Haut de la page

Les rouges à lèvres Mattemoiselle de Fenty Beauty: oui mais non…

Aujourd’hui, j’ai l’impression d’être le vilain petit canard. Je sais que je vais rédiger une revue dans l’ensemble plutôt négative à propos d’un produit dont on a pas arrêté d’entendre parler (majoritairement en bien) depuis sa sortie… Le rouge à lèvres Mattemoiselle de Fenty Beauty. J’avais impérativement besoin de remettre les pendules à l’heure sur certains points car j’ai l’impression que les américaines se sont un peu laissées emportées par la folie « By Rihanna » et par les visuels de cette collection (qui, au demeurant, sont très réussis et attirants), en ne parlant que des couleurs et en ne s’attardant pas vraiment sur le produit en lui même. Je les ai reçu il y a un petit moment et à force d’en entendre autant de bien, je me suis penchée sur leur cas et je ne vais pas vous cacher que ça a été la désillusion totale. Je vous explique pourquoi !

Pour commencer, voici ce qu’en dit la marque :

Une couleur intense pour chaque humeur.
Le pigment très concentré est associé à 14 teintes étonnamment universelles qui s’adaptent à toutes les humeurs, toutes les carnations, et qui tiennent toute la journée.
Rihanna voulait faire du rouge à lèvres mat de vos rêves une réalité : une couleur à la fois ultra riche et ultra légère. La texture aérienne et crémeuse glisse sur les lèvres. Elle ne bouge pas, ne file pas et ne coule pas, avec un fini mat et soyeux inspiré des pétales de rose.

Nous sommes d’accord, ça donne envie! Seulement, premier point assez déceptif : le packaging. Qu’on se le dise: sa jolie couleur métallique donne l’illusion d’un rouge à lèvres assez luxueux. Ce n’est pas le cas, le tube est en lui-même assez cheap.

Il s’agit du même packaging que celui des rouges à lèvres qui étaient sortis dans la collection Galaxy (ma revue ici) mais je dois vous avouer que cela m’avait un peu moins choquée (même si je l’avais souligné) pour ces derniers car leur couleur hyper futuriste plantait le décor. Ici, le tube est définitivement léger, paraît peu solide et c’est un peu déceptif. Je n’y vois qu’un point positif: il doit peser 4g (et encore) donc il est facile à glisser dans le sac à main.

Sur youtube, de nombreuses américaines (même celles que j’apprécie beaucoup!) se sont exclamées « 18$ pour un rouge à lèvres! C’est un prix tout à fait raisonnable!! » (17,95€ ici en France). Humm… Oui mais non. Ce tube-ci ne contient que 1,7g de rouge à lèvres VS les tubes classiques qui en contiennent au moins 3g. C’est le cas chez MAC par exemple. Alors si on compare leur prix à ceux-là, ça devient tout d’un coup bien moins attractif. Pour une contenance « normale » il faudrait débourser presque 32€ pour le Mattemoiselle de Fenty Beauty !! Et là, je dis non car clairement, la formule n’est pas à la hauteur du tout.
Nice try le marketing mais je pense que beaucoup ne sont pas dupes et certainement pas moi.

Ce qui m’a beaucoup étonnée lorsque j’ai commencé à tester ces rouges à lèvres c’est que la promesse de matte ultra riche et pourtant aérien s’est dissipée en quelques minutes. Pour commencer, il ne s’agit pas d’un fini matte mais d’un fini semi-matte assez crémeux et épais sur les lèvres. On sent définitivement qu’on porte du rouge à lèvres. La pigmentation est au rendez-vous pour la plupart des teintes que j’ai pu tester (malgré parfois des petits soucis d’homogénéité) seulement le transfert est… vraiment très important. Si on se tourne vers une formule matte c’est aussi pour limiter la casse de ce côté-là! Raté !

La sélection de 14 teintes est très originale, c’est à saluer. On ne retrouvera pas de telles teintes partout. Mais elles sont presque… trop originales. Certaines d’entre elles ne sont finalement portable que pour des photos édito de magazines et sont souvent loin d’être flatteuses. Lorsque je les vois je me dis « est-ce que je sortirais avec dans la rue? » et la réponse est souvent… Nope !

Pour tout vous dire, parmi les 8 testées, il n’y en a qu’une seule que je vais intégrer à ma collection de rouges à lèvres car elle ne se comporte pas du tout comme les autres (il s’agit de Ma’Damn, je vous en reparlerai ci-dessous). Les autres sont vraiment soit… trop étranges sur les lèvres, trop épaisses, trop difficiles à travailler etc.

Dernier point : le format du tube. Il est fin et rond. On pourrait croire qu’il est pratique pour dessiner le contour de la bouche mais en réalité, il manque de précision et pour un rendu optimal vous aurez besoin de vous munir d’un pinceau ou… de votre doigt pour rendre les contours plus jolis. Et puis un détail à souligner, concernant le packaging… ce dernier devient horriblement sale dès la première application. Je ne sais pas comment c’est possible (enfin si, le tube doit être trop fin et la matière trop transférable) et après chaque utilisation, vous retrouverez des pigments partout autour de l’embout…

Il est temps de passer aux swatches avec les 4 premières teintes :
Up 2 No Good, PMS, Saw-C et Ma’Damn


Et voici ces teintes portées:

Up 2 no Good (marque les ridules, est beaucoup trop claire et donne un air un peu malade me concernant) :

PMS riche en pigments mais se transfère en un rien de temps et les contours des lèvres sont… définitivement à retoucher :

Saw-C, un orange fluo hyper pétard… Impossible à porter me concernant :


Ma’Damn, la seule couleur que j’ai adoré porter. Je pense que vous le verrez mais la matière est bien moins épaisse sur les lèvres pour cette teinte. Et ce rouge est très joli. A croire qu’il ne fait pas partie de la même collection de rouges à lèvres… Et pourtant si !

 

Viennent ensuite 4 autres teintes: One of the boyz, Freckle Fiesta, Clapback et Griselda !

One of the Boyz. Il n’y a pas à dire, je n’ai jamais vu une couleur pareille pour les lèvres. En soi, elle est jolie mais une chose est sûre: elle ne me va pas. Je pensais qu’elle irait à celles qui ont la peau noire mais après l’avoir vue portée sur des Youtubeuse, je finis par de demander si elle peut réellement convenir à quelqu’un !

Freckle Fiesta est un orange foncé épicé, un peu muté. Sympa, original par ses sous-tons mais il est trop épais..

ClapBack… Hyper original, il s’agit d’un gris/bleu marine aux sous-tons bleutés. Mais son rendu ne me plait pas sur mes lèvres roses : on distingue les contours, la couleur n’est pas homogène… Dommage !

Et enfin, Griselda: je pensais que je l’apprécierai mais même constat que PMS : trop épais, les contours ne sont pas jolis et je ne le trouve pas assez homogène.

Dans l’ensemble, je suis bien sûr hyper déçue ! J’avais trouvé la texture des rouges à lèvres de la collection Galaxy hyper originale et très réussie mais alors là… Je ne valide pas du tout. A une exception près : Ma’Damn et encore, ce rouge est certes très joli mais de jolis rouges à la texture agréable il en existe des dizaines.

Le rapport qualité/prix m’a beaucoup déçue en ce qui concerne ce produit. Et j’avais besoin de partager tous ces détails avec vous avant que vous ne fonciez tête baissée!

Lien utile (ou pas) : Rouge à lèvres Mattemoiselle – Fenty Beauty : 17,95€ (le tube d’1,7g)

Avez-vous testé ces rouges à lèvres Mattemoiselle ? Qu’en avez-vous pensé?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article

5 commentaires pour “Les rouges à lèvres Mattemoiselle de Fenty Beauty: oui mais non…”

    Posté par le 19 février 2018 à 20:22

    Coucou Laura 🙂
    Merci pour ta revue très détaillée. Vu les jolis visuels que la marque postait sur Instagram, j’avais vraiment hâte de les voir en vrai. Quand je les ai vus en boutique, la première chose qui m’a frappé, c’est le packaging. Je l’ai vraiment trouvé assez bas de gamme, ça paraissait tout fin et fragile, ça m’a assez étonné d’ailleurs. Et quand j’ai vu la quantité de produit, j’ai directement passé mon chemin… Ton article ne fait que confirmer ma première impression. Je ne craquerai pas pour ces lipsticks !
    Bonne soirée à toi 🙂

    Répondre



    Posté par
    Annabelle
    le 19 février 2018 à 21:57

    Bien d’accord avec toi! J’ai commandé deux teintes et je suis terriblement déçu. Je m’attendais à de la grande qualité. Packaging très cheap, contenance minuscule (mais ils se foutent de notre gueule?!) Et le produit en lui même n’est pas très bon. La précision avec le bâton, très nul. Bref tout ce que tu mentionnes quoi. Grosse arnaque! Sinon, continue tes excellents articles. Toujours un plaisir de te lire! 🙂

    Répondre



    Posté par
    Yeolline
    le 20 février 2018 à 7:54

    Coucou Laura !

    Oh oui, toute la pub autour de ces rouge à lèvres est exagérée ! Rien que pour le fait de vendre un produit de 1,7g alors que les autres en font 3, je trouve ça scandaleux. Et après on ose nous dire que c’est peu cher ? La blague !

    Franchement, j’apprécie ton honnêteté. Pour moi c’est clair et net : sans moins !

    Répondre



    Posté par
    mélina c
    le 20 février 2018 à 13:53

    Bonjour Laura, merci pour ta revue très détaillé. J’ai eu la même réflexion quand j’ai testé ces rouges à lèvres chez Sephora. Packaging trop léger, texture désagréable, les couleurs importable au quotidien puis la contenance misérable… Autant se diriger vers d’autres marques. Les Urban Decay et les Mac sont nettement mieux. Même les rouge à lèvres de grande surface ont rien à leur envier !!
    Bonne journée à toi !

    Répondre



    Posté par le 22 février 2018 à 8:33

    Non mais Lol le prix pour la quantité !! j’avais pas fait attention ! C’est du foutage de g**** tout ça parce que c’est une vedette qui les a « créés »… Le packaging est simpa certe, et le choix de teinte vraiment bien mais la qualité en voyant tes swatches… ça donne pas envie ! Merci en tout cas pour ton avis sincère !

    Répondre



Reagir


 

Powered by Wordpress & Designed by Th2Designer.com