Haut de la page

Le Diamond Highlighter de Too Faced sur le banc d’essai !

Comme je vous l’expliquais dans mon article concernant la nouvelle palette Chocolate Gold de Too Faced, la marque a lancé de nombreux produits en ce début d’année et vous m’avez demandé de revues détaillées alors je me suis exécutée! Aujourd’hui, je vais me concentrer sur le cas du Diamond Highlighter qui sortira le 2 février (j’ai encore une fois réussi à prendre un peu d’avance, yihah!). Alors autant vous dire qu’après de très jolies découvertes, je m’attendais à tomber amoureuse de ce nouvel highlighter et… sans vouloir vous spoiler, il n’en est rien. Explications !

La marque le décrit comme un highlighter assez unique, infusé de poudre de diamant et de perles qui réfléchissent la lumière pour ainsi créer sur le visage un effet « arc-en-ciel » un peu comme celle que l’on observe lorsque la lumière traverse un véritable diamant. Je ne vous ai pas perdues j’espère ?

Pour rester dans la thématique du diamant, la marque a opté pour un écrin similaire à celui d’une bague, que l’on rangerait bien volontiers dans sa boîte à bijoux. C’est très réussi ! Dommage pour le manque de miroir : c’est toujours appréciable.

Lorsqu’on l’ouvre, on découvre bien sûr l’highlighter (qui est très large) et qui présente de nombreuses couleurs pour un effet marbré très lumineux. Au programme, des couleurs très douces, assez pastel : du bleu, du rose, du doré, du vert.

Ses petites spécificités : sa formule est « liquid to powder » et donc très veloutée, absolument pas poudreuse. La marque indique qu’il est multi-usage (visage, yeux ou même corps). Son fini est modulable mais tend vers le fini plus intense (surtout lorsqu’on utilise un pinceau un peu dense).

Alors il n’y a pas dire, c’est très joli. Mais je dois vous avouer que je m’attendais à un highlighter beaucoup plus neutre. Neutre dans le sens « sans sous-tons bleus. ou violets ». Parce que si vous recherchez un joli highlighter champagne, beige ou naturel, vous allez pouvoir constater qu’on est trèèèès loin du compte !

En fait, pour une raison étrange je pensais que les différentes couleurs s’équilibreraient (un peu à la façon d’une mosaïque de teint Guerlain). Ce n’est pas le cas. Et avec celui que je possède des reflets très froids (et donc bleutés) ressortent . Vraiment beaucoup. Et pourtant, j’avais l’impression que les reflets verts ressortiraient car ils sont dominants :

Je pense que le fini est assez modulable mais même avec un main légère, le rendu m’empêche de sortir avec. C’est vraiment trop artificiel. Et pourtant j’ai la peau très claire donc un effet aussi « frosty » devrait mieux se fondre que sur une peau plus matte… Eh bien, je vous laisse juger le résultat par vous-même mais à chaque fois que j’ai essayé de le porter je me suis dit « je ne peux pas aller bosser avec ça ». Ca me fait le même effet que les highlighters dans lesquels ont retrouve de grosses paillettes: pour une soirée Disco pourquoi pas, pour le quotidien… Je n’assume pas du tout. Et pourtant j’adore les effet très lumineux (vous me connaissez).

Et le rendu sur le visage :

Non mais franchement. On dirait qu’une galaxie s’est formée sur le haut de ma joue. Et hop, une petite touche de poussière d’étoile !

Alors oui : c’est joli. Mais en photo. Ou sur les yeux, en touche lumière (porté seul) ou même sur d’autres fards, en « top coat ». Certainement pas sur le visage… Parce que pour m’être retournée dans tous les sens devant mon miroir, la sanction est sans appel : j’ai l’air d’une folle avec ce trait bleuté/grisâtre/blanchâtre en guise d’highlighter. Je préférais partager mon ressenti au cas où vous l’attendiez avec impatience: au moins, vous saurez à quoi vous attendre ! Un conseil : dirigez vous plutôt vers les autres nouveautés (canon) de la marque!

Lien utile : Diamond Highlighter – Too Faced : 40€ Disponible le 2 février sur l’e-shop de Sephora et en boutiques.

Alors, quel est votre ressenti face à cet highlighter ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article

10 commentaires pour “Le Diamond Highlighter de Too Faced sur le banc d’essai !”

    Posté par
    Valentine
    le 16 janvier 2018 à 20:06

    Ouh la Moi qui n’aime que les couleurs chaudes sinon ça ne me va pas, je vais passer mon tour sur ce coup là!!

    Répondre



    Posté par
    MarieG
    le 16 janvier 2018 à 21:08

    Mais que se passe-t-il dans le monde des highlighters ? Hier les Anastasia Beverly Hills ne m’ont pas convaincue du tout, aujourd’hui c’est le Too Faced que je n’achèterai pas… Si je veux un top coat pour les paupières, eh bien j’achèterai un produit adéquat et proablement moins coûteux.
    En tout cas, merci beaucoup pour ces deux revues qui vont m’empêcher des dépenses inutiles
    Belle soirée

    Répondre



    Posté par
    Christine
    le 16 janvier 2018 à 22:55

    Bonjour 😉
    J’avais déjà lu une critique qui allait dans le même sens , mais j’espérais que c’était plus une erreur de jugement, mais non… Je n’ai me pas les highlighters avec des couleurs de ce genre comme je ne suis d’ailleurs pas fan de la Moon child… Je crois que malgré ma passion des highlighters, je passerai donc mon tour… En même temps, je viens de recevoir la magnifique collection des deux palettes Après Ski de Becca et ce sont de véritables pépites et deux palettes Fimstar Bronze & glow et Bronze & blush de Charlotte Tilbury, je suis donc toute consolée 😉 Merci pour cette revue très explicite 😉

    Répondre



    Posté par
    Rowan
    le 16 janvier 2018 à 23:57

    C’est le genre d’highlighter que j’adore, je trouve ça splendide au diable les autres :p

    Répondre



    Posté par
    Sabine
    le 17 janvier 2018 à 9:33

    Merci pour ce test, je l’attendais tellement cet highlighter, je le trouve tellement beau. Mais avec ton article je vais plutôt prendre le temps d’aller le swatcher en magasin.
    Merci de faire tout ces test c’est hyper intéressant

    Répondre



    Posté par
    Raphaelle
    le 17 janvier 2018 à 13:21

    Hello,

    Je suis contente d’avoir vu ton retour, je l’attendais avec impatience ! Je pensais comme toi que le mélange des couleurs allait « annuler » les variations présentes sur l’highlighter… Comme en physique, non ? Toutes les couleurs s’annulent et font du blanc ?! Je suis restée sur les bancs de l’école sur ce coup là !
    Etant assez pale également, je pense passer mon tour… Ce côté bleuté peut vite donner un teint blafard bien que lumineux… Je possède la palette Alchimist de KVD, et pour je pense qu’elle répond amplement à mes besoins en terme d’highlight « farfelu » !

    Bisous,
    Raphaëlle

    Répondre



    Posté par le 20 janvier 2018 à 12:35

    Oh nannn je trouvais le packaging canon ! mais c’est vrai que le rendu est un peu bizarre et sur ma peau déjà bien pâle je risque de ressembler à Casper. Dommage 🙁

    Répondre



    Posté par le 20 janvier 2018 à 17:13

    Coucou, oui effectivement ce n’est pas les couleurs que j’aime pour un highlighter. bisous

    Répondre



    Posté par le 27 janvier 2018 à 23:38

    C’est bien ce que je pensais, la couleur est un peu forte. C’est le genre de matière qui une fois sur la peau, fait très « plaquée ».

    Répondre



    Posté par le 1 février 2018 à 0:51

    J’attendais beaucoup de cet highlighter, je suis déçue… Mais bon du coup tu m’as fais économiser des sous ! Merci x)

    Répondre



Reagir


 

Powered by Wordpress & Designed by Th2Designer.com