’agit d’une collection printemps/été et qu’on a souvent envie de se diriger vers des rendus plus légers, plus lumineux à cette période.
Mon premier test est mitigé mais je suis sûre que les autres produits de la collection sauront me convaincre, en particulier les palettes ! Alors affaire à suivre, je vous en reparle très vite !

Lien utile : Collection NARS x ERDEM « Strange Flowers » disponible en mai en Grands Magasins et sur le site de NARS puis le 1er juin chez Sephora !

Vous avez repéré certains produits dans cette collection NARS x ERDEM ?

Bvlgari Parfums Produits reçus pour revue Revue

Le nouveau parfum Magnolia Sensuel de Bvlgari

avril 15, 2018


Décidément, j’ai parfois du mal à trouver un certain équilibre dans mes tests! Cela faisait plusieurs semaines que je ne vous avais pas parlé de parfums et hop, je publie des revues à ce sujet à quelques jours près! Bon, pour celles qui apprécient cette thématique, ce n’est pas plus mal! Aujourd’hui je vais vous parler du premier parfum Bvlgari que j’ai eu l’occasion de découvrir récemment : Magnolia sensuel.

Je dois vous avouer que je ne connaissais encore que très peu cette maison de parfumerie et d’après ce que j’ai cru comprendre, elle avait déjà mis à l’honneur trois fleurs dans sa collection Splendida : l’Iris, la Rose et le Jasmin. 3 fleurs qui sont iconiques dans l’histoire de la parfumerie. Cette interprétation du Magnolia est donc la 4ème de la série et a vu le jour cette année.

Le nez derrière cette nouvelle création est Jacques Cavallier (c’est notamment lui qui est à l’origine du Classique pour femme de Jean Paul Gaultier mais aussi Nina de Nina Ricci, l’Eau d’Issey, Midnight Poison de Dior, je ne vais pas tous vous les citer car il doit y en avoir environ 80 parfums). Le but était évidemment de mettre en avant la beauté de la fleur de magnolia.

Le parfum dévoile tout d’abord une essence de Néroli couplée à une essence de mandarine très zestée. Le cœur contient bien sûr les notes de Magnolia de Chine mais également de l’essence de Fleur d’Oranger et d’Absolu de Jasmin. Le fond se compose de Patchouli, de Musc et d’absolu de Vanille de Tahiti.

Sur le papier, c’était typiquement le parfum fait pour moi, qui, à coup sûr me plairait. Je dois vous avouer que si je trouve le jus réussi, je suis en revanche très déçue par sa tenue.

Lors de la première vaporisation, on est confronté à un parfum très oriental, sensuel et assez alcoolise, un peu zesté. Lorsque ces notes de tête très fraîches et volatiles commencent à laisser place aux autres notes, c’est là où je commence véritablement à l’apprécier. C’est un parfum très beau et sensuel. Il est également étonnant car très contrasté, à l’image de la fleur de magnolia. Très frais, acidulé mais pourtant crémeux et fleuri.

La vanille n’est pas trop sucrée, au contraire un peu poudrée et se mélange avec les muscs pour laisser place à des notes féminines, très douces.

Seulement, avec un flacon aussi opulent et un démarrage oriental, je m’attendais (à juste titre) à un parfum a l’excellente tenue, au sillage qui dure et révèle de nombreuses facettes. Sauf que ce n’est pas le cas. Sur ma peau, lorsque je sens mon poignet en milieu de journée, je devine à peine la présence des notes (douces et fleuries, ce sont celles qui restent) et en fin de journée, j’ai l’impression qu’il s’est littéralement évaporé.

Je pense que vous l’aurez compris, pour un parfum de luxe assez onéreux, je le trouve décevant. J’aurais tellement aimé qu’il tienne sur ma peau, je pense que je l’aurais porté bien plus souvent. Alors bien sûr, c’est très personnel et peut être que ma peau ne l' »accueille » pas comme d’autres de mes parfums. N’hésitez pas à me dire si vous avez déjà testé des parfums Bvlgari et ce que vous en avez pensé!

Lien : Parfum Splendida Magnolia Sensuel – Bvlgari : 69,90€ les 30ml, également disponible en version 100 ml à 128€

Peripera Revue vidéo

3 TOPS, 3 FLOPS : focus produits coréens!

avril 14, 2018

En ce moment, vous avez du le remarquer, je teste beaucoup de produits coréens et je me suis dit qu’il serait intéressant de vous faire une vidéo à ce sujet en réunissant des produits qui m’ont convaincue et d’autres… beaucoup moins! Je vous explique tout ci-dessous, bon visionnage! ❤️

TOPS :
Brume parfumée 97 April Cotton – W DressRoom New York (150ml) / Petit format 70ml
Ink Highlighter #3 Beige Kitten Beam – Peripera
Fond de teint Triple Wear – A’Pieu / Ma revue

FLOPS :
Parrafin Heating Foot Mask – Missha
Pink Racoony Hydro Patch – Key Secret
Brume parfumée Shirt Mist – Hakugen

Pour info je porte un haut Molly Bracken
Et l’Absolu Lacquer de Lancôme en teinte Only You

Disclaimer : cette vidéo n’est pas sponsorisée 🙂

xxx
Laura

A'Pieu maquillage Produits reçus pour revue Revue swatches YesStyle

Mon test du fond de teint Triple Wear d’A’pieu

avril 12, 2018

Je pense que vous avez déjà toutes entendu parler du fond de teint Double Wear d’Estee Lauder qui est particulièrement apprécié pour sa haute couvrance et sa très bonne tenue. Ce fond de teint ne possède qu’un seul problème : je trouve que la gamme de couleurs ne s’étend pas suffisamment vers les teintes claires. La plus claire proposée a toujours été un peu trop foncée et orangée pour moi et sachant que sur ma peau il s’oxyde un petit peu, cela le rend vraiment importable pour moi. J’ai toujours espéré que la gamme soit agrandie mais pour le moment ce n’est pas le cas. Pour info, j’ai testé la teinte 1W1 Bone et ça n’allait pas, de même pour 1C0 Shell. En me baladant sur le site YesStyle, je suis tombée par hasard sur le fond de teint Triple Wear d’A’pieu, une marque coréenne donc, qui m’a vaguement rappelée le Double Wear. La sur-enchère mais à un prix vraiment plus intéressant alors je l’ai glissé dans mon panier. Je suis vraiment dans une phase k-beauty alors j’avais envie de vous parler de mon test et partager avec vous mes impressions !

Commençons par le packaging : le verre de ce flacon est matte, élégant mais fragile bien sûr. Ce n’est pas un flacon que vous pouvez laisser tomber sur le carrelage de votre salle de bain alors attention si vous êtes un peu maladroites ! En revanche il présente une pompe ce qui est pratique contrairement au Double Wear qui, lui, n’en contient pas (si je ne me trompe pas).

La problématique est ici très différente de celle du Double Wear puisque produit coréen oblige, la gamme de couleurs est très limitée : on y retrouve que 5 teintes, principalement pour les peaux claires et aucune pour peaux foncées. C’est vraiment dommage ! Il y a en revanche des sous-tons jaunes et roses.

J’ai pour ma part opté pour la teinte #2 Light car la #1 Frozen me semblait trop claire et j’ai bien fait! C’est la teinte parfaite pour moi et il ne s’oxyde pas du tout ! Autre très bon point, mon test commençait bien.
Je tiens à préciser que la teinte N°2 contient de légers sous-tons roses.

Sa texture est assez liquide mais se travaille très facilement : au pinceau comme à l’éponge je ne constate aucune trace sur mon visage.

Je dirais que la couvrance est moyenne : si vous avez des taches pigmentaires, des défauts que vous souhaitez à tout prix cacher, ce fond de teint devra être associé à un correcteur. D’après mes souvenirs du Double Wear, je dirais que celui d’A’Pieu est un petit peu moins pigmenté mais n’est pas un fond de teint transparent non plus ! Voici l’avant-après :

Cliquez ici pour zoomer 

Sa texture légère est très agréable à porter. Il ne se sent pas du tout sur le visage ! Son fini est semi matte : il reste un peu lumineux et d’ailleurs, au fur et à mesure il se pose sur le teint pour laisser un fini presque un peu poudré.

Cliquez ici pour zoomer sur la photo.

Si vous avez la peau sèche, c’est un fond de teint que vous pourrez ne pas poudrer mais qui restera légèrement « satiné » donc si vous avez la peau mixte à grasse il faudra impérativement le poudrer. Sur la photo ci-dessus je ne porte pas de poudre.

Je dois bien avouer que j’apprécie tout particulièrement cet effet « peau nue » et pourtant très unifiée. Il évolue de façon très naturelle, il ne se dépose pas dans les ridules, il a même tendance à affiner un peu le grain de peau ! Sur la photo ci-dessus je ne porte pas de base floutante ou quoi que ce soit !

Côté tenue je dirais qu’il performe aussi bien que des fonds de teint de grandes marques et je dirais même aussi bien que le Double Wear. Il peut migrer un petit peu au niveau du centre du visage (mais il faut noter qu’en ce moment je passe ma vie à me moucher avec mes allergies donc ça n’aide pas) mais vraiment rien de dramatique.

Le rapport qualité/prix est vraiment incroyable… 15,90$ pour 35ml de produit, c’est moins d’un tiers du prix du fond de teint Double Wear d’Estée Lauder, pour un rendu tout à fait similaire si ce n’est un tout petit peu moins couvrant. A associer avec un correcteur si besoin donc 🙂 Je vous le recommande vivement, à condition que vous trouviez une teinte qui pourrait vous convenir! On trouve vraiment des pépites dans la sphère K-Beauty !

Lien utile : Fond de teint Triple Wear – A’pieu : 15$90

Avez-vous des recommandation à me faire en matière de cosméto coréens?

Nature Republic Produits reçus pour revue Revue Soin YesStyle

Le nettoyant en forme de rose « Rose Mousse » de Nature Republic

avril 10, 2018


Si je replace correctement les sorties en matière de beauté, je dirais qu’en 2016 un produit de la marque Kanebo avait secoué la sphère beauté : la Evita Beauty Whip Soap. Il s’agissait d’un nettoyant « mousse » qui sortait de son contenant sous forme de rose. Je me souviens avoir vu des dizaines de vidéos circuler sur Facebook à l’époque et il y a peu de temps un autre produit tout à fait similaire a fait son apparition dans ma boîte aux lettres: le Real Fresh Rose Mousse Foam Cleanser de la marque Nature Republic. Puisque le nettoyant Kanebo est bien plus cher (30$ VS 18$ pour le produit que je vais vous présenter dans cet article) et qu’il est surtout bien plus difficile à se procurer, je me suis dit qu’il serait chouette de me pencher sur son cas !

Pour vous donner quelques infos si vous ne connaissez pas encore Nature Republic, il s’agit d’une marque sud-coréenne créée en 2009 : elle n’est pas BIO mais utilise des actifs naturels au coeur de ses formulations. Je ne sais pas comment ils ont pu copier à 100% l’idée de la société Kanebo car il me semblait que le concept du packaging avait été breveté mais apparement ce n’est pas le cas. Ce Real Fresh Rose Mousse Foam Cleanser existe depuis l’année dernière et est toujours sur le marché !

Ce nettoyant est joli mais aussi original (si on place le produit dont il s’inspire largement de côté) puisqu’il se présente dans une bombe sous pression : lorsqu’on appuie sur la partie supérieure en plastique sur laquelle a été incrusté un motif de rose, le produit sort sous forme de rose. Pour que cela soit possible il faut bien secouer le flacon puis placer ses pouces sur les deux languettes puis effectuer une légère pression :

J’étais hyper curieuse de voir si la mousse allait réellement être aussi jolie que sur les photos que j’ai pu voir circuler en ligne car cela me paraissait assez difficile pour un produit aussi fin que de la mousse.

Et comme vous pourrez le constater sur mes photos le rendu du produit est vraiment très joli !

D’ailleurs, rien ne sert de trop appuyer car vous risquez de faire sortir bien trop de matière : la quantité présentée ici suffit largement à nettoyer le visage en entier.

Et hop, une jolie rose sculptée dans la mousse !

Si cela fonctionne, c’est sans aucun doute grâce à cette texture très proche d’une mousse à raser pour hommes : elle est dense, extrêmement onctueuse et le parfum est très frais. On note en effet des effluves de rose mais cela n’est pas entêtant du tout : je pense que les autres actifs que l’on y retrouve permettent de ne pas rendre cette rose trop forte. D’ailleurs ce nettoyant se destine à tous les types de peaux, même les plus sensibles et déshydratées.

Voici sa liste INCI pour celles qui seraient intéréssées:

Purified Water, Sorbitol, Butane, Stearic Acid, Glycerin, Myristic Acid, Potassium Cocoyl Glycinate, Panthenol, Propane, Squalane, Trehalose, Aminomethyl Propanol, Glyceryl Stearate, Peg-100 Stearate, Polyquaternium-7, Damask Rose Flower (938 Ppm), Damask Rose Flower Extract (830 Ppm), Green Tea Seed Oil, Pink Rose Flower / Leaf / Stem Extract, Lavender Flowers, Chamomile Flower, Butylene Glycol, Laurez-23, Potassium Hydroxide, Allantoin, Phytosteryl / Octyldodecyllauroyl Glutamate, Tocopheryl Acetate, 1,2-hexanediol, Ethylhexyl Glycerin, Sodium Metabisulfite, Phenoxyethanol, Potassium Sorbate, Sodium Benzoate, Citric Acid, Disodium Iodide, Perfume

Vous pourrez constater que la composition est dans l’ensemble très clean : des agents humectants, emollients, on y retrouve des extraits de rose, de camomille, de lavande, de thé vert et le parfum se place tout à la fin.

Alors certes ce produit est fun mais il est aussi très agréable à utiliser au quotidien : la texture est riche et c’est un plaisir de la masser sur la peau. D’ailleurs 30secondes/1 minute suffisent à nettoyer la peau, on rince ensuite le produit. Il laisse la peau du visage souple, fraîche et un très très léger film semble éviter qu’elle se déshydrate car j’ai déjà essayé de me servir uniquement de ce nettoyant sans appliquer mes soins par la suite et malgré le fait que ma peau déshydratée, elle ne tiraillait pas ensuite! J’aime la sensation de propre qu’il procure, sans jamais agresser ma peau sensible et c’est avant tout pour cette raison que j’adore m’en servir en ce moment. Bon, pour la petite rose aussi car c’est très joli à observer, je dois bien l’avouer…

Alors si vous aviez envie d’ajouter un produit de soin original à votre routine, je vous le recommande vivement, d’autant plus qu’il n’est pas trop cher! Très belle découverte!

Lien utile : Real Fresh Rose Mousse Foam Cleanser – Nature Republic (150ml) : 18,90€ (~15€40)

Quel est votre nettoyant préféré?
Celui-ci vous tente?

Castelbajac Marionnaud Parfums Produits reçus pour revue Revue

Coup de coeur olfactif: Beautiful Day, l’Eau de Parfum Bonheur de Castelbajac!

avril 9, 2018

Je vous retrouve aujourd’hui pour partager avec vous mon premier coup de coeur olfactif de cette année : Beautiful Day l’Eau de Parfum Bonheur de Castelbajac. L’année dernière, le créateur se lançait dans l’aventure du parfum avec « Beautiful Day » et si au premier abord cette création m’avait plutôt plu, je ne vous en avais pas parlé car après l’avoir porté à plusieurs reprises, j’avais remarqué que des notes très marquées d’amande apparaissaient sur ma peau et cela me dérangeait. Lorsque j’ai reçu cette nouveauté, l’Eau de Parfum Bonheur, j’ai tout de même voulu lui donner sa chance et… le coup de coeur a été immédiat. Je fonctionne beaucoup de cette façon en matière de parfums : lorsqu’une création me déplait, je sais que la porter à de nombreuses reprises ne me fera pas changer d’avis. Et au contraire, si l’association de notes me plaisent, j’ai tendance à laisser tous mes autres parfums de côté pour ne plus porter que cette nouvelle obsession ! Je vous en ai donc rapidement parlé dans mes favoris du mois de mars mais je me devais de lui dédier une revue car j’ai besoin de vous expliquer pourquoi j’aime autant cette nouveauté et pourquoi vous devriez vous pencher sur son cas!


L’eau de parfum Bonheur, c’est la nouvelle signature olfactive signée Castelbajac : elle a été pensée pour ressembler à l’univers du créateur qui est original, jamais conventionnel, artistique, fantasque et même un peu décalé. Vous devez tous connaître son univers créé à partir d’un mélange de mode, d’art, de pop culture et même si je n’y suis pas particulièrement sensible en matière d’habillement, je dois dire que cette invitation à saisir la magie de l’instant a parfaitement parlé à mon petit coeur qui aime les parfums frais, qui donnent le sourire. Car si je devais le résumer en quelques mots, c’est ainsi que je le décrirais. Il porte donc bien son nom !

Cette nouvelle création a été imaginée par Karine Dubreuil Sereni, un nez déjà à l’origine de près de 80 parfums. Vous avez déjà peut être entendu son nom car elle a notamment travaillé sur Eclat d’Arpèges de Lanvin, sur la collection de Grasse de l’Occitane ou encore Cerisier Rouge.

Ce jus s’inspire des jardins du Maroc qui sont chers à la marque : c’est un parfum à la fois doux et vibrant, un poil fantaisiste mais féminin et fruité. Il s’agit définitivement d’un floral fruité très « propre ». Tout ce que j’aime !

Son flacon est très élégant, ces détails cuivrés le rendent encore plus désirable et on retrouve grâce à cette illustration l’univers de Castelbajac.

Les notes de tête réunissent deux fruits très frais, acidulés et pourtant réconfortants : la grenade et la pêche de vigne que l’on distingue de façon très nette. Ce départ fruité laisse très rapidement place à un ballet de fleurs blanches (Freesia, Jasmin, Ylang-Ylang) dont la tubéreuse se distingue tout particulièrement. Et le fond apporte cette puissance qui permet de faire tenir ce parfum des heures durant sur la peau : du bois de cèdre se mêle à un duo sensuel d’héliotrope et de vanille, sublimé par des muscs blancs que j’aime tant.

Il est printanier à souhait, féminin, un peu espiègle, sensuel et spontané.  Je l’adore, je vous le conseille car depuis que je le porte, on m’a déjà demandé à plusieurs reprise quel était mon parfum et ça, c’est toujours bon signe!

Lien utile: Beautiful Day, l’Eau de Parfum Bonheur – Castelbajac – 30ml : 39,99€, 60ml : 59,99€, 90ml : 79,99€

Quel est votre coup de coeur olfactif du moment ?

Lancôme Laque à Lèvres Produits reçus pour revue Revue rouge à lèvres swatches vidéo

L’Absolu Lacquer de Lancôme: revue et swatches des 18 teintes!

avril 8, 2018

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous proposer une vidéo complète concernant le Nouvel Absolu Lacquer de Lancôme. Mon crush de ce début d’année 2018 et selon moi, la meilleure laque à lèvres que j’ai pu tester jusqu’à présent. Je vous explique pourquoi ci-dessous et je vous montre le rendu des 18 teintes qui composent la collection !

BON PLAN :
-20% dès 60€ d’achats chez Sephora avec le code OHMYDOLL60 (à partir de 60€ d’achats)

La Sephora Box est de retour : elle sera offerte à partir de 80€ d’achats avec le code KBEAUTY18 par ici !
Et la Sephora Box makeup est également offerte à partir de 80€ d’achats avec le code BABYMYDOLL18 par ici !

Produits cités :
L’absolu Lacquer – Lancôme
Les codes promo indiqués ci-dessus sont valables sur cette nouveauté!
Egalement disponible par ici !
-25% à partir de 50€ d’achats avec le code FLOWERPOWER

Pour info je porte une blouse Zara (achetée l’année dernière)

xxx
Laura

maquillage Marc Jacobs Produits reçus pour revue Revue rouge à lèvres swatches

Le Marc Liquid Lip Crayon de Marc Jacobs: mon avis!

avril 7, 2018

Pour la première fois depuis… toujours, je me prépare à vous rédiger un article sans conclusion. Lorsque je teste des produits, vous vous doutez bien que mon avis se façonne assez rapidement : je note les points qui me plaisent, ceux qui me déplaisent et j’en tire toutes les conclusions me permettant de vous les recommander ou non. Aujourd’hui, je vais partager avec vous les différentes caractéristiques du Le Marc Liquid Lip Crayon de Marc Jacobs mais à une seule différence près : je vais être absolument incapable de vous dire si je vous recommande ou non ce produit. A vrai dire, voilà maintenant un moment que je teste ces rouges à lèvres et je n’en sais rien. Cela ne m’arrive jamais mais là, je dois bien vous avouer que je suis tombée sur des points qui m’ont plu, d’autres beaucoup moins et je n’arrive pas à trancher. Je pense qu’il s’agit d’un produit qui pourrait ou non vous plaire selon ce que vous recherchez alors je vais tenter de vous expliquer tout cela.

Commençons par ce qu’en dit la marque, Le Marc Liquid Lip Crayon, qu’est ce que c’est ?

Nouvelle sensation sur vos lèvres : la tenue d’un rouge intense, le confort d’un crayon à lèvres crème ! Sa formule innovante donnera le résultat, le confort, la sensation et la tenue d’un rouge à lèvres liquide, tout en conservant la facilité d’application d’un crayon. 
Ce crayon crème fondra sur vos lèvres en apportant un fini mat et une pointe d’effet métallique, pour un maquillage ultra tendance !

Le Marc Liquid Lip Crayon se décline en 10 teintes : du rose, du rouge, des teintes foncées mais assez peu de teintes facilement portables (= du nude).

Le packaging est plutôt bien pensé : un crayon à la mine rétractable et un petit capuchon que vous pouvez bien enfoncer. Lorsque vous entendez un « clap » cela signifie qu’il est bien fermé et ne risque pas de s’ouvrir dans votre sac contrairement à d’autres produits de ce type.

Vous savez que je fais partie de celles qui adorent ces crayons pour les lèvres, je pense notamment aux Velvet Matte Lip Pencil de NARS dont je vous ai beaucoup parlé ces dernières années. J’aime leur texture très fine et « veloutée » sur les lèvres. Alors autant vous dire que lorsque j’ai commencé à tester cette nouveauté Marc Jacobs, j’ai été complètement déboussolée… Rien à voir avec ce que j’ai l’habitude de porter en matière de gros crayons pour les lèvres.

La mine rétractable est très crémeuse. Trop crémeuse à mon goût. Pour les teintes pas trop capricieuses on peut s’en sortir côté application mais pour les teintes les plus foncées c’est un vrai défi. Impossible de tracer les contours correctement et pour la teinte noire « Blacquer », la mine s’est même cassée durant l’application tellement elle est molle. J’aurais préférée qu’elle ait plus de tenue car le rendu peut vite être catastrophique. Je n’approuve pas du tout la mention « facilité d’application » évoquée par la marque.


Partons du principe que vous avez réussi à manier la chose et que vous avez correctement dessiné vos lèvres. Voici ce que je peux vous dire concernant ce produit:

La texture crémeuse se ressent, elle est plus ou moins épaisse selon les teintes. On a l’impression de porter un rouge à lèvres liquide mais qui est plus confortable que les « sans transfert » qui peuvent tirailler ou marquer les peaux mortes. Si vous avez des lèvres déshydratées ou très marquées, certaines teintes auront tendance à amplifier leur texture (je pense par exemple à Merlot Blow ou Flaming-Oh !) mais dans l’ensemble la richesse de cette texture crème permet de les lisser un peu. Petit à petit la texture s’affine mais ce rouge à lèvres n’est pas sans transfert. Et à vrai dire, c’est là que réside mon principal problème: j’ai l’impression que ce rouge a du mal à se « poser », à se « fixer », que la texture reste à la surface des lèvres et même après plusieurs heures, il ne faut pas avoir le malheur de se frotter les lèvres. Je ne peux pas leur retirer le fait que le confort est vraiment au rendez-vous et la sensation vraiment incomparable car presque « crémeuse » et enveloppante.

Le rendu de certaines teintes me plaisent mais pas toutes, je trouve que les plus foncées ne sont vraiment pas jolies sur les lèvres. Et attention: lorsque la marque parle de fini mat, je ne le vois pas du tout. Pour moi c’est une base crémeuse qui reste ainsi. Et de plus, l’effet métallisé peut être assez déstabilisant et rend certaines teintes assez difficiles à porter car il est parfois assez présent.

Allez, c’est parti pour le tour d’horizon des teintes:

De haut en bas voici : Night Mauves, Pink Straight, Send Nudes, Burn Notice, How Rouge! :

Et sur les lèvres pour que vous puissiez mieux voir leur rendu !

Night Mauves (qui n’a rien d’un mauve et qui possède des reflets argentés/rosés):


Pink Straight (bien plus pep’s que la couleur indiquée sur le packaging avec des reflets rosés):


Send Nudes (une couleur complètement mutée, assez épaisse sur les lèvres et au fini frosty) :


Burn Notice (de légers reflets dorés apparaissent à la lumière) :


How Rouge! (Peut être le plus fin de tous avec Night Mauves) :

Puis Flaming-oh!, Fram-bois!, Plum n get It, Merlot Blow, Blacquer :


Flaming-oh! (possède des reflets bleutés) :

Fram-bois! (fini légèrement rosé perlé) :


Plum n get It (avec des reflets perlés fuchsia) :


Merlot Blow (le moins métallique de tous mais bonjour l’application…) :


Blacquer (et la catastrophe, surtout après avoir démaquillé mes lèvres 9 fois… niveau application j’ai abandonné, bien trop épais, le rendu était trop laid !)

Après avoir était aussi désemparée face à ce produit, je me suis rendue sur le site de Sephora pour lire les avis des consommatrices et pour la plupart elles sont conquises. Je sais que le maquillage c’est très personnel et que certaines personnes adoreront des produits que moi je n’aime pas ou vice versa mais je me suis vraiment demandé si il n’y avait pas un problème avec mes lèvres parce que certes, ce n’est pas un mauvais produit et la texture est originale cependant, je n’ai pas un avis aussi dithyrambique les concernant.

Je préfère mille fois les rouges à lèvres « classiques » (en raisin) de Marc Jacobs. Je serais peut être amenée à reporter Night Mauves car j’aime son rendu sur les lèvres mais pour les autres teintes… j’avoue qu’elles n’ont pas réussi à me séduire. Je ne sais pas trop, je reste sur ma faim !

Lien utile : Le Marc Liquid Lip Crayon – Marc Jacobs (10 teintes disponibles) : 25€

Alors dites-moi, les avez-vous testés et qu’en avez-vous pensé ?