Flops Revue vidéo

5 flops : ces produits qui m’ont déçue ! (#6)

octobre 16, 2017

Cela faisait un moment que je ne vous avais pas proposé de vidéo dans laquelle je partage avec vous mes déceptions du moment alors il était grand temps de corriger ça! Ci-dessous je vous présente donc 5 flops, j’espère que mon avis pourra vous être utile ! Bon visionnage et n’hésitez pas à partager les vôtres en commentaire ! 🙂

BON PLAN SUR SEPHORA -25% avec le code FRMBVP25 ou FRSBVP25

Produits cités :
French Kiss – Caudalie / Ma revue détaillée
Melted Latex – Too Faced
Liquid Lip Velvet – Burberry / Ma revue détaillée
Colorful Eyeliner Waterproof – Sephora (uniquement en teinte 11 – Firework)
Instant Full Cover Concealer – Bobbi Brown / Ma revue détaillée 

xxx
Laura

maquillage Marc Jacobs Palettes Produits reçus pour revue Revue swatches

La collection de palettes Eye-Conic de Marc Jacobs: Edgitorial

octobre 13, 2017

Je vous présentais hier la palette Eye-Conic Scandalust de Marc Jacobs dans un article introductif d’une petite série puisque je vous annonçais également que durant  ce mois d’octobre vous allez avoir l’occasion de retrouver une revue pour chacune de ces palettes afin de vous permettre de déterminer si ces dernières vous tentent et surtout celles qui vous plaisent le plus. Et pourquoi pas craquer pour ces dernières car comme je vous l’expliquais hier, la qualité est définitivement au rendez-vous : les fards à paupières Marc Jacobs font partie de mes préférés et si vous ne les avez pas encore testés, je vous les recommande vivement. Pour cette deuxième revue je ne vais pas revenir sur les caractéristiques techniques de la palette ou sur mon avis sur cette refonte de gamme, si vous avez loupé mon article d’hier je vous invite à aller le consulter. Je vais donc aujourd’hui me pencher sur le cas de la référence Edgitorial !

Plus rock, encore plus automnale, cette palette vous permettra à la fois de réaliser des maquillages intenses tels que des smokys mais également des looks un peu plus « soft ». Je pense que les amoureuses du vert/bleu canard vont tomber amoureuses car l’harmonie proposée permet vraiment de sublimer ces teintes.

Lorsqu’on l’ouvre, on découvre donc sans surprise une harmonie de 7 teintes allant de la plus claire à la plus foncée:

De gauche à droite on retrouve Take a Memo, Next Season, We’ll see, Pleather Python, Making a Scene, Enviously et Everywhere. Et hop, les swatches :

Making a Scene et Enviously sont définitivement les deux fards qui donnent tout son caractère à cette palette, Pleather Python permet d’apporter cette touche de doré très intense et ultra glamour.

J’ai bien sûr souhaité vous présenter un makeup avec le superbe Enviously car je trouve que cette teinte matte est absolument superbe !

J’ai donc commencé par balayer We’ll see dans le creux de ma paupière pour ensuite passer à l’application de Enviouly en coin externe et sur le dernier tiers de la paupière. Sur le reste de la paupière mobile j’ai opté pour Making a Scene. En coin interne une touche de Next Season et en ras-de-cil inférieur un rappel de couleurs avec We’ll See puis Enviously mais surtout une petite touche dorée avec Pleather Python. C’est le maquillage que je portais dans ma dernière vidéo ! 🙂

J’adore l’effet du mat VS le rendy satiné ou métallisé des autres fards !

Bref, je pense que vous l’aurez compris mais cette palette est une petite pépite et fait définitivement partie de mes harmonies préférées. Je vous retrouve très prochainement pour la suite de mes revues concernant cette collection Eye-Conic mais pas demain, je vous rassure, je ne vais pas tout vous publier à la suite!

Lien utile: Palette Eye-Conic Edgitorial – Marc Jacobs : 46,50€

Alors, que pensez-vous de cette palette?

Calendrier de l'Avent lookfantastic Produits reçus pour revue Revue vidéo

Le calendrier de l’Avent 2017 by Lookfantastic: unboxing

octobre 12, 2017

Je vous retrouve aujourd’hui avec une vidéo très attendue à en juger par les messages que vous m’avez envoyé sur Twitter! Je vais vous dévoiler le contenu du Calendrier de l’Avent Lookfantastic ! Puisque dans mon article réunissant ceux qui seront proposés cette année je vous ai expliqué que celui-ci me semblait être le plus intéressant et surtout le plus somptueux, je me suis dit qu’un petit unboxing pourrait permettre aux plus indécises de trancher : en avez-vous besoin ou non? Est-ce que son contenu pourrait vous plaire ? La réponse dans ma vidéo ci-dessous !

Attention je préfère préciser que si vous voulez garder la surprise concernant son contenu, ne regardez bien évidemment pas ma vidéo ! 🙂

Calendrier de l’Avent 2017 Lookfantastic
(la livraison est offerte !)

Rappel : Mon article « guide des calendriers de l’Avent 2017 »


Disclaimer : cette vidéo n’est pas sponsorisée.

xxx
Laura

maquillage Marc Jacobs Produits reçus pour revue Revue swatches

La collection de palettes Eye-Conic de Marc Jacobs: Scandalust

octobre 11, 2017

Dans ma récente vidéo concernant mes favoris du mois de septembre je vous présentais deux des nouvelles palettes Eye-conic de Marc Jacobs en vous indiquant que j’ai récemment eu l’occasion de recevoir ces 6 nouvelles harmonies et que je comptais bien vous en reparler en détails sur le blog. J’y ai réfléchi et au lieu d’opter pour un immense billet (sans fin), je me suis dit que ça serait plus sympa de vous proposer une revue concernant chaque palette durant ce mois d’octobre. Vous allez donc pouvoir retrouver ces prochains jours mon avis les concernant mais également des swatches et un maquillage pour chacune d’entre elles. Vu votre enthousiasme, j’ai eu l’impression que l’idée vous plaisait et beaucoup m’ont dit que cela vous permettrait de sélectionner vos préférées alors… C’est parti, je commence avec la nouvelle palette Eye-conic de Marc Jacobs en teinte Scandalust !

Il faut savoir que les fards Marc Jacobs font, depuis le lancement de la marque, partie de mes préférés. Ils sont soyeux, se travaillent toujours facilement et les teintes proposées sont absolument sublimes. Quand j’ai appris que les anciennes palettes (telles que la Lolita dont je vous parlais dans cet article) allaient disparaître, être reformulées puis proposées dans de nouvelles harmonies j’étais hyper septique: faire mieux me paraissait difficile !

La bonne nouvelle c’est que ces fards sont toujours aussi réussis : un peu moins secs, ils s’avèrent être peut être un peu plus crémeux au toucher. Pour moi c’est donc un changement assez mineur si ce n’est qu’avec certains teintes de petites chutes de pigments peuvent apparaître sous l’oeil mais rien de dramatique. Franchement, la reformulation n’était pas indispensable mais on a accès à de nouvelles teintes alors c’est plutôt chouette! On retrouve dans chaque palette 4 finis différents: mat, satiné, soyeux ou « lamé » (un équivalent de métallique en quelque sorte). Vous allez pouvoir le constater au fur et à mesure de la publication de mes articles mais les harmonies de couleurs sont vraiment superbes et je pense que chacune pourra y trouver son bonheur. Seule déception de mon côté: les fards un peu pailletés, très lumineux (on en retrouvait un dans la Lolita) ont disparu : certaines n’étaient pas fan car ils jouaient plus sur la transparence et servaient plutôt de topcoat mais je n’en faisais pas partie! J’adorais ce petit fard et je suis triste que la marque n’ai pas décidé de conserver ce fini… Mais bon, ce n’est qu’un détail !

La pigmentation est bien sûr au rendez-vous et côté tenue je n’ai absolument rien à redire: les fards tiennent extrêmement bien et ne perdent pas leur intensité en cours de journée. Si vous souhaitez améliorer cette dernière ou encore éviter qu’ils filent dans le creux de la paupière si elles sont un peu grasses, vous pouvez toujours opter pour la base under(cover) dont je vous parlais également dans ma vidéo car elle est excellente!

Le look des palettes n’a quant à lui pas changé : elles sont toujours aussi élégantes ! On retrouve 7 fards dans chaque écrin mixant les tons clairs, plus foncés mais également une touche de couleur.

Petite remarque intéressante à noter : ces palettes étaient vendues 53,50€ et sont désormais proposées au prix de 46,50€ (la quantité de fards à paupières a un tout petit peu été réduite également).

Allez, c’est parti pour le focus sur la Scandalust qui propose une harmonie de neutres plutôt chauds avec une touche de cuivré et de pourpre.

De gauche à droite voici donc : Hot Pants, Beauty at the Office, Cause a Fuss, That’s Why, They call her, Little Miss, Scandalous. Et la série de swatches :

Cette harmonie me plaît beaucoup pour l’automne ! Je regrette peut être l’absence d’un fard très lumineux mais la sélection reste très inspirante !

Afin d’illustrer cet article j’ai réalisé le maquillage ci-dessous dans les tons cuivrés et pourpres ! J’ai commencé par appliquer le fard Scandalous en coin interne, externe et dans le creux de la paupière. That’s Why m’a permis d’estomper et de dégrader ce fard dans le creux. Sur la paupière j’ai opté pour le superbe They call her, en coin interne pour le Hot Pants et enfin, en ras-de-cil inférieur un rappel de Scandalous ainsi qu’une touche de Cause de Fuss !

Cette palette est une belle réussite qui plaira à celles qui apprécient les tons plutôt chauds ! Je vous la recommande vivement et vous invite à revenir sur le blog ces prochains jours pour la suite de mes articles qui vous permettront de déterminer quelle palette vous plait le plus dans cette collection !

Lien utile: Palette Eye-conic – Marc Jacobs : 46,50€

Alors, cette palette Scandalust de Marc Jacobs vous plait ?

Favoris Revue vidéo

Mes favoris du mois de septembre

octobre 8, 2017

Je vous retrouve aujourd’hui avec quelques jours de retard pour vous présenter mes favoris et mes découvertes du mois de septembre, j’espère que tout ça vous plaira! Bon visionnage !

BON PLAN SUR SEPHORA -25% avec le code FRMBVP25 ou FRSBVP25

Films cités :
Mary
FLOPS : Good Time
The Mindy Project, saison 6
Coque Glitter Iphone 8 Plus – Casetify 
(10$ de réduction avec le code ugkzjd)
Iphone 8 plus

Produits cités :
Collection Flora Redux – NARS (Velvet Matte Lip Pencils) / Ma revue
Palette Desert Dusk Huda Beauty / Ma revue
Palette Eyeconic – Marc Jacobs (Harmonies Edgitorial, Scandalust)
Revues à venir
Colourful Eyeliner Waterproof – Sephora (noir)
Fond de teint Pro Filt’r Soft Matte Longwear Foundation – Fenty Beauty (teinte 120)
Duo Killawatt Freestyle Highligher (Lighting Dust, Fire Crystal) / Ma revue
Base à paupières Under(cover) – Marc Jacobs
Miss Dior Eau de Parfum
Gamme pour cheveux colorés PhytoMillesime

Disclaimer : cette vidéo n’est pas sponsorisée.

xxx
Laura

anti-cernes Bobbi Brown Produits reçus pour revue Revue swatches

J’ai testé l’Instant Full Cover Concealer de Bobbi Brown

octobre 7, 2017

La marque Bobbi Brown a très récemment sorti l’Instant Full Cover Concealer, petit nouveau-né de la gamme proposée pour le maquillage du teint. J’ai déjà eu l’occasion de vous parler de la Retouching Wand, cet anti-cernes doté d’un petit embout mousse (intégré, en boule, qui recouvre le trou où sort le produit) qui m’avait beaucoup plu pour apporter de l’éclat au niveau du contour de l’oeil mais qui se terminait malheureusement trop rapidement à mon goût. J’étais donc ravie d’apprendre que cet Instant Full Cover Concealer se présente plutôt sous une forme plus classique à savoir : un tube transparent doté d’une « tige embout mousse ». Les termes « Instant Cover » me parlent beaucoup et m’ont donné envie de me pencher sur son cas, d’autant plus qu’il est loin d’être donné : comptez 34€ pour vous le procurer. Je dois dire que j’étais hyper enthousiaste de pouvoir le tester mais la texture ne correspond pas vraiment à mes attentes… je vais vous expliquer pourquoi afin que vous puissiez déterminer si ce produit est fait pour vous ou non !

Voici ce qu’en dit la marque:

La couvrance totale qu’offre cet anticerne camoufle instantanément les zones d’ombre et illumine le regard pour un résultat seconde peau imperceptible. Zéro risque de filer dans les ridules et nul besoin de retouche. Un peu comme 8 heures de sommeil concentrées.

Ca donne plutôt envie ! Comme je vous l’expliquait, l’applicateur est très classique et le tube en transparence permet de repérer en un coup d’oeil la teinte que l’on recherche. 15 teintes sont proposées, j’ai pu tester les deux plus claires à savoir Ivory (à gauche, plus rosé) et Porcelain (à droite, plus neutre) :

A vrai dire, ces deux teintes me conviennent: la plus rosée permet d’apporter un peu plus d’éclat tandis que la teinte Porcelain unifie mieux cette zone!

Mais… Côté texture, c’est là où ça commence à se gâter. Je suis plutôt habituée aux anti-cernes crémeux ou liquides et celui-ci est assez épais. Il ne s’avère pas si difficile que ça à estomper : avec une petite éponge de type Beauty Blender ou mini Beauty Blender, ça fonctionne bien cependant… son fini est gras. Je dirais même luisant. Vous pourrez le constater par vous-même ci-dessous mais juste après avoir appliqué le produit on pourrait croire que des micro paillettes sont présentes tant la texture réfléchit la lumière. Ce n’est pas le cas, c’est vraiment son fini un peu « collant » qui donne cette impression !

Sur la photo ci-dessous, j’ai trouvé le moyen de me faire piquer par un moustique au niveau du haut de la joue (le premier jour ça a gonflé, lorsque je me suis démaquillée j’ai eu l’impression d’être défigurée!) et la piqûre était très rouge. On remarque que l’unification est parfaite mais je préfère préciser que les pigments jouent également un peu sur la transparence pour garder ce fini presque imperceptible sur la peau.

(vous pouvez cliquer sur la photo pour zoomer au niveau de la zone du contour de l’oeil)

Si la pigmentation est au rendez-vous et le rendu est plutôt joli car apporte beaucoup d’éclat, c’est la promesse du « produit qui ne filera pas dans les plis » qui me dérange car elle n’est absolument pas tenue… Au contraire, si on ne fixe pas immédiatement ce produit avec de la poudre, il se glisse dans les ridules en un rien de temps et c’est de pire en pire lorsqu’on attend. C’est sincèrement l’une des textures les plus « grasses » que j’ai eu l’occasion de tester pour un anticernes et je n’arrive pas à m’y faire. J’ai tendance à poudrer encore plus pour contre balancer cette constatation et le rendu ne me plait pas. Lorsque je ne poudre pas, je sens que mon contour de yeux est étrange et lorsque je le touche du bout du doigt j’ai l’impression d’avoir appliqué une petite quantité de gloss sur cette zone : c’est franchement loin d’être agréable.

Alors même si je lui trouve quelques points positifs (unification, rendu et effet regard réveillé), les points négatifs sont malheureusement plus nombreux: je ne valide pas ce fini « full cover » car les pigments jouent sur la transparence, la texture est épaisse et plutôt grasse, le produit file dans les ridules et n’évolue pas très bien en cours de journée. Du coup, je vous conseillerais plutôt de passer votre tour SAUF SI… Contrairement à moi vous n’aimez pas du tout les textures d’anti-cernes liquides et que vous préférez quand ces dernières sont plus épaisses.
Pour ma part, je ne suis pas fan et je pense l’oublier bien vite ! 🙁

Lien utile: Instant Full Cover Concealer – Bobbi Brown : 34€

Quel est votre anticernes du moment?

Produits reçus pour revue Revue Sanoflore

Sublimes baies roses et rouges par Sanoflore: kezako?

octobre 4, 2017

Je ne cesserai jamais assez de le répéter mais ma marque de cosmétique BIO préférée est définitivement Sanoflore : les produits sont TOUJOURS sensoriels, ce qui est plutôt rare car entre les formules riches en huiles essentielles qui possèdent un parfum aromatique ou celles qui sentent la « nature » (l’herbe coupée, les plantes aromatiques, etc) j’ai beaucoup de mal à m’y retrouver en tant que consommatrice : j’ai besoin de soins qui sont agréables d’utilisation et qui permettent de se tenir à sa routine. Dernier produit qui m’a beaucoup plu : le masque de nuit merveilleux, ultra relaxant, à appliquer le soir (dont je vous avais parlé dans cette vidéo) mais aujourd’hui je vais me pencher sur le cas d’une autre nouveauté : Sublimes Baies Roses.

Si vous connaissez bien la marque vous avez peut-être déjà entendu parler de son seul produit à la frontière entre le makeup et le soin : le rehausseur de teint hydratant Sublimes Baies Rouges. Un produit pensé pour donner « bonne mine » tout en hydratant le visage. Il peut donner ce petit côté ensoleillé sans avoir à passer par la case autobronzant car je sais que l’autobronzant est déjà un produit qui peut faire peur pour le corps mais alors pour le visage… Ça devient souvent carrément effrayant (ça vire facilement à l’orange carotte) – surtout quand on a la peau claire. On y retrouve de nombreux extraits très bénéfiques pour la peau : de l’eau de rose, de l’huile de tournesol, d’argousier, du petit houx, du citron. Bon, je dois vous avouer que ce produit n’est vraiment pas pour moi : son rendu sur la peau est carrément trop orangé également mais je sais que ce produit plait pour les peaux moyennes à hâlées et pour les jours où l’on souhaite par exemple sortir sans fond de teint. Si vous trouviez que ce produit était en effet un peu trop orangé, une nouvelle formule vient de sortir mais me concernant, je la trouve toujours… trop carotte !

Le swatch du Sublimes Baies Rouges fondu :

(la peau est en effet réchauffée car d’habitude ma main tire toujours un peu vers le bleu !)

En partant du constat que le produit plaisait aux consommatrices mais pas vraiment à celles qui ont la peau claire, Sanoflore a donc formulé Sublimes Baies Roses : une déclinaison… à la texture rosée ! Enrichie en framboise (très anti-oxydante car riche en anthocyanes) et hydratante car riche en Eau de Rose et en acide hyaluronique (végétal, issu du blé). Cette petite teinte rosée a également été mise au point pour donner bonne mine mais non pas en se rapprochant d’un teint hâlé, plutôt d’un teint « frais », après une bonne nuit de sommeil.
Sa texture est crémeuse mais pas épaisse et se fond facilement sur la peau. Lorsqu’on l’applique on retrouve ce léger fini rosé qui donne un aspect de peau très fraîche mais ce n’est certainement pas un produit qui pourrait remplacer mon fond de teint… Ma base de teint à la limite ! Je le trouve confortable et il fait son job, le problème c’est que j’ai l’impression, une nouvelle fois, de ne pas être dans la cible. Je suis une grande fan du teint parfaitement uniforme et je ne sors ainsi presque jamais sans le maquiller… Du coup, je n’ai pas trouvé que ce produit était révolutionnaire en tant que base de teint. Il apporte un peu d’éclat certes, mais ce côté relativement rosé peut être difficile à équilibrer par la suite.

Je pense donc qu’il pourrait vous plaire si vous ne vous maquillez pas le teint et que vous cherchez un produit bonne mine / hydratant « qui en fait plus ». Sinon, passez votre tour car vous risquez de ne pas lui trouver grande utilité malheureusement !

Lien utile : Sublimes Baies Rouges Sanoflore : 21€ / Sublimes Baies Roses Sanoflore : 21€

Quel est votre soin « bonne mine » préféré?

Calendrier de l'Avent Noël

Les calendriers de l’Avent 2017 !

octobre 2, 2017

83 jours avant Noël !!! Vous allez me dire: « mais… tu es folle d’avoir déjà commencé à compter! », ce à quoi je vous répondrai que ce calcul n’a pas été effectué à la main mais grâce aux fabuleux outils qu’Internet nous propose et que bien sûr, il n’est jamais trop tôt pour commencer à penser à Noël puisque je fais un peu partie du clan qui commence à penser à Noël dès le 26 décembre. Et je ne suis visiblement pas la seule car j’ai déjà reçu de nombreuses demandes de votre part concernant les calendriers de l’Avent 2017 : je vous propose donc dans cet article un aperçu de ceux déjà sortis mais également ceux à venir afin que vous puissiez déterminer si l’un d’entre eux vous accompagnera en décembre ! Un article incontournable que je vous propose depuis quelques années sur le blog alors… C’est parti !

Je commence avec le classique de l’Occitane… Petite lassitude de mon côté puisque le format n’a absolument pas changé, ils s’agit toujours d’un « grand livre » illustré par Kanako. Il n’en reste pas moins très joli mais cela fait désormais plusieurs années qu’il ressemble à ceci et j’ai comme une impression de « déjà-vu » (malgré le fait que les illustrations changent) :

Lien utile : Calendrier de l’Avent l’Occitane : 49€ (déjà disponible)

Cependant… Je salue le fait que la marque propose une alternative plus premium afin de satisfaire celles qui seraient justement lassée par cette édition devenue assez classique !

Il s’agit cette fois-ci d’une boîte composée de multiples petits tiroirs. On y retrouve des soins corps, mains, cheveux, du parfum, bref un large éventail des références proposées par la marque. Par contre, il est beaucoup plus onéreux !

Lien utile : Calendrier de l’Avent premium l’Occitane : 99€

L’année dernière j’avais trouvé le calendrier de l’Avent NYX hyper chouette et… Rebelote cette année avec un focus sur les lèvres !

Au programme : 24 miniatures de références incontournables de la marque. Il me semble qu’il sera vendu 64$ aux Etats-Unis donc je pense autour de 55€ en France. Si vous êtes fana de makeup pour les lèvres, je pense qu’il vous plaira et vous permettra de tester des miniatures de teintes que vous ne souhaiteriez peut être pas acheter en full-size !

Lien utile : Calendrier de l’Avent NYX : 64$, je pense autour de 55€ en France (à venir prochainement par ici)

Clarins proposera très prochainement son Calendrier de l’Avent qui correspond à un véritable coffret de miniatures, très haut-de-gamme. Seul point noir: J’ai bien l’impression qu’il s’agit d’un coffret ne contenant que 12 cases…

Il est proposé au prix de 55£ aux UK et sera très prochainement proposé sur le site de la marque par ici ! Je pense qu’il coûtera donc autour de 60 ou 65€. J’ai l’impression qu’on y retrouve principalement du soin (mise à part un mascara et deux Eclat Minute). Je le trouve personnellement très cher pour ne pouvoir découvrir que 12 cases !

Lien utile: Calendrier de l’Avent Clarins : autour de 65€ (je pense), bientôt disponible par ici!

Le plus beau calendrier de l’Avent 2017 revient sans aucune hésitation à… LookFantastic ! Déjà dispo en pré-commande par ici !

Alors certes, celui-ci est également assez onéreux mais j’ai aussi l’impression que c’est celui qui vaut le plus le coup : vendu 94,95€, l’e-shop regroupant de nombreuses marques très intéressantes promet un contenu d’une valeur de 327€ ! Un teasing très intéressant: on y retrouverait 25 produits dont 9 full size ! Le coffret s’inspire de l’univers d’Alice au Pays des Merveilles et est d’une beauté franchement époustouflante ! Je suis franchement intriguée car le site n’a pas dévoilé son contenu précis mais je pense qu’il risque d’être très chouette.

Lien utile: Calendrier de l’Avent Look Fantastic : 94,95€ dispo en précommande par ici

Un autre e-shop propose son calendrier de l’Avent, il s’agit d’ASOS !

Plus abordable, il est proposé au prix de 59€. Seul problème: lorsque je vous écris cet article, il est déjà épuisé sur l’e-shop… J’espère qu’il reviendra bientôt en stock car un Calendrier de l’Avent épuisé dès le mois de Septembre, c’est quand même le comble ! Pourquoi ne pas en éditer que 10, histoire de le rendre encore plus difficile à se le procurer… Non mais je vous jure #aucunelogique

Lien utile: Calendrier de l’Avent ASOS : 59€ 

Lush et Benefit nous proposent leur spéciale… Un calendrier de l’Avent à 12 cases. Je trouve ça dommage mais pour le Lush, on y retrouve des bombes de bain en format full size donc à vous de peser le contre et le pour (sachant qu’il coûte tout de même 67£ soit autour de 75€) – Pas encore dispo.

Celui de Benefit ne sortira qu’en novembre sur l’e-shop de Sephora par ici ! Il n’a lair de contenir que des miniatures mais sera plus abordable : annoncé au prix de 34,50£ soit environ 39€ !

Kiehl’s nous propose également son calendrier de l’Avent (encore une fois illustré et ma foi, très réussi !). J’ai pu le découvrir à Deauville et cette année il sera encore une fois décliné en version mixte et masculine (avec des soins pour homme donc!). Je trouve que c’est un superbe coffret pour tester de nombreuses références de cette marque de soin assez incontournable (bien que le format ne change pas radicalement des autres années, c’est sûr!).

Lien utile: Il me semble que la sortie est prévue pour mi-octobre sur le site officiel de la marque et en boutiques (la version mixte sera proposée au prix de 95£ soit ~105€.

Et enfin, The Body Shop propose 3 déclinaison de son Calendrier de l’Avent (très similaires à ceux de l’année dernière côté design) mais je trouve ça plutôt très chouette pour découvrir de nombreuses références de la marque tout en se dirigeant vers celui le plus adapté à son budget :

J’avais beaucoup aimé le Ultimate l’année dernière !

Lien utile: Calendrier de l’Avent The Body Shop : 55, 85 ou 120€

Et voilà, j’ai fait le tour pour le moment! J’avais déjà partagé avec vous un aperçu du calendrier de l’Avent qui sera proposé par Sephora dans cette vidéo et d’autres seront sûrement annoncés ces prochaines semaines, je ne manquerai pas de vous tenir au courant si ces derniers me semblent intéressants!

Alors, pour quel calendrier de l’Avent pensez-vous opter cette année? Pourquoi?
Dites-moi tout, je suis curieuse!

Bourjois maquillage Produits reçus pour revue Revue rouge à lèvres swatches

Le nouveau rouge à lèvres Rouge Velvet The Lipstick de Bourjois!

septembre 30, 2017

Hey ! Je vous retrouve aujourd’hui avec une revue que j’avais vraiment hâte de vous proposer : je vais me concentrer sur le cas des nouveaux rouges à lèvres Rouge Velvet The Lipstick ! Je ne vous ai pas parlé de la marque Bourjois depuis quelques mois et ma dernière découverte pour les lèvres chez Bourjois remonte aux Rouge Edition Souffle de Velvet (présentés ici). Autant vous dire que j’étais assez impatiente de découvrir ce que la marque était en train de nous concocter car après s’être penchée sur le cas des rouges liquides, j’avais du mal à voir ce qu’on allait bien pouvoir retrouver de nouveau ! Lorsque j’ai découvert qu’il s’agissait d’une rouge à lèvres assez classique, je me suis dit « meh » et en les testant… l’étonnement a peu à peu pris place pour se transformer en « ce produit est DINGUE ! ».
Allez, c’est parti, je vous explique pourquoi !

Partons tout d’abord de ce constat : j’aime le mat. Pas uniquement car j’aime aussi les rouges à lèvres ultra glossy mais, de façon générale je trouve que les rendus mats sur les lèvres sont particulièrement jolis. En revanche j’aime quand le mat a un joli rendu et ne craquelle pas comme bon lui semble en cours de journée. Le mat sans transfert qui est confortable et presque imperceptible. Et lorsque j’ai swatché ces rouges à lèvres Rouge Velvet The Lipstick j’ai tout d’abord été amenée à penser qu’il s’agissait de rouges à lèvres crémeux tout à fait classiques… Sauf que j’ai très vite remarqué qu’une fois appliqué, la matière a tendance à très rapidement se faire oublier pour tendre vers… un fini extrêmement velouté puis… mat ! C’est définitivement ce que l’on peut appeler un rouge à lèvres « évolutif » ! En gros : prenez n’importe quel rouge à lèvres liquide qui en séchant se fixe et devient mat eh bien… changez la forme et la texture de ce dernier pour lui donner l’apparence d’un rouge à lèvres classique avec un raisin et TADAM = c’est exactement le rouge à lèvres que je vous présente aujourd’hui. A vrai dire, je n’ai jamais rien testé d’identique et pour moi, c’est une petite révolution. Le seul rouge à lèvres qui me fait penser à lui serait peut être le Velvet Passion de KIKO (présenté dans cet article) mais ce dernier est moins crémeux à l’application.

Le packaging est plutôt réussi, puisqu’il permet de repérer la couleur que l’on souhaite porter en un clin d’oeil ! Il n’est également pas trop fragile :

Côté applicateur, le raisin se présente sous forme de goutte et me rappelle très étrangement la forme des Rouge Expert Click Stick de By Terry mais en format XXL. J’aime car je trouve que cela permet d’appliquer la matière de façon bien plus pratique au quotidien.

La marque promet une tenue 24h. Alors… Je ne sais pas vous mais il m’arrive de dormir donc je n’ai pas pu prolonger mon test à ce point là. En revanche ce qui est dingue c’est que ce rouge à lèvres résiste aux repas. Sa tenue est complètement bluffante puisque sauf si vous mangez extrêmement gras (et encore, il sera toujours bien présent), vous n’aurez même pas besoin de retouche en cours de journée. #lafolie Mais surtout… lorsque vous l’appliquez, il faut le laisser sécher et se fixer pendant 3 minutes pour ensuite constater que sa texture est en effet devenue matte. Et… sans transfert! Ou presque (un mini résidu peut apparaître mais c’est franchement anecdotique, ce dernier est un peu plus important pour les teintes trèèès foncées).

Bourjois indique que la formule contient un complexe nourrissant qui combine des cires (d’abeille et de carnauba notamment mais également microcrystalline qui n’est autre que de la paraffine – soit une cire minérale issue de l’industrie pétrochimique), des huiles légères (de ricin, et… c’est tout, je ne sais pas pourquoi la marque indique « des » car dans la formule on retrouve ensuite du beurre de karité) et également une forte concentration en pigments. Alors autant vous dire que si vous recherchez une formulation ultra clean, ce n’est pas ici que vous la trouverez. Il n’empêche que c’est plutôt de la bombe… !

La pigmentation est définitivement au rendez-vous et les couleurs sont intenses. Je vais donc vous les swatcher pour ensuite vous parler du confort et de mon avis général :

On commence par le trio plus facile à porter au quotidien avec Hey Nude!, Flaming’rose et Hyppink Chic :

Hey Nude est un beige chaud (c’est une couleur que je ne peux pas porter car elle n’est absolument pas flatteuse pour moi).

Flaming’rose est un rose pale « relevé » (un rose barbie un peu plus portable disons):

Hyppink chic un rose plus soutenu, très joli, flirtant presuqe un peu avec le rouge :

Puis viennent Hip Hip Pink,Brique-à-brac et Abrico’dabra !


Hip Hip Pink un rose flirtant cette fois-ci avec le fuschia et le rouge :


Brique-à-brac, un superbe rouge brique lumineux :


Abrico’dabra ! Une nuance pèche pastel, très orangée :


On plonge ensuite dans un univers rouge avec Joli carmin’ois, Rubi’s Cute et Fuchsia Botté :

Joli carmin’ois est un rouge aux sous-tons très orangés :


Rubi’s cute, un rouge bleuté intemporel pour un sourire plus blanc :


Fuchsia botté, un pure fuchsia (assez bleuté également) :


Et enfin, Magni-fig, Berry formidable et Brunette :


Magni-fig est un bordeaux violacé assez intense :


Berry formidable, un bordeaux rouge (qui est le plus compliqué de la collection à appliquer, il donne du fil à retordre au niveau des contours des lèvres) :


Et enfin, Brunette, une couleur so 90s ! Un brun foncé avec des sous-tons rouge brique.


Si vous remarquez sur certaines photos que le rendu est un peu plus satiné et sur d’autres plus mat c’est parce que je n’ai visiblement pas attendu que toutes les teintes sèchent avant de prendre mes photos! 

Que dire… Je trouve que ces 12 teintes sont très jolies. Certaines me plaisent moins que d’autres, certaines me donnent même plus de fil à retordre, par exemple…
La teinte la plus claire est un nude assez étrange que je ne trouve pas flatteur et qui a tendance à marquer les petites peaux.
Bien que ma teinte Magni-Fig soit… magnifique, elle marque les contours de la bouche et il faut vraiment faire attention lorsque vous l’appliquez car si vous débordez, le rendu sera alors plus que douteux!
Berry Formidable est vraiment moins évidente à appliquer correctement au niveau des contours des lèvres.

Je trouve que la matière et le rendu sont très étonnants et assez uniques, le rapport qualité/prix excellent. Une petite précision : ce sont des rouges à lèvres qui doivent s’appliquer sur des lèvres en parfaite santé (= bien hydratées et sans petites peaux mortes apparentes) car sinon le rendu sera vraiment très décevant. Je trouve que malgré le fait que la texture sèche, ils ne sont pas pour autant asséchants. Ce sont des rouges qui se font plutôt oublier et qui sont dans l’ensemble assez imperceptibles (sauf peut être après 7/8h, on a tendance à vouloir ré-hydrater les lèvres, surtout si on ne boit pas assez).
Mon bilan est donc très positif : j’espère que la gamme s’agrandira petit à petit pour nous proposer (notamment) d’autres nudes et je vous conseille vivement d’en tester au moins un, vous aurez envie d’en découvrir d’autres!

Lien utile: Rouge à lèvres Rouge Velvet The Lipstick – Bourjois : 13,99€

Alors, cette nouveauté vous tente?

Caudalie Produits reçus pour revue Revue swatches

Le baume à lèvres French Kiss de Caudalie : mon avis!

septembre 28, 2017

Je vous retrouve aujourd’hui après quelques jours d’absence (je suis désolée, je travaille sur plusieurs projets en ce moment et j’essaye d’avancer un peu l’organisation de mon appartement pour ne pas encore avoir des cartons 1 an après avoir déménagé !) pour vous parler d’un produit que j’attendais avec impatience: le baume à lèvres French Kiss de Caudalie. Une petite nouveauté concoctée par la marque cette marque soin que j’affectionne et pour laquelle j’avais envie de consacrer un revue détaillée. Si j’étais plus impatiente de découvrir cette dernière, je dois vous avouer que malheureusement, j’ai été plutôt déçue et de ce fait, cette revue ne va pas être aussi positive que ce que je pensais de prime abord! Je vous explique pourquoi…

Caudalie est une marque à la base spécialisée en skincare que j’aime beaucoup : la gamme Vinosource est très appréciée par ma peau déshydratée et à part l’Eau de beauté que je n’apprécie pas (je la trouve trop agressive pour ma peau réactive), j’ai rarement été déçue par les références proposées qui sont toujours très sensorielles et qui remplisse très bien leur mission. Ce n’est pas une marque BIO mais cette dernière utilise des actifs végétaux, dont bien sûr les extraits de pépin de raisin qui font partie de son essence même. Commençons donc par le positif concernant ces petits baumes à lèvres : ils sont formulés sans huile minérale et sans phenoxyethanol et on y retrouve au contraire des huiles végétales (ricin, tournesol), des extraits végétaux (pépin de raisin, aloe vera) et de la cire d’abeille. Une compo dans l’ensemble très honorable et clean avec des actifs capables de nourrir les lèvres et de les protéger.

Côté packaging, j’aime plutôt ! Il s’agit d’un très mignon petit pot qui comporte un bouchon en bois. Enfin… Là je dois vous avouer que j’ai un doute. Je n’arrive pas à savoir si il s’agit véritablement de bois ou d’un plastique ayant l’apparence du bois… Ce doute n’est peut être pas légitime mais j’ai l’impression que ce bouchon est extrêmement léger pour en être… Mystère. Il n’empêche que le petit pot en lui-même est en plastique ce qui le rend plus facile à transporter avec soi. Bien que… niveau hygiène c’est plutôt moyen et il s’agit finalement plus d’un baume qu’on dépose dans sa salle de bain. Mais disons que si on se concentre sur l’apparence de ce packaging: c’est pas mal.

Le baume à lèvres French Kiss se décline en 3 versions/teintes : Innocence (un rose pâle dans lequel on retrouve des notes d’agrumes adoucies par un pointe de vanille), Séduction (un rose plus soutenu, assez sucré et je dirais un peu vanillé mais dont le parfum est un poil chimique) et Addiction (un bordeaux infusé de notes de fruits « rouges », assez acidulées qui me rappellent le cassis ou la groseille).
Alors vous allez me dire: packaging plutôt chouettes, ingrédients naturels plutôt bien sélectionnés (bien qu’ils ne soient pas particulièrement originaux mais passons), trois teintes pour répondre aux envies de chacune, où est le problème ?
A vrai dire il y en a plusieurs…
Commençons par la texture: ces baumes sont extrêmement DURS. Mais quand je dis durs (= solides), je n’exagère pas. Vous aurez beau passer votre doigt 20 fois dans le pot pour essayer de réchauffer cette dernière afin de l’appliquer c’est mission impossible. Vous remarquerez que pour en prélever, vous n’y arriverez pas comme ça. Et pour preuve avec ces swatches lorsque j’ai essayé de passer mon doigt sur ces 3 teintes:
Si vous vous en servez ainsi la texture est si fine que je ne vois pas comment elle peut réparer vos lèvres ou en prendre soin. Les pigments ne se détachent pas, ni tous les actifs visiblement.
J’ai donc essayé de casser la matière en « appuyant » fort dessus. j’ai du m’y reprendre à plusieurs fois, j’ai même utilisé le manche d’un pinceau afin de la rendre plus crémeuse et enfin pouvoir la prélever correctement. L’essai s’est révélé être plus prometteur :
Ce qui me tue c’est que sur les visuels officiels de la marque, la texture a l’air tellement plus facile à travailler, tellement plus gourmande… la réalité est toute autre.
Parce qu’en chauffant la matière du bout du doigt, on ne prélève rien et les lèvres ne sont pas suffisamment nourries ni recouvertes de pigments mais avec la seconde solution, si elles sont alors correctement recouvertes, la matière a tendance à se balader sur les dents… Le calvaire: trouver la juste dose du « ni trop, ni trop peu ». Non mais on parle ici de baume à lèvres, d’un produit normalement facile et hyper pratique d’utilisation. Je ne pensais pas en arriver là!
Un autre point assez personnel me dérange beaucoup : si les parfumage sont dans l’ensemble plutôt agréables, une fois les baumes à lèvres posés, ils ont un goût assez désagréable en bouche… Le premier semble laisser des notes de bonbons à l’orange hyper chimique en bouche, le second des notes un peu amères que je trouve franchement dérangeantes et le dernier des notes de fruits rouges également un peu chimiques mais disons que ça passe encore. J’aurais voulu d’un soin soit apporté à ce niveau là car un baume qui laisse des notes amères en bouche, pour ma part c’est rédhibitoire.
Enfin, je termine par la texture qui s’est, selon moi, avérée être trop « cireuse ». Elle se sent sur les lèvres, elle est épaisse voire même pâteuse et si elle donne l’impression d’envelopper les lèvres dans un cocon, j’ai franchement eu l’impression qu’elles allaient étouffer.
Voici le rendu de chaque teinte sur les lèvres (prélevées après avoir fait du gloubiboulga avec la matière sinon ces photos auraient été inutiles tant la différence de couleur était infime) : on commence avec Innocence :
Puis Séduction :
Puis Addiction :
 
Franchement, j’aurais aimé vous dire que je les apprécie mais je reste sur ma faim et les points négatifs abordés pèsent tout de même assez lourd face aux quelques points positifs. Alors malheureusement… je dirais que ce sont des produits que je ne vous recommande pas, si vous n’êtes pas adepte des textures assez épaisses et qui laissent un arrière-goût en bouche. Je suis déçue !

Quel est votre baume à lèvres préféré?

Babyliss Produits reçus pour revue Revue vidéo

Comment (enfin) réussir son brushing !

septembre 25, 2017

Je vous retrouve aujourd’hui dans une nouvelle vidéo pour vous expliquer comment (enfin) réussir son brushing ! J’ai récemment testé le sèche-cheveux Digital Sensor de BaByliss et il m’a bluffée alors j’avais envie de revenir en détails sur ce dernier ! J’espère que ma vidéo vous plaira et pourra vous être utile !

Disclaimer: Vidéo en collaboration avec Babyliss qui m’a proposé d’être ambassadrice de la marque après avoir testé (et approuvé!) le sèche cheveux Digital Sensor ! Vous le savez déjà mais je n’accepte que les propositions de mise en avant de produits qui me plaisent vraiment 🙂

xxx
Laura

Fenty Beauty Produits reçus pour revue Revue swatches vidéo

Fenty Beauty by Rihanna: je vous dis tout!

septembre 24, 2017

Puisque vous n’aviez pas encore vu suffisamment de revues à propos de Fenty Beauty je me suis dit qu’une petite de plus ne ferait pas de mal ! AHAHA 😂 Plus sérieusement vous avez été nombreuses à me demander mon avis sur ces nouveautés alors… J’espère que ça vous plaira ! ❤️

Produits cités :
La gamme Fenty Beauty by Rihanna

Base Retouche Instantanée
Pro Filt’r Soft Matte Longwear Foundation
L’éponge
Match Stix Amber
Match Stix Starstruck / Unicorn
Killawatt Freestyle Highlighter (Lightning Dust / Fire Crystal – Doré : Mean Money / Hu$tla Baby / Metal Moon)
Gloss Bomb Universal Lip Luminizer

Autres produits:
Anticernes Instant Full Concealer – Bobbi Brown
Palette Desert Dusk Huda Beauty / Ma revue
Blush Makeup For Ever Face Artist Color 206 / Ma revue

Pour info je porte un Pull SheIn
Référence à taper en barre de recherche: sweater161021402

xxx
Laura

Courrèges Parfums Produits reçus pour revue Revue

La fille de l’air Iris, la nouveauté signée Courrèges

septembre 21, 2017

En 2015 je découvrais la fille de l’air de Courrèges et je partageais avec vous mon coup de coeur sur le blog, dans cet article. Les fan de la fleur d’oranger ont, pour la plupart, adopté cette petite merveille fraîche, aérienne et si douce. J’ai d’ailleurs assisté à la montée fulgurante de cette référence car lorsque je l’avais découvert la marque Courrèges était encore très confidentielle en matière de parfum puis s’est peu à peu imposée grâce à cette fragrance en particulier. Honnêtement, je ne m’en lasse pas ! Je suis donc ravie de revenir vous présenter aujourd’hui La fille de L’air Iris, une nouvelle déclinaison particulièrement réussie !

Lorsqu’une maison sort un parfum qui se transforme en véritable incontournable, le même schéma se répète : on retrouve au fil du temps de nouvelles éditions avec de nouvelles notes olfactives et c’est donc le cas pour cette version bleutée du célèbre flacon qui, comme vous le savez, est normalement orange ! Voici ce qu’en dit la marque (et préparez-vous parce que c’est concis) :

irisée
marine
lumineuse

le sel vivifiant des embruns, l’élégance des notes d’iris, une fleur d’oranger addictive, la fille de l’air se sophistique et se colore d’une nouvelle lumière : délicate et chic mais toujours aussi libre et impertinente

Je ne sais pas vous mais malgré le fait que sois fan de parfums, en lisant ça, je n’ai pas du tout eu envie de me pencher sur son cas. Le storytelling est absolument vide… On pourrait croire que même la marque n’a rien à raconter à son sujet. Puisque c’est visiblement le cas, je vais tâcher de le faire pour vous donner envie de vous pencher sur son cas !

Pour commencer parlons du nez à l’origine de cette nouveauté, il s’agit de Fabrice Pellegrin. Vous avez peut être déjà entendu son nom puisqu’il s’agit du parfumeur de l’année : il a reçu un oscar du magazine Cosmétique Mag. Il faut dire qu’il a imaginé de nombreux parfums tels que Black XS L’Excès pour Paco Rabanne, Nina Fantasy de Nina Ricci mais surtout… de nombreux parfum pour Dyptique dont l’Eau Duelle que j’aime tant (lire ou relire mon article) !!

Cette nouvelle eau de parfum La Fille de l’Air pourrait se ranger dans la catégorie des floraux hespéridés mais c’est un peu plus que ça : c’est le parfum qui rappelle le bord de mer sans jamais évoquer l’été (contrairement à de nombreuses fragrances très « chaudes »), il est très « propre » mais ne sent pourtant pas la lessive. A la fois réconfortant et très frais, je trouve que c’est un parfum qui s’éloigne beaucoup de la Fille de l’Air classique et qui mérite vraiment le détour.

Ce parfum s’ouvre sur des notes de mandarine, de bergamote et de néroli mais ces dernières, très acidulées et féminines laissent place à un coeur d’iris et d’héliotrope, plus fleuri. Le fond est composé de notes très faciles à reconnaître de musc blanc (qui apportent cette impression de « propre ») mais qui se mélangent à du cèdre et de la fève tonka (que je n’arrive personnellement pas à discerner).

A la lecture de ces notes très communes, je ne m’attendais pas à être transportée dans un voyage si aérien et si agréable. Je suis sincèrement sous le charme !

 

 

Le flacon est encore très réussi et je trouve que la couleur choisie, le bleu, correspond tout à fait à cette fragrance :

Je pense que c’est typiquement le genre de parfums qui plaira à un grand nombre de femmes, notamment celles qui n’aiment les notes très présentent, entêtantes ou qui supportent tout simplement mal le parfum. Il est vraiment rafraîchissant et pourtant idéal pour l’automne/hiver car très cocooning.

Mon seul regret : sa tenue est franchement décevante pour une eau de parfum. Il tient une demie journée, tout au plus et en fin de journée, je n’arrive pas à constater qu’il est toujours présent si je n’ai pas opté pour une petite retouche ! Une version un peu plus concentrée avec une meilleure tenue auraît frôlé la perfection mais… On ne s’en éloigne pas tant que cela car la composition est vraiment sublime.


Par curiosité allez le sentir, il vient tout juste d’arriver chez Nocibé, il pourrait vraiment vous plaire et peut être que sa tenue sera meilleure sur vous que sur moi ! Ceci étant dit, cela ne m’empêche pas de le porter pour en profiter même si je dois parfois en réappliquer !

Lien utile : La Fille de l’Air Iris – Courrèges : 71€ les 50ml / 91€ les 90ml

 

 

Givenchy maquillage Produits reçus pour revue Revue swatches

La collection de Prisme Blush de Givenchy

septembre 20, 2017


Si vous me demandez de vous parler de mes blushes préférés je vous citerais sans aucun doute ceux de NARS, de Make up For ever (dans la nouvelle gamme Face Artist Colorma revue ici), Clinique (avec les Cheek Pop) mais également ceux de Givenchy. Alors les « prismes blush », autant vous dire que ça me connait. D’ailleurs, ma première revue à leur sujet remonte déjà à 2013 et depuis, d’autres avaient rejoint ma collection. De façon générale, je trouve que les prismes pour le visage de Givenchy font partie des plus belles références proposées par la maison : leur texture est si soyeuse, leur rendu si naturel et les couleurs proposées sont sublimes. Ce sont des produits que l’on collectionne bien volontiers même si en découvrant leur prix on réalise très vite qu’on à vraiment affaire à un produit de luxe. Mais si dans le luxe certaines références ne valent pas particulièrement le coup, ces produits-ci restent des références sûres dans lesquelles on aime investir !

Seulement depuis quelques mois, vous ne pourrez plus retrouver le Prisme blush à « étages » comme celui présenté dans cet article. Ce dernier a été discontinué. Malheur. Tristesse. Mais mon article du jour ne s’accompagne pas uniquement de mauvaises nouvelles puisque ce prisme blush s’est refait une beauté ! Je dois vous avouer que lorsque j’ai appris ceci j’ai eu très peur. Une texture et un fini réussi remplacé par une nouvelle formule, un nouveau packaging ? Pourquoi ?! J’aimais beaucoup ce carré composé de 4 carrés et le petit tiroir qui contenait le pinceau (dont je ne me servait jamais, certes, mais au moins ce dernier était caché !). Bon, si vous suivez mon blog vous savez que ces nouveaux Prismes Blush m’ont beaucoup plu puisque j’avais eu l’occasion d’en découvrir deux, présentés dans cet article. Mais suite à sa publication, j’ai reçu de nombreuses questions les concernant.

Beaucoup d’entre-vous avaient envie de craquer mais il faut bien avouer que le nuancier Sephora est assez inutile car avec ce dernier impossible de déterminer le fini de chacune des teintes proposées. Je suis désolée d’avoir pris un tel retard, avec le déménagement j’avais complètement mis cet article de côté (tandis qu’il traîne dans mes brouillons depuis un moment..) mais mieux vaut tard que jamais! Et cette publication signifie que j’arrive enfin à voir le bout des choses que je devais gérer depuis ce fameux déménagement, je suis plutôt ravie!

La texture reste aussi agréable que les précédents, ils sont doux et soyeux, c’est assez inédit car je n’ai jamais senti une texture similaire dans d’autres marques : la finesse est au rendez-vous et l’application vraiment facile. Ce blush possède un parfum délicat et très agréable. Je dirais que cette gamme est également originale car on retrouve beaucoup de teinte pastel tandis que c’est quelque chose d’assez rare lorsqu’on regarde le spectre de couleurs normalement proposé pour un tel produit. Chaque compact comporte deux teintes qui peuvent se porter seules, se compléter mais aussi se mélanger, cela invite à jouer avec ces dernières.

Je regrette peut-être que pour le duo 07 Wild avec un blush se rapprochant plutôt d’une teinte de contouring la marque n’ait pas opté pour une teinte claire au fini satiné qui aurait pu servir d’highlighter. De façon générale, les teintes claires proposées permettent plutôt de créer une nouvelle couleur plutôt que de véritablement illuminer le visage. Ceci étant dit, de nombreux duos sont vraiment superbes avec des teintes parfaites pour le quotidien et d’autres plus originales mais très jolies une fois posées.

Ce sont donc 8 harmonies qui sont disponibles :

On commence par les 4 premières:

Prisme Blush 01 PASSION :

Puis vient le Prisme Blush 02 LOVE :

Le 03 SPICE :

Le 04 RITE :

Puis on passe aux 4 suivants :

Le Prisme Blush 05 SPIRIT :

Le Prisme Blush 06 ROMANTICA :

Le 07 WILD :

Et enfin le 08 Tender :

Si vous aimez les blushes mat au fini naturel et qui restent lumineux sur les joues, je pense que ce Prisme Blush pourrai vraiment vous plaire! Pour illustrer cet article j’ai utilisé la teinte la plus foncée du Duo ROMANTICA pour sculpter mes joues, comme si j’utilisais une teinte de contouring (et le rendu est CANON) et sur mes pommettes j’ai mélangé le duo RITE. Petit point important à noter: leur tenue est très bonne (même si les teintes plus claires ont tendance à être un peu moins présentes en fin de journée mais rien de dramatique !).


Pour info, sur les yeux je porte le maquillage présenté dans cet article, je l’ai réalisé avec la palette Glitter Bomb de Too Faced !

Seul point noir évidemment: le prix que je trouve tout de même très élevé pour un blush ! Mais je pense sincèrement que ce sont des produits dont vous pourrez vous servir au quotidien et qui méritent donc que l’on se penche sur leur cas car la qualité est indéniable. Il ne vous reste plus qu’à trouver le duo qui complimentera le plus votre teint!

Lien utile : Prisme Blush – Givenchy : 46€ (8 teintes proposées)

Quel est votre formule de blush préférée?

Palettes Produits reçus pour revue Revue swatches

La palette Desert Dusk by Huda Beauty (+swatches)

septembre 17, 2017

Huda Beauty récidive ! Après le succès de la palette Rose Gold Edition dont je vous avais parlé (entre autres) dans cet article, voilà que l’influenceuse a mis au point avec son équipe une nouvelle harmonie de fards à paupières que l’on va pouvoir retrouver chez Sephora dès demain : cette dernière portera le nom de palette Desert Dusk !

Cette dernière s’inspire des couleurs mystérieuses qui se dessinent à l’horizon du désert au crépuscule. De quoi apporter une touche de jolies couleurs chaudes et de finis très différents à vos maquillages! Je dois dire que la palette Rose Gold Edition m’avait littéralement bluffée et j’avais hâte de pouvoir tester et vous parler de cette nouvelle palette. Lorsque j’ai découvert les visuels, j’ai directement été attirée par cette dernière : il faut dire que l’objet est vraiment superbe et qu’encore une fois, l’harmonie paraissait être très prometteuse. La précédente s’est, en très peu de temps, placée parmi mes palettes indispensables et je dois dire que la Desert Dusk a elle aussi été à la hauteur de mes espérances !

Sur son packaging on retrouve des détails lumineux qui rappellent le fini métallisé de certains fards:

Si l’on se penche justement sur les couleurs (car c’est ce pour quoi vous devez trépigner d’impatience!) on retrouve à la fois des fards duochromes (au nombre de 3), des fards au finis perlé (x6), 8 mattes et enfin un « pure glitter » (= comprendre des paillettes pressées dans ce petit contenant). Je vous épargne le très fastidieux calcul, ce sont donc au total 18 fards qui s’y trouvent.

Lorsqu’on les découvre, on a l’impression d’être face à une boîte à bijoux ! Elle donne envie d’expérimenter avec la couleur, de laisser libre court à son imagination car vous vous doutez bien que ces fards duo-chromes peuvent tout à fait s’appliquer par dessus d’autres fards afin d’ajouter cette touche de jolis reflets ! Elle est également assez versatile et peut permettre de créer des looks tout à fait portables au quotidien mais également des smokys colorés.

Parmi les 8 mattes on retrouve Blazing, Saffron, Amethyst, Oud, Amber, Eden, Musk et Desert Sand.
Les 6 fards au fini perlé sontTurkish Delight, Angelic, Cashmere, Royal, Nefertiti et Blood Moon.
Puis les 3 Duo-Chrome « Toppers » : Retrograde, Twilight et Celestial.
Enfin, Cosmo est donc le concentré de paillettes.

Voici donc les swatches ligne par ligne :

Desert Sand, Musk, Eden, Amber, Blood Moon et Oud :

Celestial, Nefertiti, Twilight, Amethyst, Royal, Retrograde

Et enfin Cashmere, Angelic, Cosmo, Turkish Delight, Saffron et Blazing :

Je vous propose de retrouver mon avis détaillé dans ma vidéo ci-dessous :

Cette dernière détaille également comment j’ai réalisé le maquillage que je vous présente aujourd’hui :

Regardez-moi ces reflets! Perso je suis fan !

En tant qu’highlighter (et en coin internet du maquillage) j’ai utilisé la teinte Santorini de la palette 3D Highlighter Pink Sands :

Sur les lèvres je porte le Liquid Matte en teinte Sugar Mama !

Lien utile : Palette Desert Dusk – Huda Beauty : ~65€ (sortie prévue le 18 septembre)

Que pensez-vous de cette palette? Elle vous tente?

Nouveauté Sephora vidéo

Nouveautés à venir: octobre/novembre et Noël 2017

septembre 16, 2017

Je vous retrouve aujourd’hui avec une nouvelle vidéo que vous appréciez tout particulièrement : je vais vous présenter les nouveautés à venir en octobre/novembre mais aussi pour Noël 2017 chez Sephora ! Je vous emmène avec moi dans les « backstages » c’est à dire lors de la journée presse afin que vous puissiez avoir un aperçu de tout ça!  J’espère que ça vous plaira, si c’est le cas n’hésitez pas à la liker pour que je puisse continuer à vous en proposer 😀

BON PLAN ! -25% sur Sephora avec le code EP32FAVORITE (sur le produit de votre choix) ou -20% dès 50€ d’achats avec le code FRSGRE20

Produits cités :
Fenty Beauty déjà dispo par ici
Les nouveautés proposées sur l’e-shop de Sephora

xxx
Laura

maquillage paillettes Palettes Produits reçus pour revue Revue swatches

La palette Glitter Bomb de Too Faced, l’avalanche de paillettes!

septembre 13, 2017

Je vous avais prévenu(e)s : ma période paillettes est loin d’être terminée et puis… avec les fêtes qui ne vont pas tarder à pointer le bout de leur nez (ne râlez pas comme ça, je vous vois, moi j’en suis ravie !) ce n’est pas prêt de s’arrêter ! Donc aujourd’hui je reviens vous parler de la nouvelle palette Glitter Bomb de Too Faced qui vient tout juste de débarquer en France. Ce qui est assez drôle c’est qu’il y a à peu près un an, je vous présentais la palette Moondust d’Urban Decay (ici) qui était un peu dans la même lignée… Il ne s’agit tout de même pas de deux références identiques puisque pour commencer les teintes qui sont proposées ne sont pas les mêmes mais surtout j’ai pu constater que la palette Moondust apportait un effet plutôt métallisé tandis que la Glitter Bomb permet de déposer des micro paillettes sur les paupières pour un véritable effet scintillant. De quoi briller de mille feux !

Pour commencer le packaging de la palette Glitter Bomb est, selon moi, particulièrement réussi : compact, on retrouve le mot « GLITTER » sur cette dernière et chaque lettre contient des paillettes colorées qui bougent si on la secoue un peu. Elle annonce la couleur donc je valide, c’est un détail qui fait toute la différence !


Lorsqu’on soulève son couvercle on retrouve un petit miroir qui peut s’avérer être utile mais surtout 8 fards à paupières pailletés que la marque qualifie de prismatiques et étincelants ainsi que 2 fards mats qui peuvent être assimilés à des « bases » (noire et blanche) afin d’illuminer ou intensifier l’éclat des paillettes.

Je trouve ces fards particulièrement réussis grâce à leur rendu : si vous aimez les paillettes mais que vous n’aimez pas trop manipuler celles qui se trouvent sous forme libre, dans des petits pots, vous apprécierez le fait que ces fards pressés fassent beaucoup moins de chutes. La solution ultime pour éviter au maximum les chutes : l’utilisation de la Glitter Glue pour empêcher les petites paillettes de se déposer sur le haut des pommettes. L’éventail de teintes est également très chouette avec des teintes claires à reflets et d’autres plus pigmentées pour un rendu qui tend vers le métallique pailleté (assez prismatique finalement). Leur texture est très fine, ils sont très veloutés.
Je vous propose de découvrir cela grâce à mes swatches :

On commence par la première rangée:

Regardez-moi les jolis reflets de « Glitter Goals » :

Puis la seconde rangée de fards :

Je suis cependant plus dubitative face aux « bases » poudre qui se résument selon moi à des fards mattes. La texture est veloutée, n’accroche donc pas du tout la matière donc ils peuvent en effet servir de base plus uniforme qu’une paupière nue mais un petit coup de Glitter Glue par-dessus n’est pas de refus. Le blanc est réussi, le noir est pigmenté mais plus difficile à travailler et à estomper.

La pigmentation est donc définitivement au rendez-vous et je trouve que le rendu est d’autant plus beau lorsqu’on prélève la matière au doigt et qu’on applique ces fards ainsi, sans pinceau. Car lorsqu’on humidifie pas son pinceau, les pigments peuvent être plus difficiles à déposer de façon homogène tandis que le gras du doigt s’avère être toujours très efficace ! C’est selon moi une palette qui plaira aux fan de glitter ou de finis métallisés, scintillants, très multidimensionnels mais pour en tirer le meilleur, il faudra idéalement la combiner avec quelques fards mattes pour un rendu encore plus époustouflant (comme je vous le disais ce noir n’est pas idéal car n’est pas facile à dégrader). Ce n’est pas absolument obligatoire pour autant car pour illustrer cet article, j’ai réalisé un maquillage uniquement avec cette palette Glitter bomb !

Dans le creux et en coin externe j’ai commencé par appliqué le fard noir puis au doigt j’ai posé le Glitter Goals (regardez-moi ces reflets roses et violets!), en coin interne le Fairy Dust et en transition entre les deux  le Confetti ! Ce fard, je l’ai également appliqué en ras-de-cil inférieur et je il faut bien avouer qu’il permet d’ajouter un petit plus coloré que j’aime beaucoup !

Cette combinaison lavande/bleu, je la porte rarement et finalement je la trouve très jolie ! Sur les lèvres j’ai opté pour le rouge à lèvres Velvet Matte de NYX en teinte 08 Duchess (mon article détaillé ici) :

Niveau tenue, avec la Glitter Glue, c’est exemplaire puisque le soir toutes les paillettes sont encore bien présentes !
C’est un investissement car cette palette n’est pas donnée pour seulement 10 fards mais ils sont si jolis que si elle vous tente, je vous la recommande tout de même. Certes ce n’est pas une palette à utiliser au quotidien (quoique… me concernant j’en serais tout à fait capable) mais elle est vraiment originale et les fards proposés assez uniques !

Lien utile : Palette Glitter Bomb – Too Faced : 44,90€

Quelle est votre palette de fards pailletés préférée?

Lancôme maquillage Mascara Produits reçus pour revue Revue swatches

Le mascara Monsieur BIG de Lancôme: BIG love!

septembre 11, 2017

Cela fait un moment que je n’ai pas été subjuguée par un mascara comme j’avais pu l’être par le mascara Velvet Noir de Marc Jacobs. Il y en a que j’ai apprécié depuis (par exemple le Panda’s Dream de Tony Moly) mais aucun n’a jamais réussi à le surpasser selon moi ! Et voilà qu’il y a peu de temps Lancôme a lancé le mascara Monsieur Big, que j’ai testé avec un peu de retard car je manque malheureusement de temps pour vous parler de toutes les sorties dès leur arrivée sur les comptoirs ! Mais j’ai décidé de me lancer dans sa découverte il y a quelques jours et… le charme a opéré. Bien plus que je ne le pensais d’ailleurs. Alors aujourd’hui, je reviens vous expliquer tout cela en détails et également pour vous proposer des photos de son rendu car, croyez-moi, il mérite le coup d’œil !


Monsieur Big fait partie de ces lancements un peu plus accessibles de la maison qui essaye aussi de séduire une cible plus jeune. Au premier abord ce ne sont pas toujours les nouveautés que je trouve les plus intéressantes mais depuis le lancement de Juicy Shakers, ces nouveautés plus « fun » chez Lancôme se révèlent finalement être les plus surprenantes et les plus addictives ! Alors commençons par son packaging ! Beaucoup plus girly que le catalogue proposé habituellement par la marque, son code couleur (rose fuschia et noir) est empreint d’une touche de luxe et d’une touche de maquillage plus abordable que l’on pourrait trouver en grandes surfaces.

Si vous avez sensiblement le même âge que moi ou que vous êtes plus âgées, vous comprendrez immédiatement que son nom fait référence à Sex & The City mais si comme ma petite sœur vous faites partie de la génération suivante et que vous avez une vingtaine d’années, cela sera peut-être beaucoup moins évident. Ce qui est chouette c’est que finalement, avec ou sans la référence, Monsieur Big parle de lui-même : on s’attend à de gros cils (ou en tout cas « volumineux ») !

Et pour ce faire, il faut se pencher sur la brosse du mascara qui est selon moi parfaite et correspond tout à fait à ce que je recherche en la matière :


Côté promesses, Lancôme nous promet du volume, du volume, et puis encore du volume :

« Entre vous et Monsieur Big : it’s a match ! 
Des cils jusqu’à 12 fois plus épais qu’au naturel, un résultat noir intense dès le premier coup de brosse et pour 24H ! Un look noir intense qui tiendra ses promesses sans retouche et sans bavure, toute la journée. »

Dès la première application j’ai été bluffée par son rendu, non seulement il apporte du volume mais il allonge également trèèèès bien les cils, sans déposer de paquets. La tenue est excellente : il ne s’effrite pas en cours de journée et pour autant, le démaquillage est vraiment facile (mon eau micellaire le retire sans problème). Je ne suis pas fan de ces mascaras que l’on doit frotter pour démaquiller efficacement.. L’application se fait sans encombre, il supporte bien 2 couches même si une fois qu’il sèche, son fini est vraiment sec. Attention, cela ne veut pas dire qu’il ne reste pas confortable : ils fait complètement oublier.

Je vous laisse juger par vous-même mais pour ma part je trouve qu’il réveille le regard en un clin d’oeil :


Si vous avez des cils très indisciplinés, sa finesse ne vous permettra pas de parfaitement les positionner comme vous le souhaitez. Par exemple, j’ai un cil qui est déterminé à pointer vers le bas et presque aucun de mes mascaras n’arrive à le positionner avec les autres, correctement. Ici on remarque que ce mascara n’a pas réussi non plus mais franchement, c’est un point que je considère comme étant « mineur » !

Je vous le conseille vraiment car pour la première fois j’ai trouvé un concurrent de choix pour mon velvet noir de Marc Jacobs et c’était pas gagné… Donc bien joué Lancôme ! Je valide et j’adopte !

(et puis même Madden lui lance des regards amoureux 😂)

Lien utile : Mascara Monsieur Big – Lancôme : 27,95€  (Existe même en format miniature si vous souhaitez le tester, vendu 12€)
BON PLAN : -25% dès 100€ d’achats avec le code FRSGRE25 ou -20% dès 50€ d’achats avec le code FRSGRE20

Quel mascara vous a bluffée dernièrement?
Dites-moi tout !