Haut de la page

J’ai testé le mascara venu des Enfers: le Lash King de Majolica Majorca

J’ai déjà eu l’occasion de vous le dire mais en ce moment je suis à fond dans la k-beauty, je teste plein de produits coréens mais aussi quelques produits japonais! Et aujourd’hui je reviens vous parler du mascara Lash King de Majolica Majorca, une marque très connue au Japon (qui appartient au groupe Shiseido) et qui propose notamment des mascaras. Le Lash king est l’un de ses best-sellers et c’est pour cette raison que j’ai souhaité le tester. Pour info, c’est une marque qui n’est pas trop onéreuse, je dirais même au contraire que ces produits sont assez accessibles puisque les mascaras coûtent autour de 1200/1300 yens soit 9/10€. Les revendeurs le proposent à un prix un peu plus élevé, par exemple sur YesStyle il est à 17,90$ soit environ 15€ mais il reste tout de même accessible. J’adore tester les mascaras et j’avais vraiment hâte de me pencher sur son cas. C’est désormais chose faite et autant vous dire que… ce mascara ne touchera plus jamais mes cils. Jamais. Ce produit est tout droit venu des Enfers et m’a provoqué une grosse frayeur. Je vous explique pourquoi !

Le truc lorsque l’on teste des produits venus d’ailleurs c’est qu’on ne comprend pas ce qu’il est indiqué sur le packaging. Surtout lorsque c’est écrit en japonais (sachant que je ne comprends/lis pas cette langue évidemment). J’ai pu trouver ce mascara sur le site de YesStyle donc je me suis fiée à la fiche produit et au fait qu’il s’agisse d’un produit très populaire.

Voici ce que la marque en dit :

Allonge intensément les cils et les recourbe grâce à sa formule enrichie en fibres. Ces fibres de 5mm permettent de densifier les cils fins tout en créant une frange plus épaisse qui ne coulera pas, peu importe la température extérieure. Il s’agit d’un mascara waterproof résistant à la transpiration et aux larmes. 

Le packaging est détaillé, très compact, facile à transporter et dans l’ensemble réussi ! Je vous présente ici la teinte noire (BK999).

La brosse de ce mascara est assez classique en poils rapprochés seulement on retrouve à sa surface des petits « filaments » qui sont en fait les fibres évoqués par la marque ci-dessus. Théoriquement ces fibres sont censées allonger et apporter du volume. J’ai bien dit théoriquement.

J’avais une petite inquiétude lors de la première application : que ces fibres tombent dans mes yeux. Bon il s’avère que ça n’a pas du tout été le cas, ce qui est plutôt un bon point.

Lorsque j’ai appliqué ce mascara, son parfum m’a un peu étonnée. Hyper chimique, il n’est pas fleuri ou poudré, il me rappelle au contraire une odeur de dissolvant, d’alcool ou même d’essence. C’est hyper étrange, très marqué et je dois vous avouer que ce n’est pas très rassurant de rapprocher ça de ses yeux.

La texture glisse et s’applique facilement mais sèche assez rapidement. C’est un mascara avec lequel vous pourrez appliquer 2 couches mais guère plus car la texture devenant assez sèche, vous vous rendrez compte qu’il peut après ça regrouper un peu les cils entre-eux. En appliquant deux couches, je dois dire que le rendu est plus allongeant que volumisant: le fini est donc assez naturel. Et autant vous die que l’aspect cils densifiés et volume intense… Je ne le vois pas. En fait ce mascara n’apporte pas du tout de volume. De plus les petites fibres peuvent provoquer l’apparitions de petits paquets. C’est dommage !

Voici donc l’avant-après :

Cliquez ici pour zoomer

Et le rendu du mascara :

Cliquez ici pour zoomer

Le souci avec ce mascara c’est qu’il est assez imperceptible et léger après l’application mais au bout de quelques heures, j’ai commencer à sentir mes yeux qui fatiguaient. Peut-être que le parfum très étrange les a un peu déshydratés mais j’ai ressenti le besoin de me démaquiller.

Quand la marque indique que ce mascara est waterproof, c’est bien pire que ça. Pour le démaquiller il faudra vous armer d’une baguette magique, ce n’est pas possible autrement. Autant vous dire que mon eau micellaire habituelle n’a servi à rien, j’ai ensuite essayé d’utiliser un démaquillant biphasé et à part l’effriter, il n’a pas servi à grand chose non plus. Durant ce processus j’ai des petites miettes de mascara qui tombaient un peu partout sur les joues et dans les yeux, je vous laisse imaginer comme c’est agréable. Je me suis finalement munie d’une huile démaquillante (même si je déteste me démaquiller les yeux ainsi car ils sont hyper sensibles) et.. Même problème. Le mascara s’effritait, ne se démaquillait pas. J’ai pu constater que j’avais toujours du mascara qui ne voulait pas partir au niveau du ras-des-cils et en vous racontant tout ça, j’en étais déjà à mon 4 ou 5ème cil perdu dans la bataille.

Alors je veux bien que le climat dans les pays asiatiques soit particulièrement humide mais c’est la première fois que je suis confrontée à un mascara qui refuse d’être démaquillé. Ca a été horrible car après 10 minutes de démaquillage j’avais les yeux rouges, qui au passage avaient reçu une dizaine de miettes de mascara, perdu des cils, bref… Autant vous dire que là je dis non.

Vous l’aurez compris, ce n’est pas un mascara que je vous recommande, à vrai dire, cela faisait longtemps que je ne m’étais pas servi d’un produit qui m’a autant déçue. Je sais qu’il s’agit d’un bestseller mais honnêtement… J’ai du mal à comprendre pourquoi.

Son rendu n’a rien d’extraordinaire, son parfum est franchement douteux (je ne le recommande pas pour les yeux sensibles), d’autant plus qu’il faut visiblement s’armer d’un démaquillant magique pour le retirer car tous ceux que j’avais à disposition n’ont pas réussi à en venir à bout correctement. Ce n’était pas une expérience agréable donc je vous conseillerai vivement de passer votre tour s’il vous tentait ! Je sais que le mascara c’est un peu comme le fond de teint, c’est un produit assez « personnel » que l’on peut apprécier ou non mais au moins vous aurez tous les éléments à disposition grâce à ma revue !

Lien utile : Mascara Lash King – Majolica Majorca : 17,90$ soit environ 15€

Connaissiez-vous ce mascara Lash King?
Si vous l’avez déjà testé, qu’en avez-vous pensé ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article

5 commentaires pour “J’ai testé le mascara venu des Enfers: le Lash King de Majolica Majorca”

    Posté par
    Mlle_Aure
    le 3 mai 2018 à 19:35

    Coucou Laura ! Je voulais te dire que j’avais eu le même problème avec un mascara d’une marque japonaise (dont je ne me souviens pas) acheté au Japon. Impossible de le démaquiller, même avec de l’huile qui vient pourtant à bout de tout maquillage. Une horreur ! En plus j’avais l’impression qu’il ne séchait pas vraiment, les cils se collaient en cours de journée si j’avais le malheur de les frotter. Donc c’est peut être les mascaras asiatiques ou alors on n’a pas eu de chance toutes les deux !

    Répondre



      Posté par
      Panda
      le 4 mai 2018 à 9:01

      Je me permet de répondre à ton commentaire. Je ne pense pas que tous les mascaras asiatiques (ou japonais) posent ce genre de problème. Personnellement, j’utilise un mascara de la marque Albion et je n’ai aucun soucis de ce genre (juste, au début d’utilisation il s’effritait mais maintenant tout est ok).
      Donc je pense que vous n’avez pas eu de chance toutes les deux. D’autant plus que j’ai entendu beaucoup de bien à propos de Majolica Majorca bien que je n’ai jamais essayé la marque.
      Personnellement, j’aime bien la marque Visee au Japon. Les prix sont très accessibles et les produits sympathiques. Notamment, leur liner gel et leur fards à paupière. Ceci dit, il faut aimer la tendance Japonaise : ce sont des fard pas très pigmentés (à côté des tendances américaines actuelles) et surtout très irisés.

      Répondre



    Posté par
    MarieG
    le 3 mai 2018 à 21:54

    Voilà une histoire assez flippante. Mais peut-être que le mascara se comporte très différemment sur un cil japonais (le cheveu japonais est très différent du caucasien) et qu’alors on peut le démaquiller.
    Et puis, quelle étrange idée de parfumer un mascara…
    Belle soirée

    Répondre



    Posté par
    Marianne
    le 4 mai 2018 à 9:36

    Non mais le titre de l’article ahahah ! Mais en lisant ta revue, j’approuve carrément. En plus, ça fait partie de mes critères qu’un mascara se démaquille facilement vu que j’ai les yeux très sensibles. En tout cas, c’est sûr que celui-là n’arrivera jamais chez moi ! 🙂
    Bises

    Répondre



    Posté par
    Léo
    le 6 mai 2018 à 15:38

    Hey Laura, ce ne sont pas les mascaras qui partent tous seuls à l’eau chaude ?
    J’avais lu un article sur ce type de mascara, et dans mon souvenir, les démaquillants huileux ne marchent pas, ce qu’il faut faire, c’est prendre de l’eau chaude et masser doucement ces yeux avec…
    Quelle expérience en tout cas, ça en fait pas envie !

    Répondre



Reagir


 

Powered by Wordpress & Designed by Th2Designer.com